Skip to content

La Réunion, entre sable blanc et terre volcanique bienvenue au coeur du cirque de Mafate ! #2

La Réunion, entre sable blanc et terre volcanique bienvenue au coeur du cirque de Mafate ! #2

A peine avons nous le temps de nous remettre de cette première journée extraordinaire, qu’il est déjà temps de se plonger dans la seconde, à la sonnerie du réveil. Car même en vacances sous les tropiques, le réveil est de rigueur !

Départ de la rando, route forestière du Haut Mafate à Salazie.

Au programme, une randonnée au coeur de l’un des trois cirques de la Réunion, celui de Mafate. Le petit hic c’est que la rando et moi…ca fait deux. Ca n’a jamais vraiment été mon dada, non seulement parce que je n’ai pas une endurance de choc ! Mais aussi parce que je suis un vrai playmobil; entendez par-là, le fait que j’ai de gros problèmes d’articulations au niveau des hanches et des genoux; et que du coup la rando c’est pas l’idéal. Mais bon, je fais un effort et y vais avec le sourire (heureusement que j’y suis allée avec au départ, car il ne va pas durer, loin de là !!! Vous comprendrez…)

Départ de la rando, route forestière du Haut Mafate à Salazie.

Le temps de peaufiner le parcours avec les chefs; ravies de leur choix à l’origine, mais qui vont vite déchanter par la suite…! Car en fait, si eux sont passés maitres-experts dans la rando, nous autres cinq, avions un niveau bien disparate les uns des autres et surtout en dessous. Ca promettait donc… mais ça, bien sur, on ne le découvrirait qu’en plein milieu de la rando, sinon ce n’est pas drôle :D

carte de l'île et des trois cirques

Il faut savoir que la particularité du Cirque de Mafate, comparé au cirque de Cilaos et celui de Salazie; est qu’il ne soit accessible qu’à pieds ou… en hélicoptère ! Bien sur, son isolement fait ainsi tout son charme indescriptible; comme vous allez le voir sur les photos à venir. Et si la difficulté d’accès à ce cirque en fait le moins fréquenté des trois, Mafate n’en vaut pas moins le détour, car la végétation de ce dernier crée des paysages somptueux et il est certainement le plus sauvage et mystérieux.

sur les hauteurs, vue sur la mer

Il est aux environs de 9h/10h quand nous quittons la voiture, à coté de ce point de vu d’où l’on aperçoit la mer au loin, qui se dessine entre ces pants rocheux; en route pour une rando de 6h; enfin, c’est ce qui est écrit sur le papier, et S.&F. l’auraient surment fait en ces temps; s’ils ne nous avaient pas eu avec eux…!! Car vous verrez à la fin de l’article, nous avons explosé le temps ! :D Mais patience…

Entre montagnes et cielPic montagneuxRelief montagneux de l'îleFlore réunionnaise

A nouveau, tout guilleret face à pareil décor, on entame cette première descente avec le sourire et l’appareil non loin pour moi, prêt à déclencher toutes les cinq minutes. On s’émerveille devant ce début de rando, alors qu’on est bien loin de ce qui nous attend tout au long de cette dernière; et c’est ça qui est beau à la Réunion, c’est qu’on va sans cesse, constamment de plus, en plus plus; tout est toujours plus. On croit avoir tout vu, mais il n’en est rien; et cette rando au coeur de l’un des cirques de cette île en est le parfait exemple. Vous ne pourrez y échapper si vous vous y rendez, un incontournable de taille; car si vous venez à la Réunion uniquement pour faire bronzette, laissez moi vous dire que vous vous êtes trompé de destination et que vous auriez mieux fait d’aller aux Seychelles !

Vue imprenable sur le reliefEntre ciel et relief

Entre nous, ne serait-il pas bien dommage de venir à la Réunion et de louper pareil spectacle ? On est d’accord :).
Je commence à avoir certains voyages et certaines destinations à mon actif; un regard différent et qui devient aiguisé au fil du temps; bien sur qu’il y a et a eu de l’époustouflant dans chaque endroit; mais je dois reconnaitre, qu’il n’y a bien qu’à la Réunion, où je suis restée autant de fois la bouche ouverte et les yeux ébahies devant semblable environnement, nature sauvage; surtout au coeur des Cirques.

Relief escarpé

On descend le long de ces lacets serrés, on trébuche sur ces hautes marches parfois et on rit de manquer de se ramasser à maintes reprises ! On à l’impression d’être seul au monde; il n’y a que nous et cette nature qui nous tend les bras. Mais avant tout, il y a Nous. Un moment inoubliable, une rando mémorable pour diverses raisons; mais dont chacun se souviendra, car ce fut un moment fort que l’on vécu ensemble, en famille. :)
Bon d’accord, si c’était à refaire, on la referait surement pas (!!), ou tout du moins pas dès le deuxième jour; car en placant la barre aussi haut, S.&F. nous on un peu dégouté et coupé l’envie de toute rando future !!! Mais comme vous le verrez par la suite dans les prochains articles, on à remis le couvert et plus d’une fois d’ailleurs ;)

Paysage montagneuxPaysage montagneuxPaysage montagneuxPaysage montagneux

Plus on descend et s’enfonce dans cette cuvette, vers cette plaine qui nous tend les bras, plus on ne peut se résoudre à s’arrêter quelques instants et respirer à plein poumons ce qui nous entoure, sous ce soleil et ce ciel bleu; on pourrait rester là sans problème ! On en a tellement pris plein les yeux, qu’à nouveau on ne peut faire les difficile et se contenterait amplement de ce spectacle qui nous est si naturellement offert à ce moment là. Mais pendant que nous nous émerveillons comme des enfants de huit ans le lendemain de Noël, S.&F. grimacent dans leur coin et rient jaune dans leur fort intérieur, car ce qu’ils savent pertinemment et que nous, nous ignorons innocemment, c’est que c’est bien beau d’avoir descendu toutes ces marches et ces tournants, mais il va bien falloir les remonter au retour pour retourner à la voiture !!! Et au vue du fait qu’on en a bien chié pour arriver jusqu’à cette plaine; non en effet il était préférable de ne pas savoir qu’il faudrait rentrer par le même chemin et poursuivre la rando sans évoquer ce « petit » détail ! :D

Pause au creux du cirquePaysage montagneuxPaysage montagneux

Après avoir passé le Col des Boeufs, nous poursuivons jusqu’à arriver dans cette fameuse Plaine des Tamarins, grand espace où prennent place de manière magistrale, ces dizaines de centaines d’arbres noueux. Dans certains cas, cela ressemble à un joli petit paysage de sous-bois, où au détour de certaines branches et herbes hautes, il n’est pas rare de rencontrer certains invités !

Arbres noueuxArbres noueuxArbres noueuxArbres noueuxPaysage montagneux

Puis nous reprenons et poursuivons cette petite ligne jaune sur cette carte qui ne nous quitte plus; en ayant pour objectif l’ilet : La Nouvelle. Mais avant cela, de longues heures de marche nous attendent !

Séparation de circuitPaysage verdoyant

Pour cela, nous poursuivons en direction de Marla; ou F. nous abandonnera pour aller y faire un tour, pendant que nous autres, continuerons sur le tracé jaune, non sans inquiétude de ne pas le voir revenir nous retrouver sur le chemin. Ce sera chose faite un peu plus loin. Mais avant de parvenir à notre point de tournant, Maison Laclos; il nous faut braver le paysage, les éléments et surtout traverser cette Rivière des Galets. On en aura d’ailleurs traversé bon nombres de rivières, sautant de pierre en pierre et manquant parfois de finir à l’eau; combien de fois également avons nous marché à fleur de falaise, à la limite de faire plus de l’escalade que de la randonnée ! Non, il est vrai que le Cirque de Mafate est loin d’être le plus simple, mais quand on voit ce qu’il peut nous donner, nous offrir; alors les éléments méritent d’être bravés; peut importe ce qu’il faut en payer physiquement. (Et Dieu sait qu’on a morflé !!)

Paysage montagneuxPaysage montagneux

Mais avant d’arriver à La Nouvelle, une petite pause déjeuner s’impose; après des heures de marche, le ventre commence à crier famine; et c’est avec grand plaisir que nous dégustons les petits tupperwares de salade composée que nous a préparé S. la veille au soir. Une première pause plus longue, qui fait ressentir les muscles et la fatigue qui pointe, mine de rien. Mais en même temps, déjeuner dans pareil décor, ce serait une insulte que de s’en plaindre ou de geindre ! 

Paysage montagneuxFleurs rougesEntre eau et caillouxPaysage montagneux

Car il y en a eu des hauts et des bas durant, on peut le dire, cette JOURNEE de randonnée. Des gros moments de doutes qui vous poussent jusque dans le plus profond de vos retranchements; m’ont poussé à bout pour ma part. Le chemin fut rude entre Maison Laclos et la Nouvelle pour moi; au point d’en venir à pleurer. Lâcher prise, parce que la fatigue est là, le coeur s’essouffle, et les articulations vous brûlent au point que chaque pas est une souffrance atroce. J’en ai bavé comme jamais; j’ai fait peur à P. qui a bien cru fermement à un moment qu’il faudrait appeler l’hélicoptère pour venir me chercher, parce que je ne pourrais jamais faire la boucle de retour et remonter tout ce qu’on avait descendu initialement !

Mais c’est un peu comme un marathon vous savez; sur les 42km, il y a toujours un moment ou vous avez un passage à vide, pour certain c’est aux environs du 19ème ou 21ème km et pour d’autre c’est au tournant du 35ème. Puis sans s’expliquer comment, vous reprenez le dessus, le basculement s’opère et vous passez ainsi d’une maitrise physique à une maitrise mentale; sans finalement que vous ayez votre mot à dire.

Paysage montagneuxPaysage montagneux

Quelques heures plus tard nous arrivons enfin à La Nouvelle, à ce petit « Ilet »; entendez par là, un village isolé. Non seulement c’était une bonne nouvelle, car ca voulait dire qu’on avait fait les 3/4 de la rando, mais aussi car à nouveau on allait faire une petite pause, boire un petit coup, et profitez un peu de ce joli village sur les hauteurs de Mafate :). Un vrai bout de vie suspendu au milieu de nulle part !

Petit village et enfantsEpicerie du villageCoca-colaFleurs tombantes

Le temps de boire une gorgée, et hop, soudain je sens quelque chose me frôler les mollets :o On baisse la tête et découvrons cette petite famille semble t-il affamée, pour oser sans la moindre gêne, chopper du pain qui restait de midi, dans le sac de P. ! Ce fut en tout cas une drôle de surprise, et ca nous a bien fait rire :) De quoi bien faire une pause et souffler !

Poulets gourmands !Village de La Nouvelle

Souffler avant de repartir de plus belle, en pressant le pas, car la nuit se fait proche, le jour décline de plus en plus, et à cette période-ci d’avril; cela tourne aux environs de 18h-19h30 grand max. C’est aussi pour cela, qu’étant déjà au plus mal physiquement et ne contrôlant absolument plus rien du tout; le mental à pris le relais et à réussi à me ramener au point d’origine. Du coup l’appareil photo s’est vu rangé, non seulement car plus la force de photographier; mais également car la luminosité déclinait de plus en plus et que la visibilité se faisait limitée. Je ne l’ai ressorti que quelques mètres avant l’arrivée, afin de pouvoir immortaliser ce spectacle qui s’offrait à mes yeux; comme pour également mettre un point final à cette journée, cette rando interminable et marquer à jamais ce surpassement dont mon corps à fait preuve, mais également mon mental. Car il n’y a vraiment que dans de semblable moment, qu’on prend réellement conscience de ses limites dans tous les sens du terme; et surtout qu’on connait véritablement ces dernières.

A la tombée du jourA la tombée du jour

Après plus pas loin de 10 heures de rando (alors qu’a l’origine sur le papier ils en prédisaient 6 !!!), dont près de 8h de marche; nous revenons enfin à la nuit tombée à la voiture, la retrouvons là même, où nous l’avions laissé le matin, sans nous imaginer un seul instant ce qui nous attendrait durant toute cette journée.

Moi qui n’étais déjà pas fana des randos à la base, je peux vous dire qu’après une de plus de 8h de marche, j’étais radicalement vaccinée contre ! Mais comme partout, dans le moins bon il y a du bon à prendre et à garder. J’aurais eu le regret ferme et tenace d’avoir louper pareils paysage, spectacle & émerveillement si je nous ne l’avions pas fait; je n’aurai pas touché d’aussi près mes limites, ne serait pas allée au bout de moi même, su véritablement ce qu’on ressent lorsque votre corps se détache complètement de votre mental, et que ce dernier se met à le diriger à la manière du plus grand chef d’orchestre; vous relayant vous, en tant que simple spectateur. Vous n’êtes plus que spectateur de vous même, de ce corps qui était votre et qui se voit avancer, mettre un pas devant l’autre, sans que vous puissiez y faire grand chose, sans que vous puissiez y comprendre une logique aussi bénigne soit-elle; car au moment ou la rupture s’est opérée, vous étiez à l’état d’épuisement des plus complets et ne voyez nulle solution.

J‘en ai bavé, mais au fond, on en à tous bavé, et c’est ce ON, ce NOUS, qui fait toute la différence dans l’histoire; car on l’a fait ensemble, et le souvenir ne peut en être que plus beau <3.

On dit souvent que ce qui ne tue pas, rend plus fort. Il est indéniable que ce fut le cas pour moi à la fin de cette rando; et cela allait se vérifier dans les prochaines randos qui nous attendaient… Mais patience, j’aurais bien encore le temps de vous conter cela :)

petit temple réunionnais.

Je vous laisse sur cette dernière image, comme un petit aperçu de ce qui vous attend au prochain article, on redescend sur la terre ferme et on s’en va visiter de jolis petits endroits chargés d’histoire !

Bonne fin de week end :)

28 comments

  • La Réunion…entre Nature, Culture et Ascension ! | Paris tu Paris

    mai 7, 2012

    […] avoir découvert avec émerveillement (et sueur!!!) les paysages du Cirque de Mafate; aujourd’hui pour débuter cette excursion hors de la maison sur 4 jours, on prend la voiture […]

  • 100driiine

    mai 6, 2012

    Magnifiques paysages… je suis allée plusieurs fois à la Réunion, île que j’aime et voage coup de coeur, mais je n’ai pas fait cette rando, et avec ton récit je sais pourquoi…
    Mais je sais que ça vaut le coup !
    Le meilleur pour découvrir cette pile c’et de la parcourir de l’intérieur…
    Ca y’est la Réunion me manque (bon ok son rhum aussi !)

    • samantha

      mai 8, 2012

      C’est vrai que la rando est loin d’être du gateau (et j’espère malgré tout ne pas en avoir dégouté trop !! :o); mais en même temps, quand on voit ce qui nous attend…je crois bien que ca vaut toutes les souffrances physiques de la rando :) Je dirais qu’il y a autant à voir sur le littoral qu’à l’intérieur des terres; mais avec pour ma part, un gros penchant pour l’intérieur; car les paysages sont justes…incroyables !!!
      Et son rhum comme tu dis…je n’ai jamais vu autant de variété possible de rhum :o
      Alors oui, 100driiine, il y a de quoi être nostalgique de cette belle île :)

  • Cecile et Thais

    mai 4, 2012

    Je suis originaire de l’île de la Réunion, et je suis ravie de voir des articles aussi chouette sur mon île, je sais pas si tu y es encore mais il faut que tu ailles à la rivière Langevin, je sais pas si tu l’a déjà fait!
    Bon séjour,

    Cécile

    • samantha

      mai 5, 2012

      Tu ne peux pas me faire plus plaisir avec ton commentaire Cécile !! :) En tant que visiteur extérieur, on peut parfois donner l’image que l’on a ressenti d’une destination, mais cette vision qui nous ait propre peut être à des km de celle de quelqu’un qui en est natif. Je ne peux donc qu’être plus que ravie et touchée :) , lorsque des personnes qui sont de là-bas, comme toi se retrouve à travers mes articles ! C’est un beau retour, et je n’en demande pas plus !
      Pour ce qui est de la rivière/cascade Langevin, nous y sommes allées en effet, et elle est à venir dans un prochain article ;) Mais c’est de loin surement celle que j’ai préféré, de toutes celles que nous avons vu.

  • La Réunion, entre Poissons, Manioc et Randonnée ! | Paris tu Paris

    mai 1, 2012

    […] ca semblait être de la gnognotte comparé à ce qu’on avait fait le deuxième jour à Mafate […]

  • La Réunion, entre Vanille de Bourbon, Rhum, Temples Tamouls et Cascade Niagara. | Paris tu Paris

    avril 27, 2012

    […] Navigation des articles ← Précédent […]

  • Alice

    avril 23, 2012

    Ton texte est vraiment très joli, et les photos … je reste sans voix devant ce paysage si dépaysant !
    Tu as de la chance d’avoir fait un si beau voyage . J’attends (encore) la suite avec impatience :)

    • samantha

      avril 25, 2012

      Merci beaucoup Alice pour ces jolis petits mots! Je ne pensais pas que cet article vous plairait autant, mais aux vues de vos réactions, j’en suis plus que ravie :D Un petit peu de patience encore, la suite arrive bientôt :)
      Merciii !!

  • SPEEDY

    avril 23, 2012

    Eh oui !!!! que de bons et douloureux souvenirs en famille <3 <3 , que cela fait du bien d'y replonger avec ton magnifique reportage BISOUS .
    M….

    • samantha

      avril 25, 2012

      Oh merci beaucoup M. <3<3<3

  • kat

    avril 22, 2012

    Bon à quand la suite?! ;) Comme toujours, un pur régal de dévorer tes mots et tes photos!Un récit toujours aussi bien détaillé, avec les photos qui l’illustrent au fur et à mesure.Une randonnée loin d’être facile,mais whaou quels magnifiques paysages!
    On a vraiment l’impression d’être une petite souris qui te suit dans tes périples ^^ hâte de découvrir la suite de ce voyage

    • samantha

      avril 25, 2012

      ahaha décidément vous faites la paire avec Mel’ !!! Jamais rassasié :) Comme d’habitude, c’est un pur régal pour toi, et c’est un enchantement pour moi que de lires tes commentaires <3 Merci ma belle ! C'est fou quand même que cet article est eu autant d'engouement :o
      J'aime beaucoup l'image que tu donnes là, cette petite souris; c'est un peu comme ca que j'écris mes articles, j'ai l'impression que vous êtes avec moi, qu'en fait je suis le guide et vous les voyageurs, et à chaque étape, hop je vous montre autre chose, vous raconte tous pleins de détails etc, je vous trimbale à droite à gauche avec grand plaisir. Alors on va continuer sur cette lancée :)

  • L.

    avril 22, 2012

    Une belle rando, un superbe voyage, notre premier voyage !
    Depuis, on en a fait d’autres … des voyages et des randos mais celle-ci était mémorable et la plus longue de toutes même si celle autour du lac était pas mal non plus ;)

    • samantha

      avril 25, 2012

      Ah ca oui, tu l’as dit L. : M-E-M-O-R-A-B-L-E :’D !!

  • Mademoiselle Coquelicot

    avril 22, 2012

    C’est quand le prochain article ??? (oui, je sais, je n’en ai jamais assez ^^)
    Cet article était passionnant, non seulement car les paysages sont magnifiques et aussi car j’adore les randos. Bon, mes spots, c’est plutôt l’Alsace (moins magique que la Réunion) c’est sûr, mais des aventures, j’en ai vécu aussi, et de sacrées !
    J’ai hâte de lire le récit des autres randonnées que vous avez fait.

    Bon dimanche!

    • samantha

      avril 25, 2012

      Roh bah décidément, j’ai beau faire des articles à rallonge, ca ne suffit jamais ???!! Mais qu’est ce qu’il te faut de plus ?! ;)
      Certes, l’Alsace n’a pas vraiment le même paysage que la Réunion, mais pour y être allée plusieurs fois (M. est native de cette région!), il y a quand même de biens jolis endroits à découvrir là-bas :o
      Encore un peu de patience, la suite arrive sous peu :)

  • Claire

    avril 22, 2012

    Tout ceci fait du bien en ces temps de grisaille… Merci !

    • samantha

      avril 25, 2012

      :) Je n’aurais pas dit mieux Claire !! Un peu de soleil, de dépaysement, ca fait grandement du bien au moral et ca change de ce qu’on peut voir derrière la fenêtre depuis une semaine ! :(

  • Tara

    avril 22, 2012

    Ces photos sont magnifiques, ça me fait avoir la nostalgie de la rando’^^

    • samantha

      avril 25, 2012

      Comme quoi, on peut devenir vite accro à la rando :)
      Merci en tout cas Tara !

  • df

    avril 22, 2012

    J’aime beaucoup tes récits de voyage, ils sont bien écrits et très détaillés, on a l’impression d’y être. J’adore les randonnées, c’est le meilleur moyen de découvrir (au prix de quelques efforts) des paysages incroyables.

    • samantha

      avril 22, 2012

      Oh, ton commentaire me fait plus que plaisir « df » ! J’essaie vraiment d’organiser au mieux mes récits, de vous donnez le maximum de détails, non seulement pour vous donnez envie mais également au cas ou vous souhaiteriez y aller à votre tour; et je suis vraiment contente de savoir que le défi est relevé alors :)
      C’est vrai que peut importe l’endroit au finale, une randonnée permet vraiment de découvrir des paysages incroyables. Pour ma part ce fut également le cas dans les Alpes, avec une rando de très bon matin/fin de nuit, pour aller voir le soleil se lever sur le Mont Blanc <3 D'ailleurs, je me dis en te racontant ça, qu'il faut absolument que je vous montre les images et vous raconte ca, car ce fut une sacrée belle aventure :o

      En tout cas, merci beaucoup !! :)

      • df

        avril 22, 2012

        Je t’en prie, j’attends la suite avec impatience.

  • agrippine

    avril 22, 2012

    supers photos!La rénion reste l’un de mes souvenirs de voyages les plus forts. Partis en voyage de noce là bas, nous sommes tombés amoureux de cette ile ! mais nous n’avons pas fait la rand de mafate (pas trop fan de rando pour ma part ET en plus j’etais enceinte de quelques mois) mais dès qu’on y retourne, je compte bien y descendre…superbes photos.
    bizz

    • samantha

      avril 22, 2012

      C’est vrai qu’enceinte, ce n’est pas l’idéal du tout la rando :) et surtout à Mafate, vu comme c’est escarpé et difficile d’accès, ce n’est pas le meilleur moment pour la faire ! J’imagine comme ca du être un très beau souvenir ce voyage de noce, car la Réunion est vraiment une destination incroyable; et je vous souhaite sincèrement de pouvoir y retourner et pourquoi pas pour l’occasion, de faire partager cela à vos bouts d’chou :)

      Au plaisir Agrippine, et merci pour ces petits mots !!

  • LadyMilonguera

    avril 22, 2012

    Il est vrai que partir à la Réunion juste pour lézarder au soleil, c’est franchement dommage, et ce billet illustre bien les merveilles naturelles abritées par cette île qui sont à la portée des voyageurs pour peu qu’ils se donnent la peine de les mériter ! Tes photos sont sublimes !!!

    • samantha

      avril 22, 2012

      Merci beaucoup LadyMilonguera pour ce joli compliments ! Plus ca va, plus j’aime la photographie de paysage, et là, dans un endroit pareil, ce fut juste un bonheur que de photographier à tout va; il y a une telle richesse !!
      J’espère en tout cas vous avoir donné à toutes (et tous!) envie, à travers ce billet de vous y rendre !!! :)

Leave a Reply