Skip to content

Quand l’inaccessible rencontre le plus chaud des astres…Cela donne un lever de soleil sur le Mont Blanc.

Quand l’inaccessible rencontre le plus chaud des astres…Cela donne un lever de soleil sur le Mont Blanc.

Le Mont Blanc, comme vous si vous étiez, à votre porté; vous en rêviez ? Je l’ai fait !
I
l y a deux ans, pour la deuxième année consécutive, nous sommes retournés avec L. dans les Alpes. Chose étonnante lorsqu’on me connait, puisque je ne suis pas vraiment montagne l’été, car synonyme de randonnées. Heureusement, depuis j’ai changé, et je crois que ces deux expériences dans les Alpes m’y ont fortement aidé. J’en viendrai presque aujourd’hui à rechercher l’aventure et le dépassement de soi; mais ça, c’est aussi dû à une autre histoire…Je vous en parlerai peut-être un de ces jours, qui sait.

Fort de la première expérience, c’est avec joie que j’acquiesçais pour retourner dans ce beau petit village des Arcs 1950, à l’été 2010. Le bonheur de retrouver ce petit monde, ces petites habitudes, les cours de tirs-à-l’arc notamment et de découvrir de nouvelles activités, parmi la montagne de celles proposées ! La liste était longue et si l’une d’entre elle retint mon attention, je mis plusieurs jours à me décider. Aujourd’hui avec le recul, je me rends compte que ca aurait été une belle connerie que de passer à coté. Car sans le savoir, en faisant cette ascension, j’allais réaliser un rêve, le plus cher de tous à mes yeux.

les prémices des rayons du soleil sur le mont blanc

Je crois que cette nuit (matin très tôt) là, le réveil a du sonner vers 4h30 du mat’ voir même avant, je ne me souviens plus très bien; une chose est sure, j’ai regretté en l’entendant, car bien trop fatiguée.
Le temps de s’équiper, d’avaler un truc (car chez moi c’est une règle, peu importe l’heure, le matin je ne peux partir le ventre vide!) et on rejoint la « place » du village pour retrouver notre guide et les éventuels autres participants. Rassurés, nous ne sommes pas les seuls, mais surpris car nous ne sommes pas non plus très nombreux, six ou huit tout au plus; encore un peu endormis. La panique commence à me gagner quand, pour nous chambrer notre jeune (& adorable!) guide nous demande si on nous a briffé sur la difficulté de cette ascension qui nous attendait. Connaissant mon niveau, c’est particulièrement cela qui me faisait hésiter et refuser de faire cette excursion ! Mais trop tard, plus moyen de reculer; c’est à la lueur de sa lampe torche que nous nous sommes mis en route et avons commencé à gravir, ce qu’on ignorait encore à ce moment là, la route menant au paradis…

Les pas se sont enchaînés, les mètres engloutis, l’altitude se fit ressentir, tout comme la pente, de plus en plus raide, le souffle court; mais il n’était pas question de se relâcher  c’était une course contre le temps, contre le soleil. Il fallait à tout prix que nous soyons en haut avant lui; avant qu’il ne daigne s’élever, sinon, tout serait gâché.

randonnée pour le Mont Blancla vallée encore endormie

On s’arrête un coup, pour reprendre notre souffle et s’hydrater, et l’espace d’une minute, s’émerveille devant ces premières lueurs qui se font jour, ce ciel si sombre lorsque nous avons quitté la vallée, qui s’éclaircie peu à peu et nous offre un spectacle à couper le souffle. Nous sommes émerveillés, et pourtant lui, nous assure que nous n’avons encore rien vu… Je crus mourir, visuellement, à ce moment; alors je n’osais imaginer la douleur & la grandeur de ce qui nous attendait en haut…

Après près de deux heures d’ascension, nous y voilà enfin, au sommet de la Crête des Violettes, à plus de 2500m d’altitude. Le temps de reprendre nos esprits, de souffler et se laisser aller, porter par ce paysage majestueux qui nous entoure… On ne dit rien et chacun savoure en silence, car il n’y a rien à dire, juste à s’émerveiller…

Vue sur les hauts reliefs <3randonnée matinale pour une vue sur le Mont Blancpause émerveillement sur les reliefs montagneuxvue de la vallée depuis la Crète des Violettes.Au dessus des nuages

Surplomber ainsi la vallée, distinguer au loin ce lac artificiel en forme de coeur, ou nous sommes allés quelques jours plus tôt, ces sentiers que nous avons emprunté, ces crêtes qui se dressent comme une barrière infranchissable et ces nuages cotonneux qui persistent encore à s’accrocher à flan de montagne, avant de fondre à la lueur des premiers rayons, comme neige au soleil…

le Mont Blanc à porté de main <3

Après quelques informations et géolocalisations des plus grands sommets des Alpes, d’Europe, il est temps de trouver un petit rocher, de s’asseoir paisiblement et d’attendre sagement, que le temps fasse le reste et que le Mont Blanc nous éblouisse… Croyez moi, il n’y a pas plus belle attente dans une vie…<3

Au dessus des nuages, face au Mont blancAu sommets des montagnes, par delà les cieuxLever de soleil sur le Mont BlancPremiers rayons de soleil sur les reliefs

Enfin ca y est, les premiers rayons apparaissent et viennent éblouir le sommet du Mont Blanc <3 On n’ose toujours rien dire, tellement c’est… Il n’y a vraiment pas de mots. On se sent juste minuscule et ridicule face à une telle immensité, grandeur. A cet instant précis, je ne regrette pas d’en avoir bavé (il faut l’avouer!) dans cette ascension, si c’était le prix à payer pour pouvoir assister à pareil spectacle, alors je signerai à nouveau sans hésiter demain.

Jusqu’à ce moment, cet instant précis, j’avais conscience d’avoir eu la chance de voir des choses incroyables dans ma (courte) vie; pensant à chaque fois avoir vu le plus grand et le plus impressionnant qu’il puisse exister sur cette planète. Mais là, en ce matin là, les compteurs étaient remis à zéro, et le classement du « mémorable » chamboulé. A nouveau, la Nature venait de me prendre de court et me faire prendre l’une des plus grosses claques de toute ma vie…

C‘est difficile à expliquer avec des mots et j’ose espérer que mes photographies parleront, vous parleront à elles seules. Ce fut un mélange de sentiments tous plus forts les uns que les autres. La sensation d’être au sommet du Monde, de surplomber ce dernier, surpasser la Vie, la dominer. Se sentir au plus près des cieux, et en même temps enraciner à ce sommet rocheux. L’impression d’être ce lien vivant entre Ciel et Terre.

le Mont Blanc sous les premiers rayons de soleille soleil au sommet du Mont Blanc

Le must, fut surement lorsqu’il sortit de son gros sac le termos de café et la brioche et nous dit : « je crois bien qu’il est l’heure de prendre le petit déjeuner, nan ?! » Vous vous en doutez, ce fut le plus beau & incroyable petit déjeuner de toute ma vie <3. Etre là, a manger un bout, face au Mont Blanc, à ce soleil qui prend de plus en plus d’altitude dans le ciel, et voir cette épaisse brume sous nos pieds, qui masque encore la vallée, se dissiper peu à peu…

le Mont Blanc rayonnantEntre ciel terre, soleil et nuagesLes sommets rocheux accrochent les cumulusEntre parois rocheuses et nuagesLe Mont Blanc entre cumulus et soleil

Tous autant que nous étions, nous aurions pu facilement rester ici sans bouger et y passer la journée. Aucun de nous n’avait envie de dire au revoir à cet endroit à ce Mont Blanc si majestueux. Fermer les yeux devant ce spectacle et tacher de le garder intact derrière ceux-ci. Mais l’expédition touchait à sa fin, l’objectif avait été atteint; nous l’avion vu ce soleil éblouissant, se reflétant sur la neige encore fraîche du Mont Blanc.

vue de la vallée au petit matinretour au village au cours de la matinée

Cependant, ce fut tout aussi touchant de redescendre dans la vallée, en direction du village qui se réveillait peu à peu; redescendre et sentir cette grandeur s’inverser, se voir retrouver sa place, sous les nuages, les yeux à nouveau levés vers eux, et non l’inverse. Voir le Mont Blanc, nous surplomber et non être à notre hauteur, comme accessible du bout du doigt, de nos pupilles.

Vous l’aurez compris, une expérience hors du commun, au delà de l’imaginable et du concret; et je ne peux que vous inviter à vivre semblable moment au moins une fois dans votre vie, à vous manger pareille claque; aussi bien visuellement parlant qu’humainement. Comme dans bien des cas, il faut le vivre pour comprendre & y croire :)

Puis quitte à être dans l’immensément grand et dans le domaine de la montagne qui le caractérise à la perfection, je profite de cet article pour vous montrer d’autres belles photographies de ce séjour dans les Alpes. De cette Nature incontrôlable & incontrôlée.

randonnée au coeur du parc de la Vanoiseentre relief et eausur les hauteurs montagneusesrandonnée au coeur des montagnes

Que ce soit lors de cette ascension pour la Crète des Violettes & voir ce lever de soleil sur le Mont Blanc, ou bien en haut du téléphérique de l’Aiguille Rouge à plus de 3200m d’altitude; comme vous allez le voir sur les photographies qui vont suivre; dans les deux cas l’expérience fut hors du commun, de tout ce à quoi je pouvais m’attendre et m’imaginer. La grandeur fut de taille et la claque douloureuse. Ceux qui me connaissent, savent à quel point le besoin de voyager et d’être dans un avion est viscéral. Depuis toute petite, sans que je puisse l’expliquer, je voue un véritable amour et culte au ciel, je ressens un bien être inégalé à m’y trouver lorsque je suis en avion. Alors c’est non sans espoir, que je rêvais secrètement un jour de pouvoir me trouver au dessus des nuages, sans pour autant être dans un avion; y être corps & âme sans aucun artifice matériel entre ces deniers et moi même. Le rêve fut réalisé, le contrat rempli, comme vous avez pu le lire et le constater plus haut <3 & il fut d’autant plus encrer, lorsque nous sommes montés au sommet de l’Aiguille Rouge

téléphérique de l'aiguille rougeAu delà des nuages, sur les plus hauts sommets

A nouveau, la sensation d’être un maillon de la chaîne entre tous ces éléments qui s’emboîtent, se bousculent, s’entrechoquent et se complètent. Se sentir immensément grand face à tant de domination, mais paradoxalement si petit envers tant d’immensité. Une alliance parfaite pour un moment unique dans une vie.
Depuis, comme vous le savez, mon rêve est allé encore plus loin dans l’inimaginable et l’impalpable, lorsqu’en Norvège, sur le bateau, alors que nous étions tranquillement sur le pont de ce dernier, nous avons subitement traversé un bandeau de nuages bas. J’ai alors vu de mes propres yeux ce que je pensais n’être qu’à jamais un mirage. Sentir et toucher l’insaisissable, être sur l’eau & percevoir, voir ces nuages me traverser… J’espère pouvoir vous montrer sous peu la vidéo de ce moment magique <3

vue du sommet de l'aiguille rougevue du village 1950 en contre bas.vue du Mont Blanc <3

Je vous laisse sur cette dernière image du Mont Blanc <3 En espérant que cet article vous ait plu, vous ait littéralement transporté, comme je le fus au moment de la prise de ces photographies :)

Quant à moi, je vous dis à très vite, avec beaucoup, beaucoup de choses à vous montrer et notamment de l’argentique (j’ai enfin récupéré mes 13 pellicules au labo!). Mais j’hésite encore par quoi commencer, un peu de Pologne ? De la Bretagne ? Du Sud de la France ? Ou bien New-York ?! De quoi avez vous envie, dites moi tout :) !

Bon week-end !!!

P.s : Si vous deviez n’en retenir qu’une, quelle serait votre photographie coup de coeur & pourquoi ?!

30 comments

  • Margaux

    juillet 22, 2012

    C’est sublime ces couleurs, j’arrive à comprendre ton sentiment. Et j’espère que je vivrai les mêmes sensations un jour. Me dire « Je crois que je ne peux pas voir plus beau que maintenant ». Et tu racontes ça si bien.

    • samantha

      juillet 31, 2012

      <3
      « Je crois que je ne peux pas voir plus beau que maintenant », c'est exactement ça Margaux, exactement ce que je me suis dit, et crois-moi, c'est quand meme sacrément jouissif à l'instant même ! Un très grand moment, les yeux grands comme ça...je te souhaite sincèrement de pouvoir vivre, ressentir pareille chose :)

  • Week-end bien-être

    juillet 16, 2012

    Les photos sont très belles ! Avec ce magnifique spectacle, on peut dire que tu as été récompensée de ton réveil si matinale !

    • samantha

      juillet 18, 2012

      Ah ca oui, j’ai été plus que récompensée même :o Quand je pense que j’ai mis des jours à me décider avant m’inscrire à cette excursion ! C’est fou ce que la crainte/peur, peut nous faire douter =/ Parfois à tord, là preuve !!

  • raralyn

    juillet 13, 2012

    Merci beaucoup, pour ce voyage photographique et toutes ses emotions, j’en ai eu des frissons!
    Tes photos sont toujours aussi magnifiques!
    Bravo!!!

    • samantha

      juillet 18, 2012

      Et bah :o tu me gâtes bien plus qu’il ne faut là, avec tes mots raralyn ! De quoi me redonner le sourire et me booster plus que jamais à poursuivre sur cette voie et vous faire partager toujours plus d’évasion, de dépaysement :)
      Alors un immense merci à toi !!!

  • Ines

    juillet 13, 2012

    De la beauté à l’état pur! Tu as dû vivre un moment extraordinaire et je comprends ton émotion, ton ressenti devant pareil spectacle! Que la nature est belle! Je comprends ton émotion car j’ai vécu un peu ce type d’expérience, autre lieu, autre continent…Il y a un an et quelques jours, ns étions en Indonésie à Bali plus particulièrement, ms je tenais absoluement à aller sur Java faire le volcan kawah Idjen…Levés à 4h, des trombes d’eau, du vent, du froid, voilà dans quelles conditions nous avons gravi le kawah Idjen, au somment, malheureusement, le temps était tjs bouché et il était très difficile d’y entrevoir le fameux lac émeraude et le souffre, ns étions trempés, complètement dans les nuages, nous avons patienter une heure, et soudain, un vent tournant, une rayon de soleil ns a permis d’entrevoir en bas ce fameux lac…j’en ai eu les larmes aux yeux tellement c’était beau, irréel…ça n’a durer qu’une minute ou deux car les nuages sont maheureusement vite revenus bouchés la vue, ms quelle expérience!
    Bon sinon, tu nous demandes quelque chose de super dur là pour choisir une seule photo parmi toutes les merveilles que tu nous montres, je dirais la 12 ou 13ème en partant du début. Et toi, donnes nous ta préféré hihihihi;)

    • samantha

      juillet 18, 2012

      Ines et & ses commentaires-romans, que demandez de plus ? Si ce n’est, fais attention, car je commence à m’y habituer et les attends à chaque nouvel article ! :D
      En tout cas, je te remercie pour se partage de souvenirs ! J’ai eu l’impression d’y être, comme une petite souris et de vous y voir. Bali m’attire tellement <3 Parfois la nature et les éléments nous font de belles frayeurs, à regretter d'avoir fait tout ca pour rien ?! :o Mais hop, en un coup de souffle venteux et voilà, la beauté arrive. Ca me rappelle un peu une expérience similaire à la Réunion.

      Ma préférée ? Je pense la 17ème <3 Pour ces rayons de soleils qui transpercent les nuages...mon vrai dada à photographier !! :)

  • LadyMilonguera

    juillet 13, 2012

    C’est juste superbe !!!!

    • samantha

      juillet 18, 2012

      Et encore, ce n’est rien à coté de ce que c’est en VRAI !!! :)

  • Jen'

    juillet 13, 2012

    J’en ai eu des Frissons :o

    • samantha

      juillet 18, 2012

      Le pari est alors réussi :) ! C’est entièrement ce que j’ai ressenti en arrivant au sommet et vivant ce moment magique :o ! La chair de poule !

  • Rory

    juillet 13, 2012

    Oh merci pour ces photos et ce récit ! Moi qui ai grandi la première partie de mon enfance dans les Pyrénées, tu peux imaginer à quel point je suis attachée à la montagne… et en plus, j’allais skier aux Arcs avec ma famille pendant plusieurs années, j’étais aux Arcs 1800 !

    C’est tellement chouette de voir cette montagne chérie l’été, et c’est également un de mes rêves de voir des levers de soleil depuis le haut de montagnes !

    Même si cette série de photo est à couper le souffle (limite j’aimerai les voir en plein écran), ma préférée est celle ci, pour la lumière si particulière : http://paris-tu-paris.fr/wp-content/uploads/2012/07/IMG_9186.jpg

    Des bises Sam’, continues de nous émerveiller :)

    • samantha

      juillet 18, 2012

      On en parlait la dernière fois autour du brunch, et tu t’imagines bien que j’ai pensé à toi en rédigeant l’article :) Je suis surprise et ravie de constater que je ne suis pas là seule à être aller aux Arcs ! J’y suis toujours allée en été, mais vues les images du paysage l’hiver, ca a l’air juste top ! *_*

      Je ne peux en tout cas que te souhaiter de réaliser ce rêve, car il n’y a pas plus fou & beau :)
      Que dirais-tu, de ta photo préférée en grand et sous cadre chez toi ?! :o
      Des bises ma Rory, à très vite pour un second brunch; en attendant cela, je vais m’atteler à poursuivre mon leitmotiv : vous faire voyager et vous émerveiller, encore & toujours :)

  • NANOU

    juillet 13, 2012

    que voila une sacrée belle balade !

    • samantha

      juillet 18, 2012

      Ah ca oui, tu l’as dis Tata ! :)

  • kat

    juillet 13, 2012

    Whaou pari gagné, tu m’a complètement transporter!
    Dès le début de l’article, je me suis dit, elle ne peut pas nous demander une seule photo à choisir c’est bien impossible!Ces photos sont justes extra et magiques, presque irréelles.Un spectacle vraiment époustouflant, qui j’imagine doit l’être encore plus lorsque l’on voit en vrai.En tous cas merci de ce beau partage, cette magie :)
    Vivement le prochain dépaysement, je vote pour New York ;)

    • samantha

      juillet 18, 2012

      Le jour ou je n’arriverai pas (plus) a te transporter, alors c’est que vraiment, il y aura un problème et que je devrais penser à ma reconversion !! :D
      Je regrette juste de ne pas l’avoir fait un peu plus tot cet article, qu’il te fasse oublier cette mauvaise nouvelle survenue un peu plus tôt =/ L’essentiel, c’est qu’il t’ait permis de te vider l’esprit et de t’évader !

      Encore Merci Katia<3 toujours là !

  • Candice

    juillet 13, 2012

    Wow, c’est juste magique. J’ai toujours été un peu attirée par ce genre de photos, ça me rappelle mes 9 ans quand je suis allée à la montagne et quand le matin on a ouvert les volets : on était dans les nuages. <3 Ca doit être mon côté "la tête dans les nuages" hihi.

    Bravo Sam, elles sont géniales.

    Autrement, moi je verrais bien un peu de Bretagne ou de NYC :-)

    • samantha

      juillet 18, 2012

      Oh c’est un bien joli souvenir dis donc :) Pour ma part, j’ai du mal a expliquer cet amour que j’ai pour le ciel, ce besoin d’y être; et plus les années passent et plus j’aime à réaliser de pareils expéditions et surtout, photographies <3 Je crois bien, que j'ai trouvé mon chemin en Photographie, mon domaine :)

      Merci infiniment ma petite Candicette pour ces mots qui me touchent plus que tu ne le penses <3

      • Candice

        juillet 18, 2012

        Il faut qu’on se voit vite, qu’on organise un truc pour toi là … :D

        • samantha

          juillet 31, 2012

          Ah ouiii ouiiii ouiiiii :D <3

  • Mademoiselle Coquelicot

    juillet 13, 2012

    Epoustouflant! Si je ne devais en retenir qu’une ? La 17è en partant du début! Ces nuages, cette luminosité, le soleil si présent me donnent l’impression d’être dans le ciel, comme un cliché qui serait pris depuis un avion ! ^^

    • samantha

      juillet 18, 2012

      Belle analyse dis donc Mélanie :) C’est vrai j’ai eu le même sentiment, et c’était très étrange, car jusqu’à présent je n’avais vécu et vu de pareils choses que depuis un avion; alors là, d’y être en personne, c’était juste FOU !

  • Roodkapje

    juillet 13, 2012

    Je voterai bien pour la8me mais le choix est difficile. C’est tellement beau !

    • samantha

      juillet 18, 2012

      De belles photographies, pour des lieux les plus incroyables et sublimes du Monde <3 ! Que demandez de plus ?!

  • Xel0u le l0up

    juillet 13, 2012

    Pas de photo particulièrement coup de coeur, je trouve qu’elles font toutes véhiculer du sentiment. Mais si je devais en choisir une : une de celles quand le soleil n’est pas encore là, mais qu’on le sent arriver.

    Magnifique article :)

    • samantha

      juillet 18, 2012

      Rah très bon choix ! C’était tellement fou, j’avais l’impression d’avoir 8 ans et de trépigner le soir de noel pour avoir mes cadeaux ! :D Voir le ciel varier si vite, offrir une palette si grande. Ca c’est sur, on en a pris plein les mirettes, et j’en redemande !!!

      Merci en tout cas pour tes petits mots :) Je les apprécie sur twitter au quotidien, mais d’autant plus de temps à autre par ici !

  • Célia

    juillet 13, 2012

    Pour être honnête je n’ai pas tout lu, mais les photos sont magnifique, ça donne vraiment envie de faire la même experience, même si je me demande vraiment si j’en aurais été capable !

    • samantha

      juillet 18, 2012

      J’apprécie ton honnêteté Célia ! Mais ne t’en fais pas, à chaque fois que je rédige un article aussi long, je me doute qu’il y en aura certain que ca découragera ;) En tout cas merci pour les compliments envers mes photographies :) Ce fut dur de faire une sélection, tellement j’avais envie de tout vous montrer ! Pour n’être pas une grande sportive, avec de l’envie et maintenant que vous savez ce qu’il vous attend au sommet de cette expédition, oui, tu en serais capable j’en suis certaine :)

Leave a Reply