Skip to content

Chute Montmorency au coeur de l’hiver polaire.

Chute Montmorency au coeur de l’hiver polaire.

Après avoir entraîné les parents de J. pour une Escapade en chiens de traineau sur la belle Île d’Orléans au large de Québec, on a voulu profiter d’être dans les environs pour aller leur montrer la Chute Montmorency

Chute Montmorency au coeur de l’hiver polaire !

Chute Montmorency, Québec

En effet, en venant à Québec, ce sont les deux incontournables (entre autres bien sur!) à voir dans les environs, l’Île d’Orléans d’un côté et la Chute Montmorency de l’autre. Cette dernière n’est qu’à seulement 15-20min de voiture de Québec. D’ailleurs, lorsque mes parents étaient venus me rendre visite et qu’ils prévoyaient de se faire un détour 4h de voiture pour aller voir les Chutes du Niagara, je leur ai vivement recommandé d’oublier cette option et de filer plutôt voir la Chute Montmorency lorsqu’il gagnerait Québec, qui pour moi, valait bien plus le coup (elle est d’ailleurs plus haute de 30m!). Je me souviens avoir été si déçue la première fois que je suis venue au Canada et que nous sommes allés voir les Chutes du Niagara. Certes, elles sont très impressionnantes (surtout côté Canadien), mais je ne m’attendais pas un seul instant à trouver en face de celles-ci un mini Las Vegas. Ca montre bien à quel point une photo peut être si trompeuse. C’est idiot, mais oui, je pensais trouver cela en pleine nature et non au bord d’une route avec moult hôtels et casinos/attractions, comme c’est le cas côté canadien.

Chute Montmorency, Québec Chute Montmorency, Québec

Ma surprise et joie furent tout autre donc en arrivant pour la première fois face à la Chute Montmorency, avec en prime, le plaisir de pouvoir la traverser au sommet de part en part, au plus près et être d’avantage impressionnée par le débit d’eau. Ce qui était étrange ce jour là, c’était que jusqu’à présent depuis mon arrivée au Canada je ne l’avais vu qu’à l’été, puissante & imposante, et non glacée, givrée sous une épaisse couche de neige et de glace, à l’assaut des quelques courageux ce jour là qui, crampons aux pieds, se risquaient à sa démesure.

Chute Montmorency, Québec Chute Montmorency, Québec

On pensait pouvoir gagner son coeur en passant par le bas et longeant ce ponton qui lui fait face, mais la météo était t-elle, le vent si glaçant qu’on dû se résoudre à rebrousser chemin faute d’accès ouvert, déneigé et sécurisé. Quelques minutes de voiture plus tard, on sourit de voir le parking si désert et surtout gratuit, car aux beaux jours, il faut s’acquitter de quelques dollars. Vous pourrez même le faire en téléphérique depuis le bas si le coeur vous en dit !

Chute Montmorency, QuébecChute Montmorency, QuébecChute Montmorency, QuébecChute Montmorency, Québec

On se fraye un chemin et avançons à tâtons, enfonçant nos grosses chaussures dans l’épaisse couche de neige. Pas une âme en vue, comme si nous avions privatisé l’endroit. On savoure on savoure en imaginant ce que cela doit être aux beaux jours, l’effervescence et l’affluence qu’il doit y avoir à cet endroit même. Bien que le vent tourbillonne et poursuit à nous glacer la moindre petite parcelle du visage laissée à l’air libre, on perçoit le fracas de la chute en contrebas contre la glace et le mince trou qu’il reste pour que celle-ci glisse et s’enfuit vers le fleuve Saint Laurent. C’est impressionnant ! Au bas mot, on apprendra que l’épaisseur de la couche de glace en contre-bas atteint plus de 3m !

Chute Montmorency, Québec Chute Montmorency, Québec

On profite d’avoir un peu de hauteur et que le brouillard se dissipe peu à peu pour admirer la vue sur le pont reliant l’Île d’Orléans et la pointe de cette dernière, et tenter de deviner au loin sur la droite toute, Québec. Le temps semble comme suspendu, la neige si abondante et qui poursuit à tomber inlassablement. Rester là à observer ainsi le fleuve Saint-Laurent gelé, pris par les glaces. Un spectacle si beau, que j’ai pris plaisir à voir et revoir chaque hiver à Montréal, au Vieux-Port.

Chute Montmorency, Québec

On profitera ce jour là de n’être qu’à quelques pas de Québec pour finir la journée au coeur de la ville. Savourer ces derniers instants pour faire une petite visite du Vieux Québec surtout, aux parents de J. au gré de Place Royale et de la Terrasse Dufferin notamment, admirant les quelques téméraires à se hisser sur les hauteurs pour quelques parties de luge !

Québec

Les festivités de Noël sont passées, mais la ville garde encore un peu ce charme du temps des fêtes. Le froid est si dense que les québécois se terrent au chaud à la maison ou dans les cafés, tandis que nous déambulons dans des rues presque désertes. Les températures commencent à dégringoler un peu plus à mesure que la journée décline, et au fil de la balade je commence à trouver un certain charme à Québec, à la voir ainsi sous cette épaisse couche de neige, sous les couleurs de ses toitures qui ressortent, de son parement de pierres. Il y a cette quiétude si plaisante, bien loin de la Québec tumultueuse et aux prises avec la horde de touristes à la période estivale. Si Montréal n’a jamais réussi à faire un petit peu de place à Québec dans mon coeur, ce jour là, la ville m’a laissé un souvenir nouveau, moins terni par celui que j’avais jusque là, celui de cette Québec morte, ou il n’y a rien à voir/faire.

QuébecQuébec

Finir ce joli séjour québécois sur cette jolie vue, face au Saint-Laurent et à ces petits icebergs qui naviguent ci et là. Une jolie manière de refermer la parenthèse de ces vacances familiales ! ♥

En tout cas, si vous passez dans les environs lors d’un séjour au Québec, n’hésitez surtout pas à vous arrêter à la Chute Montmorency !

Photo : Djisupertramp (numérique) ParisTuParis (argentique)

6 comments

  • Cédric

    avril 15, 2016

    Je viens de découvrir ton blog et quelle découverte… Les photos sont sublimes.
    Vraiment impressionnante cette chute d’eau complètement glacée !

    • Vagabondanse

      avril 17, 2016

      Merci beaucoup !! Bienvenue par ici alors :)

  • Weekend and Trips

    avril 12, 2016

    Coucou !
    Que de bon souvenirs avec ton article. Vacances avec mes parents qui étaient venu me voir quand j’étudiais au Canada. Nous avons vu les chutes complètement gelées…moment féérique !
    Je rêve d’y retourner :)
    Tatiana

    • Vagabondanse

      avril 12, 2016

      Merci beaucoup Tatiana pour ce joli mot. Je ne peux que partager ce souvenir, puisque mes parents sont également venus me voir du fait que je faisais mes études à Montréal ! En tout cas, je te souhaite de pouvoir y retourner, peut être à l’été pour changer, si tu l’as déjà vu à l’hiver :) Elle n’en sera pas moins féérique !

  • Jessica

    avril 12, 2016

    Magnifiques photos!
    Du plus loin que je me souvienne dans ma vie, je ne crois pas avoir déjà vu cette chute en hiver! C’est vraiment magnifique, ça me donne envie d’aller à Québec en hiver, pour le voir de mes yeux!
    Personnellement, je trouve que comparer cette chute aux chutes du Niagara c’est comme comparer des pommes avec des oranges… Personnellement entre les deux je préfère les chutes du Niagara, pas seulement pour la beauté de ses chutes, mais également pour tout ce qui a affaire au tour. Certes oui, ça ressemble à un mini Las Vegas, j’ai d’ailleurs dit ça quand j’y suis allé la première fois. La chute Montmorency à Québec est superbe, elle est vraiment de toute beauté, j’adore également y aller, j’aime son environnement et tout… mais si j’avais le choix entre les deux. Définitivement je choisis Niagara Falls!

    • Vagabondanse

      avril 12, 2016

      Comme quoi, il faut de tout pour tout le monde ! :) En tout cas, si tu as l’occasion, je te recommande d’aller voir la chute à l’hiver, tu risque d’être agréablement surprise !

Leave a Reply