Skip to content

Poland, welcome back Home !

Poland, welcome back Home !

Je sais que je vous avais promis les Châteaux de la Loire au précédent article; mais j’ai récupéré des pellicules de l’été dernier sur ma Poland<3 et me suis attelée il y a peu au traitement des photographies numériques, du coup je ne tiens plus en place et trépigne d’impatience de vous montrer tout cela et de vous en parler !

CDG airportAbove the clouds

Petit flash-back, juillet dernier, je signe mon CDD de trois mois dans un hôtel de la capitale et pense alors réduire à néant mes chances de pouvoir rentrer à la maison une toute dernière fois. Qu’on se le dise, je n’en suis pas encore à recevoir des subventions ou autre package voyage en claquant les doigts (!) et en attendant, mes futurs escapades ne vont pas se financer toutes seules ! :)

Heureusement la déception fut bien vite balayée lors de mon premier jour de boulot, lorsque j’ai découvert mon planning avec une petite plage de repos de six jours vers la fin du mois. Ni une ni deux, le soir même j’avais mes billets réservés ! Non seulement il y avait la joie de savoir que j’allais à nouveau sauter dans un avion, mais il y avait surtout le bonheur immense rien qu’à l’idée de retrouver ma Poland, mon chez moi, pour une toute toute dernière fois.

Above the cloudsAbove the cloudsAbove the clouds

Les plus fidèles d’entre vous, savent comme le voyage tient une place importante dans ma vie, à quel point je ne tiens pas en place. A quel point j’ai ce besoin (inexpliqué) de partir, constamment. A quel point, rien que l’idée même de réserver des billets d’avion, me fais oublier tout le reste et me sentir « mieux ». C’est étrange de se sentir chez soi dans un aéroport. Apaisée, dans une salle d’embarquement. Dans son élément, dans un avion, à des kilomètres du sol au beau milieu de nulle part. Si mon compte en banque me le permettait, je crois bien que je pourrais totalement passer mon temps entre deux aéroports, enchaîner les destinations, les voyages; tant ce besoin de partir m’est viscéral.

CDG airportCDG AirportWarsaw airportWarsaw AirportWarsaw airportAbove the clouds

Un mois à peine après mon retour de New-York, en ce 20 juillet, je retrouvais donc avec délectation l’aéroport CDG. Seulement cette fois-ci, l’atmosphère était différente, particulière et singulière. Non pas que c’était la dernière fois que je foulais le sol et les salles d’embarquement de ce dernier; mais c’était bel et bien la dernière fois (avant un long moment) que je ferais cette petite routine pour rentrer à la maison :  CDG – WAW – BZG. Il était temps de boucler la boucle.

Quand bien même, ce voyage se passa comme à son ordinaire, il n’en fut pas moins à part. Chaque photographie que je prenais avait un goût de fin, chaque pas que je faisais, chaque siège sur lequel je suis allée m’asseoir, avait une saveur de dernière fois. J’étais surexcitée à l’idée de rentrer, mais paradoxalement profondément triste. On se dit souvent qu’on a le temps de profiter, qu’il y aura « encore » une autre fois et une dernière fois. Mais quand celle-ci arrive pour de bon, on a grande peine à réaliser. On voudrait rembobiner le temps, parce qu’on se dit que ce n’est pas possible. Trois années entière n’ont pas pu s’écouler si vite. Non c’est impossible. Et pourtant…

airport lightWarsaw AirportWarsaw airportWarsaw airport

Je suis bien songeuse durant tout le vol, et ne remarque même pas qu’on est entrée sur les terres de ma Poland, qu’on est « déjà » arrivée à Warsaw et que la nuit est tombée. A nouveau, je retrouve cet aéroport, que j’ai vu évoluer, se construire au fil des allers/retours. Je déambule dans ces immenses couloirs. A nouveau, c’est peut-être étrange, mais, que j’aime arpenter un aéroport de nuit. Comme s’il y avait une première vie le jour, et une seconde la nuit venue. L’atmosphère y est complètement différente, les gens ne sont pas les mêmes, les histoires qui les accompagnent également. Je patiente avant de m’envoler à nouveau pour une petite heure et de retrouver P. & M., puis A., la maison, ma chambre au dernier étage, ce velux et cette vue<3, pour une petite semaine qui s’annonce aussi riche en découvertes et vadrouilles; qu’en émotions et frissons.

Mais avant de vous abreuver de jolis coins made in Poland, avec assez de photographies pour vous donner envie de boucler vos valises en deux secondes et sauter dans un avion (!), j’ai envie de continuer à vous parler avion justement, avec une petite anecdote.

WarsawAbove the cloudsAbove the cloudsAbove the clouds

Vous l’aurez compris pour les plus fidèles et les petits nouveaux (bienvenue! :D), sur ParisTuParis le mot d’ordre c’est Voyage ! Si je vous montre toutes mes escapades à travers différents carnets de bord, en partageant avec vous mes ressentis, coups de coeur et autres bonnes adresses; j’ai jusque là omis d’évoquer le plus important…les billets d’avion ! Car c’est véritablement eux, la clef du voyage, qui nous permettent de sautiller à l’idée qu’on va partir vers de nouveaux horizons, découvrir et s’abreuver jusqu’à n’en plus finir d’images à nous en crever les yeux, de rencontres à nous en broyer le cœur, d’événements inattendus à nous marquer au fer rouge…

Comme tout le monde, on cherche en permanence les meilleurs prix, afin de pouvoir partir à la conquête de la destination de ses rêves sans pour autant vendre un rein ! Et si je n’ai de cesse de vous dire qu’on peut partir au bout du monde pour pas grand chose, juste avec de l’organisation et quelques conseils à garder en tête (dont le principal n’est autre que : partir HORS saison), c’est que c’est possible ! Alors je ne sais pas vous, mais en ce qui me concerne je ne jure qu’avec Skyscanner. Pour la petite anecdote, j’ai découvert ce site il y a trois ans, lors de mon premier voyage…en Poland pardi ! Si mes souvenirs sont bons, à peine avais-je mis le pied à la maison qu’on regardait déjà les prochains billets pour que je revienne. Après un bref tuto de la part de P. je découvre éberluée (et c’est le mot!) qu’il existe tout bonnement un site qui compare comme un grand, toutes les compagnies aériennes afin de vous aider à trouver le meilleur vol au meilleur prix. C’est juste révolutionnaire, et croyez moi, en tant que vagabonde : ca change la vie ! Moi qui jusque là, allais de sites en sites comparer les différents vols, prix etc, et donc, perdais un temps MONSTRE; autant vous dire que je n’ai pas mis bien longtemps à mettre le site de Skyscanner dans mes favoris et à l’ériger en passage obligé pour tout projet de voyage.

Bydgoszcz airportBydgoszcz airport

Depuis, et comme pour tous domaines, ils ne sont pas/plus les seuls sur le marché et les concurrents ne manquent pas. Vous n’avez qu’à ouvrir les yeux dans le métro pour voir les pubs de certains sur les quais. Pourtant, malgré cela, je continue à ne jurer que par eux. Jusque là, je n’ai jamais eu de problèmes pour toutes mes réservations, et puis en toute honnêteté, pour être allée voir du côté des concurrents, pour ma part il n’y a pas photo. Quand l’un vous aveugle la rétine avec son vert pomme, l’autre vous abreuve d’encarts publicitaires clignotants à tout va ne sachant plus où il faut regarder, etc. Alors que sur Skyscanner; vous avez un peu l’impression d’être déjà dans l’avion avec son graphisme cotonneux. C’est doux, chaleureux, accueillant; un brun enfantin clameront certains, mais néanmoins simple et efficace, et on ne demande pas mieux ! De plus, il réunit à mon sens les deux mots clefs impératifs en web-design pour vous donner envie de rester et de s’aventurer : clarté & lisibilité. Du coup vous ne perdez pas votre temps et ciblez où aller suivant la recherche que vous désirez faire, que ce soit pour rechercher des billets d’avion, suivre l’actualité voyage des derniers temps ou encore aller jeter un oeil et prendre notes de quelques infos dans les petits guides de voyages qu’ils proposent. Certes les villes proposées ne sortent pas des sentiers battus, mais il est toujours bon de glaner à droite à gauche des infos pour préparer au mieux un voyage; alors ma foi, pourquoi pas ! Une chose est sûre, si vous ne connaissez pas ce site, je vous le recommande vivement.

Et vous, mes chers lecteurs, avez-vous l’habitude de passer par un site de comparateur de vols ? Un avis/expérience à partager ?

Warsaw airport

Ps : vous aurez noté que sur 99% des photos, l’aile de l’avion apparaît (!) Non pas que j’ai la taille d’une basketteuse mais j’ai tout de même de grandes jambes; et comme vous le savez (sinon prenez note!) les places au niveau des issues de secours latérales sont (à mon sens) les meilleures, car elles ont une légère, plus grande profondeur; du coup mes grandes jambes et moi nous sentons comme un poisson dans l’eau et ça m’évite de passer tout le vol les genoux collés au siège de devant (y a rien de plus chiant! surtout en long courrier ).

 

6 comments

  • Rory

    avril 17, 2013

    Tu as le site Wizz aussi qui fait des low cost vers la pologne depuis paris beauveis (BVA pour les intimes)

    • samantha

      avril 21, 2013

      Ahhh le charme de BVA au milieu des champs :) En effet, le site Wizz air est pas mal concernant les vols pour la Pologne !

  • Piotr

    avril 12, 2013

    ah les places des issues de secours que j’essaie toujours de squatter lorsqu’elles sont vides en usant de mon charme naturel… avec plus ou moins de succès. Plutôt moins en fait :/

    • samantha

      avril 15, 2013

      Comment ça plutôt moins ?! Je suis certaine que l’accent franco-polonais à tout son charme !

      • Piotr

        avril 15, 2013

        Je dois en faire mauvais usage en ce cas :)

        • samantha

          avril 15, 2013

          Ou bien, les hôtesses n’ayant de cesse d’entendre divers accents à longueur de vol, y sont insensibles. Je suis sûre qu’elles ne savent pas ce qu’elles manquent ! :)

Leave a Reply