Skip to content

Bordeaux : Week-end à la Bordelaise comme on les aime, comme on voudrait en avoir chaque semaine !

Bordeaux : Week-end à la Bordelaise comme on les aime, comme on voudrait en avoir chaque semaine !

Il y a près de deux semaines, week-end prolongé du 11 novembre oblige, j’en ai profité pour faire un break dans ce tumulte universitaire, pour aller faire un petit tour du côté de Bordeaux chez S. & F. Non seulement le week end fut bon et même plus que bon, mais j’étais bien loin d’imaginer vivre pareil retour « aux sources ».

immeuble et ciel

Dix ans. Près de dix ans que je n’avais pas remis les pieds à Bordeaux. Que je n’y étais pas retournée depuis que nous avions déménagé. C’était donc, non sans une certaine impatience et une pointe d’appréhension (avouons le!) que j’attendais ce week end.

Je reviens rarement sur des lieux où j’ai habité (multitudes de déménagements obligent!); tout du moins pas sur les plus anciens; c’était donc assez étrange de revenir là-bas, avec en tête des souvenirs d’il y a dix ans. On redécouvre des endroits, des lieux dont on avait gardé qu’un souvenir vague, cette architecture de pierre si propre à Bordeaux et qui ne m’avait alors, à l’époque nullement marqué, mais qui cette fois-ci m’a fascinée. Je crois aussi que mes études y sont pour beaucoup qu’on se l’avoue. ;)

porte moyennageuse ruelles de bordeauxvieux lampadaire de villefacade d'immeubles

S‘enfoncer dans le dédale de petites rues, aller de découvertes en redécouvertes; comme avec ce petit passage couvert; qui malheureusement n’a toujours pas eu les restaurations qui lui sont dû.

Salon de TheApothicaire

Aller flâner sous un soleil pareil (qui aurait penser être en petit t-shirt et gilet fin en plein mois de novembre par près de 24 degrés ??!!!) du côté Des Quais, et être plus que surprise par le changement radical. Dix ans en arrière, c’était un lieu malfamé dont je n’ai aucun souvenir, puisque peu fréquentable nous n’y allions pas; et aujourd’hui c’est presque devenu le QG de tout Bordelais pour se balader par un temps pareil, se poser boire un verre ou faire les boutiques. Retrouver la Place des Quinconces, inchangée depuis le souvenir tenace que j’en gardais. Longer dans toute son immense longueur la Rue Sainte Catherine (tout de même, plus 1.2km!!) et se souvenir, se revoir dix ans en arrière. Puis arriver sur la Place de la Victoire, presque méconnaissable, avec ce surprenant obélisque qui a poussé en son centre !

ciel bleusoleil et ciel vert

Un week end à Bordeaux, bien riche en émotions, le plaisir et la joie de retrouver S. et F. mais aussi la mélancolie de se remémorer tous ces souvenirs vieux de dix ans; car Bordeaux tient une place particulière dans ma vie. Un épisode qui n’a duré que deux ans, mais quelles deux années incroyables y ai-je passé. La douleur ravivée, ressentie au moment de devoir quitter cette ville, de devoir tout quitter.
J‘y ai tellement laissé de moi-même là-bas, j’y ai tellement donné; à un moment T; que je ne sais pas si je serais capable d’y vivre à nouveau. Parce qu’au fond j’aurais toujours envie de garder cet épisode de ma vie, égoïstement pour moi, comme intact. Vouloir le garder comme je l’ai laissé en partant et ne pas y revenir y changer quoi que ce soit.

devanture d'immeuble

L‘occasion durant ce week-end pour S. de m’emmener bruncher à la Bordelaise dans un endroit juste exquis ! (mon BON plan sans hésiter!) Non seulement parce que le cadre et chou à souhait, et parce qu’on y mange/brunch divinement bien *_* Et tout ceci, c’est à Pain & Compagnie que ca se passe :)
Le petit plaisir & plus que de manger des pâtes à tartiner maison (chocolat noir, praliné, lait, et mon préféré : chocolat blanc!!)

pates à tartinerBrunch

Ce fut également l’occasion de se retrouver entre sœurs avec S. puisque F. n’est arrivé que le dimanche soir. Se retrouver, se balader, flâner devant les boutiques, aller au ciné, découvrir leur nouvel appart’ et déguster un excellent (et premier) wok maison !

Trois petits jours, un week end prolongé passé à une vitesse folle; mais quel week end !

feuilles d'automneforêt de pinscouleurs d'automne

Je vous laisse sur ces dernières photos prisent lors d’une petite balade dominical, du côté de Bordeaux Lac. Le plaisir de retrouver le pin landais et son odeur si particulière, de sentir le sable sous mes chaussures et de photographier ces jolis couleurs au soleil couchant.

D‘ailleurs, je vous promets un article HAUT en couleurs pour la prochaine fois, réalisé du côté de Bordeaux toujours; mais avec le bonheur de la découverte d’une nouvelle pellicule argentique (dont vous en avez vu les prémices ici); alors soyez au rdv ! :)

Bonne fin de semaine & bon week end !

 

4 comments

  • #Lille. | Paris tu Paris

    mai 1, 2012

    […] je poursuis sur ma lancée de petits articles à l’argentique et finis cette série (après Bordeaux, la Pologne et Le Sud ) par une petite escapade Lilloise en septembre […]

  • #The Tree of Life. | Paris tu Paris

    novembre 30, 2011

    […] Navigation des articles ← Précédent […]

  • Maou

    novembre 24, 2011

    c’est vraiment beau !
    j’adore la deuxième photo tout particulièrement.

    de la pâte à tartiner chocolat blanc ? Je suis jalouse !

    • samantha

      novembre 24, 2011

      Merci ma Maouella :)
      J’aime bien la seconde aussi, pour le jeu d’optique (absolument pas voulu) mais qui m’a fait sourire quand j’ai vu la photo une fois développée !
      Et oui oui oui, de la pâte à tartiner au chocolat blanc : une pure merveille; moi qui suis dingue de chocolat blanc, c’était un première et un vrai délice !!

Leave a Reply