Skip to content

Oh Magog my love !

Oh Magog my love !

Magog my Love !

Il y a un an à la même période, mes parents me faisaient la belle surprise que de sauter le pas et de faire une pierre deux coups, comme on dit ! Et l’idée germait déjà que de leur faire découvrir Magog, mon petit coup de coeur québécois. La grande joie que de traverser cet océan qui nous sépare dorénavant pour venir me voir, dans ce nouveau chez moi que j’apprivoisais depuis un an déjà, mais aussi l’occasion pour eux que de réaliser ce voyage qui les faisait tant rêver et dont ils nous parlaient depuis tant d’années.

Magog

  • Let’s go !


Depuis que je me suis expatriée au Québec, outre l’hiver, l’automne est devenu ma saison préférée. Car qui dit automne ici, dit été indien. J’ai apprivoisé au fil du temps la chute progressive des températures annonçant les longs (mais ô combien chaleureux!) mois d’hiver, à mesure que le soleil perdait du terrain le soir venu, réchauffait nos peaux le jour et se laisser avaler par la fraîcheur des nuits, pour regarder éclore peu à peu cette palette colorée propre à l’été indien.

Magog

Oui, depuis que je me suis expatriée outre-atlantique j’ai appris à percevoir l’automne non sous son prisme morose, grisâtre et terni par les premiers rhumes et angines qui s’annoncent, mais bel et bien sous l’éclat de toutes ces couleurs qui jaillissent pendant quelques semaines, ces verts qui persistent et se mêlent aux jaunes frémissants, aux oranges chatoyants et aux rouges flamboyants. Oui, j’ai appris à me réjouir de laisser derrière moi l’été et ses souvenirs chauds et iodés pour savourer pleinement les premiers frissons sous le pull et l’écharpe.

Tourner le dos à Montréal et mettre le cap en direction de Sherbrooke et du Maine, faire tout juste quelques kilomètres et apercevoir en quelques instant le long de la route ces premières lueurs rougeâtres ! Here we are !

  • Magog city !


Magog

Il y à un an, à la même période, j’ai voulu faire découvrir et ressentir cela à P. et M. (accompagnés de J. & M.), et je ne pouvais le faire de la plus belle des manières, qu’en les emmenant dans ma région coup de coeur québécoise, les Cantons de l’Est, et plus précisément, à Magog.

Magog

Magog

Magog

J’ai découvert Magog il y a 5-6 ans lors de mon tout premier séjour au Canada et j’en gardais un souvenir à part, un coup de coeur indéniable. Je me souvenais de cette exposition de vieilles voitures sur une place au détour d’une rue où j’appris la signification de cette mythique expression québécoise « ma blonde! ». Bien que la ville ait évoluée et quelque peu changé au fil des années, son charme est resté ancré au gré de sa rue principale et de ces devantures venues d’un autre temps, de ces petites rues et ruelles des plus paisibles et colorées par toutes ces maisons aux devantures fleuries et au gazon tondu au carré, ces églises éclectiques et j’en passe. Revoir certains souvenirs rejaillir, renouer avec d’autres, repasser devant cette maison, l’un des meilleurs B&B que j’ai pu faire au Québec et que je ne peux que vous recommandez vivement si vous passez par Magog :

La Maison de Ville
353 Saint-Patrice Rue O,
Magog, QC J1X 1W7Magog

Magog

On se laisse porter quelque peu hors des sentiers battus de la ville, au risque de faire fausse route, pour y découvrir un autre visage, et je ne résiste pas à me laisser aller à jeter un coup d’oeil de-ci de-là, toujours aussi fascinée et intriguée par cette architecture.
Magog n’étant pas si grande, on filera assez vite profiter des rayons du soleil le long de l’interminable lac Memphrémagog, en laissant nos esprits vagabonder et dessiner au loin à fleur d’horizon et d’eau la frontière américaine !

Magog Magog

  • Memphrémagog lake !


Magog

A mesure qu’on avance, on tourne le dos à la ville pour faire face à un tout autre paysage, entre lac et montagne. On en vient à se prendre au jeu de cette petite route de gravier qu’est la Route Verte 1, curieux de voir où celle-ci nous mènerait bien. Quelques pas à peine et voilà que le tableau se dessine sous nos yeux pour de bon. La palette colorée commence à prendre doucement vie et on peine à en croire nos yeux tant elle est éclatante, on croirait que la montagne est en train de s’embraser sous ce rouge que l’on devine, cette courbe que le relief dessine. Magog ne mentait pas avec sa « Flambée des couleurs » annuelle et tenait là toutes ses promesses !

Magog Magog

Comme attiré et presque hypnotisé par ce spectacle, on finit par emprunter le Chemin du Roy jusqu’à l’entrée du Marais de la Rivière aux Cerises, entre sentiers forestiers et sentiers pilotis, boisé, marécage, marais et tourbière. Le décor est planté et on ne tarde pas à gagner ce chemin de bois serpentant en plein coeur de ce milieu humide.

  • The Cherry River Marsh !


Plus on s’enfonce et plus paradoxalement la végétation s’ouvre et nous laisse apercevoir ce panorama des plus fous sur le relief vallonné encadrant Magog. L’apothéose est atteinte au niveau de ce pont. ♥ Nous y voici, en plein coeur de ce bel été indien qui se livre à nous à demi-teintes, ou plutôt, multi-teintes ! La douceur des étendues des marais semblable à des blés dorés qui tranche et fait rejaillir le rouge sang de ces feuilles d’érable. Les mots manquent et on savoure comme il se doit ce bien joli spectacle, en immortaliser chaque recoin sans penser un seul instant que dans quelques semaines, un épais manteau blanc viendra recouvrir et ternir cette si belle palette colorée, lui offrir un tout autre visage, non moins touchant !

Magog

Magog

Magog

Magog

  • North Hatley !


North Hatley

Le parcours au coeur du Marais de la Rivière aux Cerises étant assez court et la fin de journée se faisant sentir peu à peu, on reprendra la voiture direction le petit village de North Hatley à tout juste quelques kilomètres de là. Une fois n’est pas coutume et pour mon plus grand plaisir, la route séparant Magog et North Hatley est sublime, serpentine, ondulante, au gré de ce soleil qui décline, de ces belles propriétés que l’on devine ci et là. Je tombe un peu plus (si ce n’était pas assez comme ca!) sous le charme de cette belle région que sont Les Cantons de l’Est !

North Hatley North Hatley North Hatley North Hatley North Hatley

Finalement, on se laissera à nouveau happer par ce joli coucher de soleil, presque les pieds dans l’eau, au bord du lac Massawippi sur ce ponton de bois non loin de quelques pécheurs, avant de déguster un bon repas au Pilsen tout en observant la nuit tomber et se refléter sur le lac. Une jolie note de fin pour clôturer cette belle journée automnale, en famille, quelque part au creux d’un petit village québécois, les joues quelques peu rosies par le soleil omniprésent tout au long de cette escapade ! :)

Pilsen
55 Rue Main,
North Hatley, QC J0B 2C0

Magog

Oh Magog !


En petit bonus, le vlog que J. avait réalisé pour l’occasion ! :)

 

6 comments

  • Pauline

    octobre 7, 2015

    C’est chouette de re-découvrir vos petites aventures avec tes photographies, aventures que j’avais suivies l’an dernière grâce aux très réussis vlogs de Jeremy !
    J’étais près de Magog justement dimanche, à la Flambée des Couleurs, l’été indien québécois tient bel et bien ses promesses ! :)

    • Vagabondanse

      octobre 8, 2015

      C’est adorable Pauline, merci beaucoup :) ! Quelle tu as eu de pouvoir filer profiter de cette Flambée des couleurs, même si cette année, elle se fait attendre !

  • Curiosités à NY

    octobre 5, 2015

    Ouh les belles couleurs ! On va devoir encore patienter quelques semaines pour voir la meme chose à New York… bisous !

    • Vagabondanse

      octobre 11, 2015

      Cette année les belles couleurs ont un peu de retard ! Mais je n’ose imaginer ce que cela va être à New-York lorsqu’elles vont exploser *_* ! Des bisous Jeanne :)

  • mzelle-fraise

    octobre 5, 2015

    J’étais allée au Québec l’année dernière, c’était court mais tous ces tons rouge et orange nous ont émerveillés. On avait longé le Saint-Laurent, la route entre Québec ville et Montréal, Port-Neuf, Cap Santé, Trois-Rivières. C’était si beau !

    • Vagabondanse

      octobre 6, 2015

      Oh oui, je vois la route que vous avez prise et elle est vraiment belle ! Dans le même genre celle entre Lévis et Rivière du Loup est un coup de coeur :) Si jamais tu as l’occasion de revenir voir le Québec, et qui plus est à l’automne !

Leave a Reply