Skip to content

Copenhague, premiers pas en terre danoise !

Copenhague, premiers pas en terre danoise !

Traverser la Suède du nord au sud sans passer par Copenhague, qui n’est qu’à un pont du pays, c’est un peu comme venir à Paris sans apercevoir la tour Eiffel ! La décision fut prise aux prémices de l’élaboration de ce road trip et confirmée dès janvier et la réservation des billets d’avion. Nous ferions donc un Paris-Copenhague à l’aller et un Stockholm-Paris pour rentrer.

Copenhague (1)

Flashback. 10 juin 2013. Ce jour, nous l’avons attendu comme le Messie depuis que nous avons pris nos billets, cinq mois en amont. Entre temps les cours se sont intensifiés, une ultime session de partiels à passer et nous savions qu’au bout, l’impensable nous tendrait les bras. Un sourire grand comme cela, sac sur le dos, nous nous retrouvons à Denfert, au sud de Paris, pour prendre l’Orly val en direction de l’aéroport d’Orly. Les kilomètres s’enchaînent sur un périph’ fluide; pour ma part, l’excitation de l’inconnu se mélange au bonheur ultime de retrouver l’aéroport, l’ambiance du terminal, qui m’est si cher et vitale. Un dernier repas dans l’aérogare et il est temps de laisser partir nos sacs, ce qui va être désormais notre « maison » et nous accompagner pour ces trois folles semaines. Nous avons à peine passer les douanes, que déjà, la première anecdote se faire jour ! M. à le droit à une fouille en bonne et due forme. La raison ? Le douanier trouvera la réponse à celle-ci dans l’une des nombreuses poches de sa veste mili…un tendeur !! Vous en connaissez beaucoup vous des gens qui partent avec un tendeur de vélo dans leur poche ?! L’expression du visage du douanier ne fit qu’accroitre le fou rire au moment de la découverte de l’objet ! Je fus partagée entre le rire et le dépit. Forcément, il n’y avait qu’elle pour nous faire ça !! Finalement, plus de peur (pour elle, de devoir le laisser là!!) que de mal, puisque la direction lui accordera de pouvoir embarquer avec en lui intimant pour le retour de préférer le laisser dans le bagage en soute…

At the airportAt the airportairplanereflective portrait

Quelques ultimes coups de téléphone en observant notre avion se mettre en place, et il est temps d’embarquer pour de bon. Je peine à dissimuler ma hâte, ma joie de me dire que je me suis réveillée le matin même à Paris, et que ce soir, je vais m’endormir bien loin de là, à Copenhague, dans un autre pays, une toute autre ville. Tout comme je peine à cacher ma curiosité de m’essayer à la photographie argentique périmée par le biais de CETTE pellicule (les photos en noir et blanc) que J. m’a donné et qui doit bien avoir 20 a 30 ans dans les dents ! Un vol, qui fut un véritable retour aux sources. Le calme plat, l’apaisement de cette vie à bord si particulière, regarder le soleil décliner et nous offrir cet incroyable coucher de soleil. Ce voyage commençait décidément sous les meilleures hospices et annonçait la couleur…

M portrait on the airplane on the airplane copenhage airport

Il est aux environs de 23h30 – minuit, lorsque nous atterrissons à Copenhague et posons le pied en terre danoise. Un silence de plomb règne dans cet immense aéroport. Paradoxe saisissant avec le souvenir que j’en avais gardé, lorsque je transitais par celui-ci pour me rendre en Pologne. Une fois nos sacs récupérés, il est temps d’aller attraper le métro pour regagner le centre ville, d’effectuer une petite marche d’orientation (!) et trouver l’appartement de S. dans lequel nous allons séjourner pour les deux prochains jours.

Copenhague, ticket de métro copenhague subway Copenhague, reflective portrait Copenhague

Deux heure du matin, elle se lève pour aller travailler, et nous, nous sombrons dans les bras de Morphée. Ces premiers instants furent riche en émotions et le sommeil n’a pas grand mal à être trouvé ! Une courte nuit, mais amplement suffisante pour entamer comme il se doit cette première journée à Copenhague. Le doux réveil par les rayons du soleil, le bruit des oiseaux; on découvre le joli petit cocon de S., un appartement dans la pure tradition scandinave, ce parquet de bois, ces murs blancs et cette décoration colorée savamment choisie ♥ Le cadre est donné, on ne pouvait espérer mieux pour se fondre dans l’univers, l’ambiance et la culture danoise.

Copenhague, apartment Copenhague, apartmentCopenhague, apartmentCopenhague, apartmentCopenhague, apartment

On savoure ces premiers instants de voyage en s’offrant le luxe de petit-déjeuner sur la terrasse qui fait face à ce jardin collectif; observant de-ci de-là certains voisins prendre le leur également, au soleil, à lire les nouvelles. L’air est doux, on profite, on profite et on commence à planifier la journée. Celle-ci sera résolument chargée, comme à vrai dire toutes celles qui suivront au cours de ces trois semaines ! Nous n’avons pas envie d’en perdre une seule miette !

Copenhague breakfast Copenhague breakfastCopenhagueM. portrait

9h30 nous voilà parties à l’assaut de la ville. La première surprise arrive au sortir de l’immeuble de S. dans cette petite cour intérieure, avec tous ces amoncellement de vélos partout !! Cette dernière donne à elle seule une idée de l’ampleur que prend le vélo à Copenhague. Pour ma part, ce fut une vrai découverte, je ne m’attendais pas à associer Copenhague au vélo. A peine dehors, nous découvrons de jour, le quartier de l’appartement, Nørrebro, aux alentours de Blågårds plads. Une petite balade s’impose donc !

Copenhagen bikes CopenhagenCopenhagenCopenhagen, Blågårds pladsCopenhagen, Blågårds plads Copenhagen, Blågårds pladsCopenhagen Copenhagen, Blågårds plads Copenhagen, Blågårds plads Copenhagen, Blågårds plads

On comprend mieux ce que nous en disait rapidement hier soir S., en arrivant et pourquoi elle s’y sent si bien. Elle n’y habite que depuis peu, mais il y a de quoi avoir eu un coup de coeur ! Il y a un vrai éclectisme, des lieux pour manger plus mignons les uns que les autres ! Des ruelles et petites cours intérieures renfermant de jolis décors et cadres. Nous ne sommes pas très objective sur la ville, car n’avons que ce quartier pour référent pour l’heure, mais cela suffit à nous faire tomber doucement amoureuse de la ville…dois-je ajouter que les danois ne feront que confirmer cet amour ?! ahah. D’ailleurs, c’est un point qu’on regrettera en passant en Suède…navrée pour messieurs les Suédois, mais vous n’arrivez pas à la cheville de la gente masculine danoise ! :D

Copenhagen CopenhagenCopenhagen Danemark flag

De fil en aiguille, nous nous rendons à pieds jusqu’au cœur de la ville afin d’aller faire un saut à l’Office du tourisme et d’y glaner quelques bonnes infos, notamment concernant les musées. On remonte Nørre Søgade, puis le boulevard H. C. Andersens, l’occasion de se familiariser avec l’architecture de cette ville. Ces lampadaires accrochés de mur en mur, me rappellent un peu plus Oslo. J’ai une sensation de déjà vue, une impression de s’y sentir si bien.

Copenhagen Copenhagen Copenhague Copenhagen Copenhague

Les informations en poche, nous regagnions l’appartement de S., afin d’y faire une petite pause pour le déjeuner, car si Copenhague est une ville agréable d’un point vue culturelle, elle n’en reste pas moins (malheureusement), hors de prix ! Ayant un budget serré pour le voyage (que nous parviendrons à tenir! Mais ca, je vous en reparlerai à la fin au travers de l’article bilan :) ), on préfère éviter de se ruiner en mangeant dehors et préférons aller acheter de quoi nous concocter un petit repas à la maison, sans compter sur l’attention adorable de S., qui avait rempli le frigo avant que nous arrivions ♥

Copenhagen Copenhagen

Après une bonne matinée de marche, l’après-midi ne serait pas en reste. Une fois le déjeuner avalé, on repart aussitôt au coeur des ruelles et avenues; afin d’arriver du côté du quartier de Christianshavn, pour découvrir Vor Frelsers Kirke. Je crois bien qu’on peut parler d’incontournable là ! Que cela soit pour ses 400 marches, son architecture si particulière, ou encore sa vue à 360° en son sommet, sur tout Copenhague. On peut même apercevoir un bout de Suède à l’extrémité de ce pont qui relie les deux pays. L’impression est d’autant plus saisissante quand le temps est aussi changeant.

vue sur cophenagen vue sur cophenagen vue sur cophenagen vue sur cophenagenportrait

Cette escapade sur les sommets de la ville sera l’occasion également de nous initier à un des défis de ce road trip…nos daily photos ! Bon, en fin de compte on aura bien du mal à se tenir au côté journalier !! Mais au fond, on parviendra malgré tout à en faire un petit paquet, notamment à certains moments clefs du voyage; et ce qui est drôle c’est qu’on voit bien au fur et à mesure sur nos visages, l’avancée du voyage ! Les conditions, aléas, imprévus etc. C’est vraiment assez marrant :) Attendez vous donc à en voir fleurir de temps en temps dans les articles !

Christianshavn IMG_9112 Christianshavn Christianshavn Christianshavn

La météo étant très changeante et un soupçon capricieuse, à peine avons nous le temps de redescendre les 400 marches et de sortir de l’enceinte que la pluie s’invite au programme. Qu’importe, ca ne nous fera pas rebrousser chemin pour autant. On s’abrite en attendant que cela passe et dès qu’une accalmie se pointe, on poursuit ! On profite d’être dans ce coin là de la ville pour s’immerger au coeur du fameux « village » de Christiania. Difficile de passer outre sa réputation lorsque l’on vient à Copenhague. Bien évidemment, les photos y sont interdites, je n’ai pu en tirer que quelques unes juste avant de franchir la fameuse barrière, mais de quoi vous donner une idée des lieux !

Christiania Christiania Christiania ChristianiaChristianiaChristianiareflective portrait

On fut vraiment assez surprise de trouver pareil « quartier » en plein coeur de la ville ! De s’aventurer au coeur des ces vieux entrepôts où grouillent artistes et autre petits vendeurs. L’ambiance y est à mon sens en demie-teinte et vraiment paradoxale. Il y a la découverte artistique qui s’entremêle (s’entrechoque ?) aux consommateurs de cette très chère plante verte aux branches d’étoile ! Quant on en vient à voir des plants pousser entre deux pissenlits et trois pâquerettes…c’est dire ! Une petite balade qui s’est achevée en poursuivant la visite du quartier de Christianshavn avant de remonter le long de Havnegade.

Christianshavn Christianshavn Christianshavn Christianshavn

La journée est bien entamée mais on garde le cap et nous entêtons à faire le maximum à pieds afin de s’imprégner au plus près de la ville. Longeant Havnegade, on tombe nez à nez avec cette exposition de sculptures sur sable que l’on tente d’apercevoir à travers les grandes palissades. Le travail est spectaculaire et improbable !

Copenhagen Copenhagen Copenhagen

Poursuivant, on finit par débouler à l’extrémité du canal de Nyhavn. A nouveau, un tout autre décor, bien plus prisé et touristique. On retrouve le tumulte de la ville. A nouveau, j’ai comme une sensation de déjà vue, l’architecture des bâtiments en bordure de canal me fait sensiblement penser à Bergen, souvenez vous. Toutes ces couleurs, cette trame architecturale…on sent bien la proximité scandinave.

NyhavnNyhavnNyhavnNyhavn

Nos pas nous mènent jusqu’au coeur du « Champs Elysées » de Copenhague, à savoir le long de la rue Østergade; mais nous n’avons pas le temps de nous y attarder. Non seulement car nous ne sommes pas venus là pour faire les magasins, mais également car le petit bémol de la ville, c’est que les magasins ferment très tôt !! En contre partie, nous nous délectons de voir le soleil revenir pour cette fin de journée et nous offrir une douce atmosphère, au travers de ces quelques rayons qui tentent de percer et viennent se nicher le long des façades d’immeubles.

CopenhagenCopenhagenCopenhagenCopenhagenCopenhagenCopenhagen

L‘heure tourne, et après avoir longé Købmagergade, traversé le pont et poursuivi en suivant, nous arrivons à nouveau en début de soirée du côté de Nørrebro. L’ambiance est joyeuse et festive, et on profite de cette engouement pour dénicher un petit italien sur Baggesensgade afin de manger un bout. Ca se bouscule devant pour des pizzas, on se dit alors que c’est bon signe et prenons place sur la seule table en bordure de rue. Nous ne le regretterons pas ! Un homme à l’accent anglais chantant, et au sourire taquin qui s’occupera de nous comme des reines ! Et en prime, d’excellentes pâtes (jugez en plutôt la photo!). Le ventre plein et ayant encore un petit peu de temps devant nous avant que ne décline pour de bon le soleil et mette fin à cette belle première journée en terre danoise, on décide de poursuivre la balade dans le quartier…

Copenhagen food M. portrait Copenhagen Copenhagen street artCopenhagen street Copenhagen architecture

L‘occasion pour M. de baver un peu plus devant ces nombreux vélos à la selle « Brooks ». Elle, la mordue de vélo qui ne jure que par ce moyen de transport à Paris, se sent un petit peu en famille et chez elle à Copenhague ! Même si, au bout de deux jours, l’agacement envers autant de vélos, finira par pointer son nez ! Il est vrai qu’au pays du vélo, le piéton a bien du mal à garder un bout de terrain et on en vient à être vite grognon devant ces vélos qui déboulent devant vous, derrière vous, à votre droite, votre gauche, sans crier gare !

Copenhagen bikes Copenhagen bikes CopenhagenCopenhagencoucher de soleil sur la ville

Après un petit moment au calme, posées dans le carré d’herbe non loin de Sankt Hans Torv, et quelques parties de cartes au coucher du soleil, on finit par rejoindre l’appart, lessivées par une telle journée de marche, mais plus que jamais ravies et heureuses d’être à Copenhague, de réaliser et surtout de vivre enfin, ce voyage pour lequel on a mis tant de coeur à le préparer ! :) Cette première journée annonçait la couleur, nulle doute que la seconde à Copenhague promettait d’être encore bien riche ! Pour cela, je vous dis à vendredi :)

Ps : Vous connaissez la chanson :) Si vous ne deviez en retenir, qu’une et une seule photographie; laquelle choisiriez vous et surtout, pourquoi ? Donnez moi son numéro et racontez moi !

25 comments

  • ally

    août 26, 2014

    Tes photos sont chouettes ! Et j’aime bien tes photos de voyages (l’avion, le bus…) On en a toujours que trop peu alors que pourtant ca fait parti du voyage :)

  • SKTV

    juin 4, 2014

    Je découvre aujourd’hui seulement ton blog (grâce au dossier Copenhague sur HC) et j’aime beaucoup ta manière de raconter voyages et visites par le menu, en nous faisant participer à tous les petits moments… Je vais te suivre, hâte de lire ce qui concerne Stockholm, maintenant ! Merci pour ce joli voyage !

    • Vagabondanse

      juin 6, 2014

      Oh merci beaucoup :) Bienvenue par ici alors ! De la lecture ce n’est pas ce qui manque alors j’espère que ça te plaira tout autant que la Suède !

  • Natacha

    mars 3, 2014

    Beaux articles, on retrouve bien l’essence de cette belle ville et je suis ravie de voir qu’elle est facilement captable!
    En revanche, si tu n’es pas sortie au meatpacking district (Kødbyen), tu es passée à côté d’un aspect essentiel des danois : la bière et la fête!
    A faire pour sûr, j’ai passé mon Erasmus à Copenhague et c’est juste impossible de passer à côté!

    • Vagabondanse

      mars 3, 2014

      Eh bien tu sais quoi Natacha, je suis ravie d’avoir manqué cela, car ça va me donner l’excuse parfaite pour devoir retourner à Copenhague :)
      Cette ville est tellement incroyable, il y a tant à voir et faire ! Nous an’avions que trois petits jours, et il a été bien difficile de devoir faire des concessions. J’ai conscience d’être passée à côté de bien des choses, mais ce n’est pas grave, ce sera pour la prochaine fois !
      Vue comme j’ai ressenti la ville, l’ambiance etc, j’ose imaginer à quel point vivre un erasmus là-bas doit être sacrément quelque chose !!
      En tout cas, merci beaucoup pour ton commentaire :) Je suis ravie que tu aies pu te retrouver à travers mes articles, et surtout retrouver celle ville que tu apprécies, telle qu’elle est !

  • Jules

    janvier 11, 2014

    Si je ne devais retenir qu’une photo (dur dur quand même !), je dirais la septième en partant de la fin, la rue au début du crépuscule. C’est un des moments que je préfère lorsque je visite une ville. Je trouve que c’est l’instant de la journée où l’on voit le plus de locaux. Ils sortent du travail, vont voir des amis, de la famille, vont sortir, se promener, aller boire un verre, bref passer un bon moment. L’ambiance est vraiment particulière et la lumière si spéciale. Sur ce cliché on retrouve exactement cela, avec l’architecture typique (pas dans le pur style, mais on sent qu’on est dans le nord de l’Europe) et vos amis les vélos :) J’ai vécu à Strasbourg, la capitale française du vélo, alors je suis assez habitué, les cyclistes y sont vraiment les rois et ont plus de facilités pour circuler que les piétons.

    Sinon que dire… un article superbe ! Excellente première étape pour ce fantastique road trip. Je suis amoureux de la culture danoise (et même scandinave), j’ai suivi la série Borgen qui se déroule à Copenhague, dans les coulisses de la politique danoise et cela a entrainé une fascination de la culture et de la société danoises, avec ses qualités et ses défauts (je ne trouve pas trop marrant de toujours idéaliser « c’est mieux ailleurs »). Visiter la capitale danoise est l’un de mes rêves, pour danser à un concert de Reptile Youth, voir le street art, m’imprégner de cette culture danoise et de cette ville à la douceur de vivre, aux belles avenues et petits coins de paradis en pleine agglomération. Merci pour ces magnifiques clichés et d’avoir fait si bien vivre vos premiers pas au Danemark.

    • Vagabondanse

      février 4, 2014

      Bon d’accord, j’aurais mis le temps, mais je réponds (enfin) à tes jolis commentaires ♥

      Je te rejoints tellement sur ce moment de la journée que je tu affectionne particulièrement. Il est toujours plus plaisant de découvrir une ville, en s’y immergeant comme il se doit, prenant part à ce quotidien qui nous est inconnu mais au travers du quel on se sent bien, finalement. Copenhague est un véritable poumon, il y a une telle vie qui s’en dégage, une telle atmosphère qu’on se sent bien vite entraîner dans le mouvement et on s’y sent comme à la maison. Bon à mon sens, le point noir c’est le trop grand nombre de vélos ! Mais oui comme tu le dis, il y a du bon et du moins bon partout, rien ne sert d’idéaliser à outrance.
      Alors vraiment, je ne peux que te souhaiter sincèrement de pouvoir aller y mettre les pieds, j’imagine ô combien ce sera grand, vu à quel point tu est attaché à cette région d’Europe, cette culture etc. :) On dit que 2014 sera l’année de la réalisation de ce petit rêve ?!

  • Big Calm

    novembre 5, 2013

    J’avais visité Copenhague il y a de ça deux ans et, à cause du mauvais temps (pluie + vent en août), j’avais vraiment eu l’impression d’être passée à côté de cette ville (sans parler de ces vélos qui pullulent partout, dans un sens c’est très bien je dis pas, mais conduire une voiture là-bas devient un vrai petit challenge tellement le stress de renverser un cycliste est présent)(je crois qu’on peut appeler ça un choc des cultures pour le coup!)
    Bref, merci de m’avoir fait re-découvrir Copenhague à travers ton récits et ses sublimes photos. Une photo à retenir ? La 18 qui, même si elle peut sembler banale, me rappelle la douceur des intérieurs scandinaves. (j’ai hésité avec toutes les photos de lampadaires suspendus: c’est, comme toi, un détail qui m’avait interpellé à l’époque !)
    J’attends impatiemment la suite :)

    • Vagabondanse

      novembre 6, 2013

      Ahhh on est bien d’accord pour les vélos !! Je trouve que même en étant simple piéton, c’est un petit challenge !!!

      Il n’empêche, qu’au fond, suivant les conditions dans lesquelles nous visitons une ville, cela peut avoir une grande influence sur notre ressenti :/ Fort heureusement ce ne fut pas le cas pour Copenhague puisque mis à part quelques petites rares averses, il a fait relativement beau; mais pour ce qui est de Malmö, le souvenir n’est pas au beau fixe !

      En tout cas, le choix de la photo est pertinent :) Je vois que je ne suis pas la seule a avoir été marqué par ces intérieurs, si beaux ♥

      Merci en tout cas pour ces jolis mots ! :) La suite arriiiiive !

  • Steffie Slowinski

    novembre 5, 2013

    L’article donne vraiment envie d’y aller nous aussi, on voit que ça a du être un voyage magnifique ! Les photos sont superbe !

    • Vagabondanse

      novembre 6, 2013

      Oh que oui, ce voyage fut bien au delà de nos espérances :) Je crois bien que si l’on pouvait, nous signerions à nouveau dès demain pour repartir !!
      Merci Steffie :)

  • Aurélie Croiziers

    novembre 4, 2013

    Superbe atmosphère superbement décrite…
    Ca fait en effet bien envie!
    Et tant mieux: j’ai la chance d’y passer 4 jours autour de la Saint-Nicolas! Il me tarde désormais plus encore…

    • Vagabondanse

      novembre 6, 2013

      Merci beaucoup Aurélie ! Comme je t’envie pour début décembre, ca va être vraiment vraiment chouette à cette période de l’année !! Profites en bien :)

  • Margaux

    novembre 4, 2013

    Ça me rend tellement nostalgique ton article. Je fais vraiment une fixette sur cette ville, tes photos m’ont fait à nouveau voyager là-bas et ça c’est chouette. Pour la photo je dirais la 24, c’est l’image que je garde de Copenhague. Poétique, gai avec des gens heureux. Avec un vélo et de la végétation. Voilà, Copenhague me rend complètement hippie dans l’âme. J’ai hâte de voir la suite.

    • Vagabondanse

      novembre 6, 2013

      J’ai pensé à toi en le publiant, après avoir lu le lien, j’imaginais à quel point ca te rappelerait des souvenirs, tout comme le tien m’en a rappelé :) Peut-on réellement rester insensible au charge de Copenhague ?! La photo 24 résume assez bien en effet l’atmosphère de Copenhague :)

  • xelou

    novembre 4, 2013

    Franchement, je sais pas quelle photo je choisirai… Comme d’hab. Mais j’adore celles en noir et blanc du début, cette péloche <3 Magnifique ! (j'pense que Copenhague sera compromis pour nous, au jour de l'an tout est fermé :()

    • Vagabondanse

      novembre 6, 2013

      C’est avec cette péloche que j’ai réalisé à ce jour ma plus belle photographie argentique noir et blanc ♥ Malheureusement je ne peux encore pas la partager avec vous. Mais ce grain…! Je suis ravie que tu aimes cette série là en tout cas :)
      Bon par contre pour le nouvel an, c’est vraiment dommage pour Copenhague :/ Ce n’est que partie remise :) !

  • Laponico

    novembre 4, 2013

    Article vraiment sympa, surtout que je ne connais pas encore Copenhague…concernant tes photos, j’hésite entre la 14 et la 24 : la 14, car elle représente la maison à la Scandinave, le côté clair, apaisant, que j’aime tant.
    La 24 car on a envie de descendre dans cette rue et d’aller écouter le jeune homme, et entrer dans « Bust » (c’est quoi comme boutique?) !

    Je rajouterais la 11 car elle m’a donné l’impression d’être dans un vaisseau de Starwars…

    • Vagabondanse

      novembre 6, 2013

      Et bien voilà, tu n’as plus d’excuse, avant d’aller te terrer au fin fond de la Dalécarlie la prochaine fois, tu feras un crochet par Copenhague :)
      Je ne pensais pas que la photo 14 aurait autant de succès ! Mais comme tu le dis, et c’est l’impression que j’ai eu en y rentrant la première fois, c’est l’image type de la maison Scandinave !!
      Le « Bust » est un petit bar-resto bien sympa :)
      Bien vue pour la 11, je ne m’y attendais pas, mais j’ai bien ris :D

  • Maou

    novembre 4, 2013

    Quelle ville fantastique ! Très bel article, comme à ton habitude. De beaux mots, des photos sincères et douces. Vivement la suite :)

    • Vagabondanse

      novembre 6, 2013

      Merci Maou pour celles jolis mots :) Ca me fait vraiment plaisir de te lire par là ! Et encore plus de te savoir de retour sur cette plateforme virtuel ! Promis la suite arrive pour la fin de semaine, histoire de passer un bon week end !

  • Léon

    novembre 4, 2013

    Ah Copenhague, une ville spéciale pour moi aussi. La ville où je passe à chaque fois pour rentrer en France. Une ville moderne et surprenante, avec de la culture et de l’histoire à tous les coins. Je m’en lasse pas. Au passage, certaines de tes photos sont vraiment originales.

    A bientôt,

    Léon,

    keep-calm-and-have-a-krisprolls.com

    • Vagabondanse

      novembre 6, 2013

      Je crois bien que Copenhague peut difficilement laissé indifférent !! Je ne m’attendais cependant pas à une ville aussi cosmopolite, je la pensais bien plus fermée sur elle même, et je suis bien contente de m’être trompée :)
      Une sacrée richesse (entre autre!) visuelle qu’elle regorge, et je m’en suis un peu donné à coeur joie niveau photographique !

  • Katia

    novembre 4, 2013

    Retrouver tes articles à rallonge c’est un véritable plaisir :) tous ces détails,ça donne vraiment l’impression de te suivre ou se se plonger dans un livre.au fil de l’article,on sent le temps qui passe,la journée bien remplie,tu es vraiment une magicienne des mots et de la photo :)

    • Vagabondanse

      novembre 6, 2013

      Katia, tu me gâtes bien trop ♥ Chaque journée fut bien remplie, c’est le cas de le dire ! Alors pour sur, les articles de ce carnet de voyage ne risque pas de se rédiger et résumer en deux lignes :) Après tout, les articles à rallonge, c’est un peu ma marque de fabrique !!

Leave a Reply