Skip to content

Pologne, Łeba un écrin de paradis au coeur de la Baltique.

Pologne, Łeba un écrin de paradis au coeur de la Baltique.

Je me souviens de ma première arrivée en Pologne, comme si c’était hier. Je ressens encore la violence cinglante de la claque, sur ma joue. Après la Roumanie, je crois bien que la Pologne est l’un des pays qui m’a le plus ouvert les yeux et fait relativiser bon nombre de choses dans la vie et sur moi même. Ces trois années ont été bien riches d’enseignements, et croyez moi, avec le recul, cela fait le plus grand bien d’être aussi chamboulé et bousculé. Si je devais qualifier MA Pologne en trois mots, je dirais d’elle qu’elle est Mystérieuse, Imprévisible et Attachante. Aujourd’hui c’est à nouveau son côté imprévisible que j’ai envie de mettre en avant et de vous faire découvrir, tant ce dernier à rythmer ces trois années passées à sillonner le pays.

ŁebaŁebavue de la chambre

Après les déboires de la veille concernant l’hébergement, souvenez-vous pour ceux qui prendraient le train en marche :), le réveil fut on ne peut plus difficile; mais avec la belle journée qui s’annonçait (encore!), on se hissa assez vite hors du lit retrouvant le cœur de la ville de Łeba, à la recherche d’une petite boulangerie pour y dénicher quelques bonnes pâtisseries en guise de petit déjeuner. Une fois le ravitaillement fait et les forces prises, on file entre  Łeba et Rowy, du côté du Słowiński National Park, afin d’aller y découvrir et faire l’ascension de ces dunes de sable !

ŁebaForestSłowiński National Park

L‘endroit est on ne peut plus dépaysant. On laisse la voiture au parking prévu à cet effet, et on commence à se frayer un chemin dans la pinède afin d’atteindre la mer. On tente de suivre l’itinéraire pour arriver aux dunes, mais on n’est pas bien sur de nous et on peine (malgré une base linguistique indéniable de polonais!) à comprendre les panneaux. On se faufile sur les petits chemins tantôt de sable, tantôt de lattes de bois pour enfin arriver à une percée sur la Baltique….

Słowiński National ParkSłowiński National Park

La vue est juste incroyable. On n’est pas certain que ce soit le bon chemin, mais une chose est sure, on a comme l’impression d’avoir jeté l’ancre dans un petit coin de paradis. La transition est vraiment saisissante, entre la pinède dense qui peut faire penser aux Landes du sud-ouest, et cette plage de sable blanc qui s’étend à perte de vue, cette eau si claire et calme, ces petits clapotis. Nous avons beau être en plein mois de juillet, il n’en reste pas moins que nous sommes au nord de l’Europe, du côté de la mer Baltique et que contrairement à ce que les photographies pourraient laisser croire, l’eau n’est pas bien chaude ! Elle a beau avoir l’apparence de la méditerranée ou de l’océan indien, elle n’en a pas la même chaleur :) Cela dit, ça ne nous empêchera en rien d’aller y mettre les pieds. C’est tellement plus agréable de marcher ainsi, et d’autant plus, lorsque le soleil cogne comme ce jour là.

vue de la plagevue de la plagevue de la mer BaltiqueLes pieds dans l'eauvue de la plagevue de la mer BaltiqueBaignade à la mer Baltique

Au commencement, avant d’enchaîner les mètres et les mètres (kilomètres!), nous avions ce sentiment tenace et comme irréel d’être au milieu de nulle part, seuls au monde.  Ce n’est qu’au bout d’un certain temps que nous avons commencé à croiser d’autres personnes. Jusque là, il n’y avait que cette eau si claire à perte de vue, ce sable blanc en contraste avec cette pinède d’un vert émeraude qui se dressait le long de cette petite dune. Je crus bien devoir me pincer pour réaliser que j’étais bel et bien en Pologne ! Tant le paysage m’indiquait tout l’inverse. Ce jour là, je n’ai pu m’empêcher de penser à Tomek, un ami polonais avec qui je travaillais l’été dernier, qui me disait refuser catégoriquement d’aller mettre un orteil au nord du pays quand il y rentrait, sous prétexte qu’il n’y avait rien à voir ! Pire encore, il trouvait cela moche ! Souvenez-vous, je vous en avais touché deux mots dans un précédent article. Ce jour là, les bras m’en étaient tombés ! Comment pouvait-il me tenir pareil discours ?! La Pologne en elle même n’a cessé de me surprendre au cours de ces trois années passées là-bas, et Dieu sait, que de nombreuses surprises furent faîtes du côté de la mer Baltique justement. Il y a tellement à voir et faire…

Forêt polonaiseForêt polonaiseForêt polonaiseForêt polonaisePoczta

Au bout d’un temps, on n’est plus vraiment sur de nous ! On avance, on avance mais ne trouvons pas de percée pour bifurquer et revenir à nouveau vers l’intérieur de la pinède. Les heures défilant, on décide de revenir sur nos pas et retrouver un chemin digne de ce nom. Après la bonne balade au bord de mer que l’on vient de faire, on se retrouve un peu dérouté lorsqu’on constate en revenant que finalement, on n’était plus bien loin des dunes. Au vue du cagnard qu’il fait, on décide moyennant quelques zloty de prendre le petit train qui amène au pied des dunes. Le prix est pour nous tant dérisoire (30 zloty aller/retour) qu’il serait bien dommage de s’en priver !! Et une chose est sûre, je vous le recommande ! Parce que mine de rien, ca fait une petite trotte ! La route est assez chaotique et il faut s’accrocher, mais le courant d’air que cela apporte, est un rafraîchissement à ne pas négliger, en une chaude journée pareille. Je crois me souvenir que le trajet ne doit durer qu’une dizaine de minutes.

Dune de sableDune de sableDune de sableDune de sableDune de sable

Qu’on se le dise, cette dune à côté de la dune du Pilat chez nous, c’est du gâteau ! D’ailleurs en arrivant sur place, on a plus eu l’impression d’une dunette plutôt que d’une vraie dune, digne de ce nom ! Cela nous a fait sourire, car à peine arrivée en haut, qu’on se dit « ah mais ca y est ?! On y est déjà ?!! ». Mais bon, elle vaut tout de même le déplacement pour la jolie vue qu’elle offre. L’ambiance y était vraiment bonne enfant, les mômes n’en finissaient plus de dévaler les pentes en courant, se roulant, trébuchant et j’en passe. Au vue du soleil de plomb qu’il faisait une fois en haut, nous ne sommes pas restés bien longtemps, tant parce que l’atmosphère était étouffante mais également car une fois la vue admirée, il n’y a plus grand chose d’autre à y faire. Vous pouvez toujours redescendre de l’autre côté vers la mer, comme nous l’avions fait avant de venir au sommet, nous avions eu notre dose de « rando » pour la journée :)

Sommet de la duneSommet de la dune

Si vous êtes des fidèles par ici et me suivez depuis un petit temps, vous aurez surement remarqué au fil des articles, que j’aime à vous mêler photographies numériques et argentiques. Une fois n’est pas coutume, cet article n’échappe par à la règle. Cette petite semaine en Pologne m’aura permise de tester une nouvelle pellicule argentique, la Velvia 50 de Fuji. Autant vous dire que j’en suis tombée complètement amoureuse. Le rendu est juste incroyable<3 Pour preuve, la photographie juste ci-dessus par exemple. On a le sentiment qu’elle ne date pas d’hier, on peine à savoir si celle-ci fut prise à la mer ou à la montagne, tant le sable pourrait être pris pour de la neige ! Le genre de belles surprises que j’aime avoir au développement :) Seul bémol, la pellicule n’est pas donnée, mais quand on voit le résultat, le sacrifice vaut le coup ! J’en ai fais un petit stock grâce à D. pour la Suède, et je me régale par avance des petites merveilles que je vais pouvoir photographier avec là-bas.

Słowiński National ParkSłowiński National ParkSłowiński National Park

En retour du petit train, peut avant d’aller récupérer la voiture pour reprendre la route, on aperçoit une sorte de mirador, planté là. Un dernier petit effort pour gravir les marches et nous voilà en son sommet. La structure ne semble pas bien solide, tant l’édifice tremble si nous sommes plusieurs à monter ou descendre les marches (!), mais la vue en haut est à nouveau saisissante. L’occasion de prendre un bon bol d’air. Ce vent qui nous faisait défaut jusque là, est enfin accessible et s’engouffre avec grand bien dans les moindres recoins de mes cheveux et dans mon cou.

Słowiński National ParkSłowiński National ParkSłowiński National Park

La matinée fut riche, les heures se sont enchaînées, les kilomètres à pieds aussi, il nous reste encore un peu de route pour revenir sur Bydgoszcz; alors on regagne rapidement la voiture, et repartons sur le bitume brûlant. Mais avant d’avaler les kilomètres en gardant une pointe salé au creux des cheveux et sur les lèvres, la pause déjeuner s’impose ! Je vous avais prévenu au précédent article, il m’est un peu impossible de vous faire un article sans vous parler nourriture ! Je ne sais plus vraiment ou exactement nous nous sommes arrêtés dans Łeba, mais une chose est sure le cadre était drôlement sympa. A nouveau, le poisson fut à l’honneur et pour le plus grand bonheur de mon palais. Qu’on se le dise, le choux rouge/blanc, c’est un peu une religion en Pologne ! Peu importe ce que vous commanderez, il vous sera bien impossible de ne pas en retrouver dans votre assiette :)

Polognecuisine polonaisecuisine polonaisecuisine polonaise

Il est 14h lorsque nous quittons Łeba, il est temps de reprendre à nouveau la route, en sens inverse cette fois-ci. La première partie des vacances s’achève ici, et quelle belle première partie. Je sens encore mes pieds s’engouffrer sous le sable chaud, l’eau glacée venir me brûler ces dernier. Choc de température, choc de sensation. Je revois ces paysages fous, qu’on ne soupçonnerait pas venir de Pologne. Je sens les effluves marines s’amoindrir au fil des bourrasques de vent qui s’introduisent dans l’habitacle. Le thermomètre de la voiture n’en finit pas de grimper, et je n’en finis pas de cligner des yeux au rythme incessant des rayons du soleil qui perce les allées d’arbres de part et d’autre du bitume.

On the roadOn the roadOn the roadOn the roadOn the roadOn the road

D‘ordinaire on dit qu’il faut partir pour mieux revenir. Tout au long de la route, je garde en tête que cette fois-ci, ce ne sera pas le cas. Nous roulons, nous éloignons pour mieux ne pas revenir. Je me suis imprégnée au mieux et pourtant j’ai le sentiment tenace que ce n’était pas assez. Je hais ce sentiment au plus haut point, celui de savoir que ce que l’on vient de savourer, profiter, ne se reproduira pas. Non pas plus, mais pas avant un certain (long) moment. Parce qu’on ignore quand, parce qu’il y a un fichu point d’interrogation en guise de prochaine date. Cela faisait bien longtemps que je n’avais pas été si nostalgique d’un lieu, d’un pays. Je crois en fait, ne m’être jamais véritablement attachée aussi corps et âme à un pays, à ce point, de toute ma vie, voilà tout. Je suis tombée amoureuse de la Norvège, me suis vue littéralement vivre à Montréal; mais à aucun moment je n’en suis repartie le cœur aussi en miette qu’avec la Pologne.

on the roadrailroad railroad

La première partie des vacances à pris fin ici. La seconde va débuter là-bas, comme à chaque fois. Retour à la maison, retour aux sources, aux prémices; comme pour boucler la boucle. Refermer comme il se doit ce chapitre de ma vie.

On the road

Pour cela, je vous donne rendez-vous au prochain et dernier article sur ma chère Pologne <3 …

Bonne semaine ! :)

Ps : Vous connaissez la chanson :) Si vous ne deviez en retenir, qu’une et une seule photographie; laquelle choisiriez vous et surtout, pourquoi ? Racontez moi !

 

33 comments

  • edw

    juin 15, 2015

    Bonjour, cela m’a fait découvrir un peu de Bydgoszcz.J’aimerais obtenuir d’autres infos par email si possible

  • smagghe

    juin 2, 2015

    Bonjour! je suis ravie de trouver votre site! Je cherche un livre de photos sur la Pologne ou la mer baltique. C’est introuvable en France ! Auriez vous publié vos photos? Connaissez vous un livre sur ce sujet que je pourrais me procurer? Merci! FSmagghe

    • Vagabondanse

      juin 8, 2015

      Bonjour FSmaggheet et bienvenue par ici :) J’ignore comment vous êtes tombé sur ce dernier, mais ravie que vous puissiez trouver ce que vous chercher ! Malheureusement je crains fort ne pas pouvoir vous apporter de réponse. J’ai en effet publier mes photos dans un ouvrage mais il n’y a pas exclusivement mes photographies de Pologne, elles sont mélangées avec bien d’autres. C’es étrange que vous n’ayez pas trouver d’ouvrage de photographies sur la Pologne ou la mer baltique. Il est vrai qu’on en trouve surtout dans les guides de voyages spécialisés. Peut-être devrais-je songer à en éditer un, car j’ai beaucoup de photographies sur la Pologne, qui fut un gros coup de coeur comme pays !

  • Frédéric

    juillet 8, 2014

    Je suis arrivé un peu accidentellement sur votre blog en cherchant des infos pour un voyage que j’envisage sur la baltique.
    Tout simplement superbe ! Il y a quelque chose de particulier sur ces pages, cet attachement au pays, cette tristesse de vos départs avec des mots incroyablement bien choisi.
    Votre sensibilité m’a faite revivre de si beaux voyages passé dans cette chère Poland, Bydgoszcz, la « tri-cité »,… Un pays unique qui me laisse une tristesse indéfinie au retour de voyages comme je n’ai jamais au retour d’autres destinations.

    Merci à vous pour la nostalgie que j’ai pu revivre au travers de votre blog, cette montée d’adrénaline qui me donne envie de réserver un autre voyage au plus vite

    • Vagabondanse

      juillet 13, 2014

      Eh bien ! Infiniment merci à vous Frédéric, je crois bien que vous n’avez pas idée comme votre commentaire me touche et me fait plaisir ! Le hasard fait parfois bien les choses, et je l’en remercie de vous avoir amené par ici :)
      Voilà plus de deux an que je n’ai pas mis les pieds en Pologne et j’en ai le coeur meurtri. Ce fut un tel coup de foudre, comme vous avez pu le lire au travers de mes articles, insoupçonné, inespéré…Je ne peux que comprendre votre nostalgie. On ne peut que vouloir y revenir, encore et encore, tant il y a à découvrir, à apprendre.
      Merci merci !

      • Frederic

        juillet 26, 2014

        Surtout merci à vous, cela m’a aussi permit à mettre des mots sur la nostalgie du retour de Pologne.
        J’y étais allé une semaine en mai… j’ai l’impression que c’était hier par les souvenirs et d’un autre coté comme si cela faisait des années que j’avais fais ce voyage tellement le manque est présent.

        Je ne peux que vous souhaité d’y retourner au plus vite ! de mon coté j’ai craqué et j’y retourne la semaine prochaine à l’aventure.

        • Vagabondanse

          août 5, 2014

          Oh ! Quelle chance vous avez !! Je me serais bien faufiler dans vos valises pour partir avec vous car ma Pologne me manque tellement…je crois bien qu’une fois qu’on l’a découvre telle qu’elle est, qu’on y met les pieds, l’attachement devient viscéral ! :)
          Malheureusement, je ne vais pas pouvoir y retourner tout de suite :(

          Ou allez vous donc cette fois ci ? Quel programme prévoyez vous ?! Profitez bien!!

          • Frederic

            août 21, 2014

            Votre attachement à la Pologne est tellement fort que vous ne pouvez qu’y retourner, je vous souhaite le plus vite possible !
            Merci ! plutôt qu’une place dans mes bagages, je vous aurais réservé une place à l’arrière de mon vélo :)
            J’en reviens… J’ai choisi l’option vélo-sac à dos depuis Szczecin, une remontée jusqu’à la Baltique pour la longer jusqu’à Leba. Que du bonheur, une pureté des paysages à perte de vue de nouvelles découvertses, des surprises au quotidien, une atmosphère très paisible bien loin de certaines destinations ou nous ne sommes que des « portefeuilles » et des polonais incroyablement respectueux envers les cyclistes (je me dois de la préciser car j’avais pu lire des commentaires très négatifs à ce sujet sur différents forum)
            En quittant Leba, j’ai repensé à vos mots « repartir le cœur en miette » « ma Pologne », C’est assez marrant parfois les coïncidences car la ville qui m’ai le plus marquée en Pologne est Bydgoszcz ^^

  • Stefciu

    janvier 9, 2014

    Un grand merci à Dorota de me faire découvrir tout ceci, un lieu magnifique que je visiterai peut être un jour avec elle…Uwielbiam cie

    • Vagabondanse

      janvier 10, 2014

      Oh je ne peu que vous le souhaiter !! :) Łeba mérite vraiment que l’on s’y attarde.

    • Vagabondanse

      janvier 12, 2014

      Oh je ne peu que vous le souhaiter !! :) Łeba mérite vraiment que l’on s’y attarde.

  • Piotr

    juillet 10, 2013

    Si tu aimes les forêts, va à l’est, das le parc de Bialowieza par exemple :)
    L’une des dernières forets primaires d’Europe.

    • Vagabondanse

      juillet 24, 2013

      P. & M. y sont allés à de nombreuses reprises et m’en ont souvent parlé. N’ayant pu y aller avec eux, je garde ça précieusement pour la prochaine fois que je reviens :)

  • Léon

    juillet 3, 2013

    La prochaine fois, invite moi !

    • Vagabondanse

      juillet 24, 2013

      Dois-je te rappeler que je l’avais fait pour la Suède et que tu as décliné ma belle proposition pour l’Irlande ?! :p

  • Corka

    juin 28, 2013

    Encore de très beaux paysages !

    • Vagabondanse

      juillet 3, 2013

      Merci beaucoup :) La Pologne en regorge de très nombreux !

  • Jules

    juin 19, 2013

    Les deux photos en argentique sont superbes. J’adore le rendu, surtout de la deuxième, mais la première est très intéressante aussi. Encore une superbe escapade. Je découvre un pays grâce à toi et ça me donne vraiment envie d’aller y faire un tour. Bravo pour toutes tes photos et tout ton article en général.

    • Vagabondanse

      juillet 3, 2013

      Mon petit bonheur de retour de Suède ? Les commentaires de Jules :D
      Je suis vraiment contente, si j’ai réussi à te donner sacrément envie de sauter un de ces jours dans un avion pour aller découvrir ma chère Polska<3 Je sens que ce pays pourrais vraiment te plaire :) Et puis au moins c'est une destination ou tu es sur de ne pas te ruiner !!
      Merci pour ces jolis compliments et avis, toujours un plaisir de te lire ! :)

  • Vincent

    juin 14, 2013

    J’aime beaucoup les gens sur la Dune. Certains de dos, d’autres de face. Certains sont debouts, d’autres assis, ou bien couchés. Tantôt enfants, adultes, ou plus avancés dans l’âge encore. Quelques-uns semblent accablés sous cette chaleur, parfois sous le poids d’un sac à dos-fardeau. Les personnages sur la gauche sont occupés à gravir la montagne mouvante, tandis que quelques autres s’amusent à la grimper à nouveau pour mieux s’en amuser dans des descentes hilarantes sur la droite de l’image. Au milieu c’est un espace vide, comme une frontière entre ceux qui montent et disparaissent derrière au loin et ceux qui descendent pour le plaisir, pour le ‘fun’. Et puis tout en haut au milieu il y a un petit groupe statique avec quelqu’un vraisemblablement en train de photographier les petits cascadeurs.

    Justement le petit tertre minéral que certains gravissent et que d’autres dévalent c’est une petite montagne émouvante. Un endroit au milieu d’un petit paradis où se côtoient tous les âges de la vie. La photo est réaliste et elle renferme quelque chose de typiquement joyeux. Pour un peu on pourrait presque jouer à « Où est Charlie? ». Cette petite pente émouvante, cette dune de sable façonnée par les vents, cette colline incertaine posée entre ciel, terre et mer, ce n’est pas seulement une dune occupée par des terriens un jour de vacances, c’est un condensé d’humanité, c’est la vie dans son invariance que l’on croit insaisissable, ici tout en mouvement, et entièrement capturée en un clic!

    • Vagabondanse

      juillet 3, 2013

      Que puis-je rajouter de plus Vincent, si tant est qu’il y ait quelque chose à rajouter ! Tu as toujours de jolies manières de raconter avec des mots mes photographies, et c’est toujours assez drôle et surprenant pour moi, qui ai vécu le moment présent de la photographie. :) Merci beaucoup pour ces lignes.

  • @elleveutmaigrir

    juin 12, 2013

    Ho quel joli article. Quo me touche d’autant plus que je suis polonaise et qu’il faut le dire : il est rare que ce pays soit sur le devant de la scène au niveau touristique. Donc si ton article peut en inspirer quelques uns à y aller, ça serait top !

    • Vagabondanse

      juillet 3, 2013

      En effet, la Pologne est bien trop peu mise en avant, ou alors pas pour les bonnes raisons. Je suis donc fière que la roue tourne et si comme tu le souligne, ca peut en inspirer certains, alors banco :)

  • "Clark Kent"

    juin 12, 2013

    Je suis définitivement fan de tes photos, ça fait vraiment rêver cette dune et cette plage, ce n’est vraiment pas la Pologne que je m’imaginais…
    J’ai un projet de voyage en Finlande cet hiver, mais je crois qu’il va falloir que je rajoute un séjour en Pologne dans ma bucket list des prochains voyages (tu veux être ma guide ? :D)

    Pour la photo, j’opterais pour la compo de la 6ème photo qui est vraiment chouette je trouve et la poésie de la dernière photo de la forêt avec un bokeh vraiment canon.

    • Vagabondanse

      juillet 3, 2013

      Je plussoie l’idée de rajouter ma Polska à ta bucket list, et ce sera avec plaisir que je t’emmènerai et te guiderai pour te la faire découvrir :) <3

  • suzanne

    juin 12, 2013

    Tes photos sont superbes et ont le mérite de mettre en valeur une région qu’on imagine très mal, à vrai dire !

    • Vagabondanse

      juillet 3, 2013

      Merci beaucoup Suzanne ! En effet, tant de personnes se méprennent tellement sur ce pays et sa richesse cachée, que je suis bien contente pour une fois qu’il soit mis à l’honneur :)

  • Camille

    juin 12, 2013

    Mon dieu que ton article est passionnant!
    Je connaissait pas du tout ton blog et en trouvant le mot « Pologne » sur la page d’accueil d’hellocoton. J’y ai passé deux mois l’année dernière (à Cracovie) et je suis tombée inconditionnellement amoureuse de ce pays. Je sais pas il m’a touché dès que j’y suis arrivée et je m’y suis facilement senti bien, presque « chez moi » (alors que bon je ne parle absolument pas la langue).

    • Vagabondanse

      juillet 3, 2013

      C’est fou ca, comme un pays peut en un rien de temps, vous enrôler dans ses bras et vous charmer alors qu’on ne s’y attends pas. A vrai dire, la Pologne, dans l’esprit des gens, en serait bien le dernier exemple ! Et pourtant… Cracovie est une bien belle ville, j’espère que tu as pu profité lors de ton passage durant ces deux mois pour t’aventurer un peu au delà. Sinon, mon (mes) article(s) ont de quoi te donner une bonne excuse pour retourner au pays<3 :) En tout cas, ravie de partager cet amour (inexplicable!) avec toi Camille !

  • Sandy

    juin 12, 2013

    Merci, merci pour cet article ! D’origine polonaise, les membres de ma famille ont des opinions très différents sur la Pologne. Ma grand-mère rêve de pouvoir nous y emmener (même si ça fait maintenant quelques années qu’elle ne peut plus aller là-bas), elle a toujours parlé de la Pologne comme d’un pays magnifique ; alors que mon père refuse catégoriquement d’y remettre les pieds et raconte à qui veut l’entendre que c’est un pays sans intérêt (touristique, notamment). Les polonais ont parfois un rapport si compliqué avec leur propre pays. Alors ça me fait du bien du lire ton article. Ça me conforte dans l’idée qu’un jour, moi aussi, j’irai découvrir avec mes pieds et mes yeux ce pays mal connu et plein de surprises.

    • Vagabondanse

      juillet 3, 2013

      Oh Sandy, ton commentaire me touche drôlement dis donc ! La Pologne, un pays sans intérêt ?! :o Je m’insurge et proteste !! :) Amoureuse de ce pays, je me bats pour faire tomber les a priori sur ce dernier, car il ne les mérite vraiment pas. Il y a tant à voir, tant à découvrir. Dieu que ta grand mère avait raison dans ses propos :) Je ne peux que te souhaiter, à défaut d’y avoir été avec elle, d’aller y mettre les pieds un de ces jours ! Tu risquerais d’être surprise, agréablement !

  • Chloé

    juin 12, 2013

    C’est vrai que c’est magnifique, sur tes photos, on se croirait presque au paradis (non, j’en rajoute un peu, mais tout de même, tes photos laissent transparaître l’impression de sérénité que vous avez ressentie!)
    Honnêtement, je n’avais pas cette image là de la Pologne, même si, contrairement à ton amie, je ne l’imaginais pas « moche », mais plus urbanisée, et parsemée de villages pittoresques …:)

    • Vagabondanse

      juillet 3, 2013

      La Pologne est d’une richesse de surprises bien insoupçonnée ! Sincèrement, il faut se faire violence, aller au delà des préjugés et idées reçues, afin de se laisser aller à la confidence de cet incroyable pays<3 :) Certes, on trouve des villes plus "urbanisée" et des villages pittoresques mais...pas que !

Leave a Reply