Skip to content

Los Angeles, au creux de son relief vallonné !

Los Angeles, au creux de son relief vallonné !

Ne rien attendre d’un lieu, c’est s’assurer d’aller de surprise en surprise ! Los Angeles côté océan pacifique, la carte postale est toute tracée. Pourtant, en s’enfonçant vers l’EST, on découvre une autre facette de la ville, étalée, escarpée, vallonnée…bien loin de l’image que je pouvais en avoir, soyons honnête. Le coup de coeur n’en est donc pas moins présent !

Los Angeles, côté terre !

Los Angeles

  • Downtown Los Angeles !


Los AngelesLos Angeles, Downtown

Ce matin là on se décide à aller s’imprégner de Los Angeles par le bias du Downtown. Le programme est serré et surtout… chronométré ! Fichue parcmètre  ! Visiblement, on ne plaisante pas à Los Angeles avec le stationnement, et je peux vous dire, qu’à la minute près… les flics sont là. Qu’importe, on s’élance dans ces rues vallonnées, appareils en bandoulière, guide et carte dans les mains, lunettes sur le nez et sourire jusque là; sous un soleil radieux.

On se laisse rapidement happé par le surprenant Walt Disney Concert Hall, qui détonne dans son environnement. Vous ne pourrez pas le louper ! Faites comme nous, et aventurez-vous au creux de sa structure par tous ces escaliers et passages, mais ne vous risquez pas à poser votre main sur le revêtement sous peine de vous brûler (sans blague!). Vous finirez ainsi par aboutir à ce joli petit coin de verdure, sur cette terrasse. Qu’on se le dise, on a bien plus été charmé par les environs que par l’intérieur de l’édifice, il n’y avait aucune salle d’ouverte. Vraiment dommage !Los Angeles, Downtown

Los Angeles, DowntownLos Angeles, Downtown

Nos pas finissent par nous mener le long de Broadway Street, on passe le pas de cette massive porte de bois sans imaginer ce qui se cache derrière : Bradbury Building. La structure de métal, le revêtement en briques rouges, l’omniprésence du bois dans les coffrages des plafonds, l’ornementation en fer forgé, l’immense verrière… L’endroit semble tout droit sorti d’un film; encore plus lorsqu’on remarque les vieux ascenseurs encore en service !

Los Angeles, Grand Central Market

Juste en face, derrière une devanture ne payant pas de mine non plus et sur laquelle on ne s’arrêterait surement pas si on ne notait pas l’effervescence qui s’y trame, d’autant plus à l’heure du midi : Grand Central Market ! Très vite l’ambiance et les diverses allées me font penser à Barcelone et son Mercat de la Bloqueria. Il y en a pour tous les goûts, toutes les saveurs, les couleurs. Une immersion à l’odorat et au visuel, comme je les aime ! Si vraiment vous ne trouver pas vote bonheur, peut-être vous laisserez vous tenter dans Little Tokyo, où comme Mathilde, vous ne pourrez résister à un Bubble Tea !

Los Angeles, Grand Central Market Los Angeles, Grand Central Market

Assez déçu par l’endroit, Little Tokyo, on filera pronto poursuivre cette balade dans Los Angeles vers Union Station. A nouveau la surprise est de taille en franchissant le pas de la porte de cette gare. Elle semble figée dans son jus, à la touche résolument art déco. Un joli havre de paix, avec ses petites terrasses/parcs de part et d’autre du hall central, ou il fait bon de s’alanguir en attendant son train, si les fauteuils en cuir du hall ne conviennent pas !

Los Angeles, Union Station

Les environs de Union Station sont tout aussi étonnant et détonnant dans les environs. Une architecture qui tranche, un microcosme de quelques bâtiments aux faux airs de disney pourrait-on dire ! Les enfants ne manquent pas de se ruer vers l’ancienne caserne de pompiers !

  • Angelino Heights !


Los Angeles, Angelino Heights

Sur l’idée de Manu, on file sur les hauteurs de la ville, à la découverte de ce quartier aux maisons victoriennes, Angelino Heights. Il ne m’en faut pas plus pour acquiescer son idée. Il ne m’en faudra pas plus pour sauter de joie en entendant Mathilde nous dire qu’il s’agirait de la rue (celle ou l’on s’est garé vite fait) où se trouve la fameuse et non moins célèbre maison ayant servi d’inspiration à la mythique série de la trilogie du samedi soir…Charmed ! Voilà, j’ai à nouveau 10 ans, Manu, Mathilde et Jeanne, viennent littéralement de me perdre !! Conflit de générations oblige, pendant qu’ils s’attardent sur l’une des maisons voisines ayant servi au clip Thriller du King of Pop; je ne décolle pas mes yeux pleins d’étoiles de cette jolie maison rose. Persuadée qu’elle était à San Francisco comme le laisse sous tendre le générique de la série, je ne m’imaginais pas la trouver là. Je ne m’imaginais pas tout bonnement tomber dessus un jour par le plus grand des hasards ! Rien que pour cela, L.A, ne pouvait être qu’un coup de coeur :)
Je vous recommande vivement une balade dans ce très joli quartier, les maisons sont vraiment très belles !

Los Angeles, Angelino Heights

  • Sage Vegan Bistro !


Los Angeles, Sage Vegan BistroAvant de repartir à l’assaut des quartiers de L.A, on se laisse porter par la faim jusqu’au Sage Vegan Bistro (1700 W. Sunset Blvd, Echo Park). Je le confesse, mon premier, et j’ai adoré ! Non seulement l’endroit est charmant, mais les assiettes sont gourmandes, pleines de jolies saveurs, savamment assorties. Qu’on se le dise, tout au long de ce roadtrip, la tâche incomba à Jeanne de nous dénicher de belles et bonnes adresses grâce à son fidèle compagnon Yelp ! A chaque fois, ce fut un carton plein !

 Photo : Nexus 5Los Angeles

  • Hollywood !


Après un rapide passage du côté de Silver Lake pour essayer d’apercevoir certaines maisons d’architectes sur les hauteurs, au creux de ce relief vallonné aux multiples points de vues, au fur et à mesure que le soleil décline, on finit du côté d’Hollywood, traversant le non moins mythique Hollywood Boulevard, et s’enfonçant à nouveau dans le serpentin infini de ces rues qui montent en direction du fameux Hollywood Sign.

On sait qu’on ne pourra pas l’approcher et qui plus est en voiture, mais qu’importe, on cherche avant tout un joli spot pour admirer ces grandes lettres d’un côté et de l’autre le coucher de soleil, tradition oblige. On se laisse guider par la route sans savoir ou celle-ci aboutira, mais bien mal nous aura pris que de s’enfoncer, en arrivant sur ce petit terreplein dégagé,Canyon Lake Drive. Le lieu est idéal et ce soir là, le coucher de soleil est intense, la palette colorée est éblouissante, au point de faire refléter sur nos joues un joli teint rosé.

Los Angeles sunset

Un joli moment que l’on étirera jusqu’à la nuit tombée en roulant sur la célébrissime Rodeo Drive ! Qui n’a donc pas vu Pretty Woman en 2015 ?! :) L’univers est tout autre, je crois n’avoir jamais vu tant de boutiques de luxe ayant pignons sur rue de la sorte ! Qu’on se le dise, les Champs Elysées font pâle figure à côté. Un monde bien à part qui me fait sourire en y passant, mais ou je ne rêve pas le moins du monde d’y mettre les pieds.

  • In N out !


Los AngelesDébarquant de la cote Est, on ne pouvait pas ne pas se plier aux us et coutumes de la côte ouest ! ;) Il s’agit là semble t-il d’un incontournable ! J’ignore si ils sont tous ainsi, mais j’ai bien aimé la déco un brin rétro de celui où nous sommes allés(Eastwood village). L’avantage, c’est qu’on ne passe pas trois heures à choisir, on reste dans le classique et c’est une valeur sûre qui déçoit rarement !Los Angeles, In N Out

  • Getty Center !


Le dernier jour, après un rapide petit dej non loin de l’hôtel et avant de quitter L.A pour de bon, on profite de la nouvelle journée radieuse qui s’annonce pour prendre un peu de recul sur la ville et aller découvrir le Getty Center.

Vaste domaine, on pourrait aisément y passer la journée complète ! On est tenté de se laisser guider par nos yeux et nos envies, d’aller là ou les courants d’air au creux de cette vaste structure, vont nous mener. L’architecture est surprenante, cette succession à différents niveaux du relief, de volumes géométriques aussi bien rectangulaire que circulaire ou demi-circulaire, entre rigidité et courbes. Oubliant mon canon AE-1 dans la voiture ce matin là, l’occasion est trop belle que de profiter tout simplement, et d’immortaliser quelques souvenirs avec l’instax. On jettera finalement notre dévolu sur les jardins ainsi que sur une excellente et touchante expo photos de Josef Koudelka: Nationality Doubtful. A coup sur, le Getty Center est un immanquable si vous passez par L.A !

Après trois jours intenses à arpenter Los Angeles, du sable fin de Venice Beach jusqu’aux palmiers de Hollywood, c’est sous un coucher de soleil et dans les traditionnels bouchons de L.A, que nous mettons les voiles pour poursuivre comme il se doit ce roadtrip Voyageurs du monde ! Prochaine étape ? La démesure de Séquoia National Park ! :)

Canon AE-1. Fujocolor 200 iso (périmée) & Fuji Instax.

10 comments

  • Roman

    mai 19, 2015

    Magnifique photos, tant qu niveau de la composition qu’au niveau des couleurs. Je n’ai malheureusement fait que les coins touristiques, ça donne envie d’y retourner :)

    • Vagabondanse

      mai 19, 2015

      Merci Roman ! :) Une bonne excuse pour y retourner alors si tu ne t’es pas aventuré dans les coins autres que touristiques ! Car il y a vraiment de chouettes endroits !

  • Tiffany

    mars 27, 2015

    Ralala, hypra cool tes photos ! Quel régal pour les yeux ! Union station, ça serait pas là où un segment d’Happy a été tourné avec Pharrell même ? (et j’ai ri pour la maison de Charmed, grosse nostalgie de la trilogie du samedi soir :) ) Bonne continuation !

    • Vagabondanse

      avril 6, 2015

      Merci beaucoup Tiffany ! :) J’avais jamais regardé le clip de Pharrell, mais après visionnage, en effet, quel oeil tu as !! C’est bien Union Station.

  • mzelle-fraise

    mars 24, 2015

    Los Angeles est vraiment une ville où j’aimerais passer un peu de temps lors d’un voyage, et tes billets ne font que me conforter dans cette idée ! Et ces palmiers *O*

    • Vagabondanse

      mars 25, 2015

      Merci Johanna <3 Je ne peux que te le souhaiter !! Je ne pensais pas dire cela un jour, mais L.A vaut vraiment le détour et qu'on s'y attarde quelques jours :)
      Je ne te cache pas que je suis un petit peu tomber en amour des palmiers ^^ Heureusement que j'étais à l'argentique et que j'avais un nombre alloué de pellicules pour tout le voyage, parce que sinon, j'aurai déclenché à tout va et ramené que des séries de palmiers ! haha :D

  • La Rimule

    mars 23, 2015

    Superbes photos !

    • Vagabondanse

      mars 25, 2015

      Merci beaucoup Delphine !

  • Donlope

    mars 23, 2015

    De superbes photos et un aspect de Los Angeles que je ne connaissais pas du tout!
    J’avais l’image d’une ville un peu superficielle avec une Skyline pas terrible et très peu de charmes, mais là ça a l’air très vivant et assez humain finalement :)

    • Vagabondanse

      mars 25, 2015

      Tu vois, c’est un peu l’image que j’en avais avant de venir, superficielle, qui ne m’attirait pas du tout plus que cela. Finalement, j’y ai découvert un tout autre visage et suis ravie de m’être trompée à son sujet :) L.A est vraiment très vivant, et encore, là, nous y étions en Février alors je te laisse imaginer ce que c’est à la pleine saison !!
      Merci beaucoup en tout cas pour ces petits mots et compliments Sébastien !

Leave a Reply