Skip to content

Poland, voguons sur tes petites routes jusqu’à la mer Baltique.

Poland, voguons sur tes petites routes jusqu’à la mer Baltique.

Je vous ai quitté au précédent article, souvenez-vous, entre deux aéroports, Warszawa & Bydgoszcz. A peine le pied posé sur le sol polonais, ma petite valise au pied de mon lit dans cette chambre sous les combles, qu’il est déjà temps de repartir de plus belle. Le boulot ne m’avait accordé qu’une petite semaine de congé, alors j’avais prévenu P.&M. que je voulais profiter au maximum de cette toute dernière fois en Poland. Désirais m’en imprégner au plus près, corps et âme pour ne pas en perdre une miette. Mon vœu fut exhaussé. Les vacances seraient donc partagées en deux, un petit bout à la maison à Bydgoszcz et l’autre sur la route, pour aller voir la mer.

PolandOn the road

L‘émotion est grande de devoir me souvenirs de l’été passé, de cette incroyable et dernière semaine sur les terres de ma chère et tendre Poland. Trois ans après, je ne m’explique toujours pas ce coup foudre pour ce pays. C’est ainsi, voilà tout. Je vous en parlais au précédent article, ce voyage-ci, ce retour à la maison, eut une saveur bien particulière, bien singulière tant j’avais en tête que chaque chose aurait un goût amer de fin, de dernière fois. C’est, éprise de tous ces sentiments et émotions que nous avons pris la route et nous sommes engouffrés pour mon plus grand bonheur sur, ces petites routes made in Poland.

On the roadOn the road

J‘en aurais vu en trois ans, parcouru des kilomètres et kilomètres à travers le pays; pourtant, si je ne devais retenir qu’une et une seule chose, ce serait bien cela. Le plaisir inconsidéré de sauter dans la voiture avec P. & M. et de partir ainsi à l’aventure, enfiler les petits villages comme de jolies perles le long du fil nylon. Avoir la liberté de s’arrêter quand bon nous semble, quand notre curiosité est piqué au vif à tel endroit, par telle église, tel petit sklep (!) et j’en passe. Bien sur que chaque grande ville à son intérêt, vaut le détour; mais croyez moi, on ne s’enrichie jamais plus, que lorsque l’on sort des sentiers battus.

On the roadOn the roadOn the roadBiedronkasky and cloudOn the road to Koszalin

Une fois n’est pas coutume, c’est à nouveau ce qui s’est passé. Nous avons pris la route en direction de Gdańsk, avant de bifurquer plus à l’Est en direction de Koszalin. On s’est laissé porté au gré des petites routes tantôt sablonneuses, tantôt chaotiques avec ces autobloquants, victimes du climat impartial.

CigognesOn the roadOn the road

L‘une des premières haltes, à vrai dire, je ne me souviens pas combien nous en avons fait, tant je crois ne pas avoir cessé de dire à P. « oh mais dis, on peut s’arrêter là ?! Il faut que je fasse une photo!! » Pour l’anecdote, je ne suis partie qu’une semaine en Poland, et pourtant, j’en suis revenue avec autant de photographies (numérique et argentique) que si j’étais partie trois semaines !! Que voulez vous, on n’se refait pas.
Au détour d’une rue, puis d’une autre, l’attention fut attirée par le petit village de Rzeczenica à l’Est de Szczecinek, et notamment par son église toute de bois vêtue. Heureusement que je me suis retenue de photographier toutes les églises que nous avons pu croiser, visiter du coin de l’oeil, pendant ces trois années, car sinon, j’aurais aisément pu en faire un album complet ! Celle-ci m’a d’ailleurs fait penser un petit peu à celle que j’avais pu visiter en Norvège, sur la route de l’Atlantique, souvenez-vous

Rzeczenica churchRzeczenica church Rzeczenica Rzeczenica

Ce que j’ai particulièrement aimé, comme bien souvent, c’est d’aller vite fait arpenter les abords de l’église. Il n’y avait pas un chat, le calme plat, le soleil qui tape, une légère petite brise et soudain, des petits cris d’enfants qui m’interpellent. Je m’approche et entre aperçoit au fond d’une cour cette petite piscine à boudins multicolores, qui n’attend plus que ces bambins pour venir la malmener et se rafraîchir.

Rzeczenica

Comme dans de nombreux cas, la photo ci-dessus peut vous apparaître d’une banalité sans nom, mais pour moi, elle est emprise de cette histoire, de ce moment. Elle me tient vraiment à coeur. Je l’ai prise sur le vif sans vraiment me soucier de la composition, mais après coup, je n’en attendais pas mieux.

Rzeczenica On the road

La route se poursuit et nous arrivons du côté de l’église de Brzeziu. A nouveau, une jolie architecture avec une riche décoration intérieure, sans oublier que nous sommes comme seuls au monde ! Une halte qui, vous l’aurez compris, ne se fait pas sans la rituelle petite aventure dans les alentours.

Brzeziu churchBrzeziu churchBrzeziuBrzeziuBrzeziuBrzeziu

On saute à nouveau en voiture, avalons les kilomètres avec délectation. Quand je ne sombre pas sous le bercement des remous de la voiture, je photographie à tout va. Je crois, durant cette escapade, ne m’être jamais autant essayée au « car view » ! Parfois, il y a moyen d’avoir de sacrées surprises tout de même. Et puis, après tout, il y a un certain charme à en retirer. Si je sais reconnaître la maîtrise parfaite de la technicité chez certains photographes, ou sur certaines photographies, je reconnais aisément préférer l’instantané, plus vivant et parlant. Un manque de contraste, de luminosité, de couleurs, ou bien de flou tout bonnement; qu’importe, tant que la photographie transpire la vie, une histoire, une émotion.

On the roadOn the roadOn the roadOn the road

Les jambes commencent à se faire lourdes, nous touchons au but. Fenêtres ouvertes, nous sentons l’air marin venir peu à peu nous chatouiller les narines. Le soleil cogne tout aussi fort, et le thermomètre de la voiture en perd son latin, on frôle les 40°. Rien de bien anormal, nous sommes en Poland, il y fait un climat continental, soit, extrême l’hiver mais également l’été. La différence, c’est que la chaleur n’est pas humide ni étouffante. Je vous assure, elle est tout à fait supportable. Pendant ces trois ans, ce genre de température ne m’a en aucun cas incité à rester cloîtrer à la maison ! Je ne changeais rien à mes habitudes et poursuivais mon quotidien, quand bien même il faisait 42 !

Kołobrzeg Kołobrzeg

C‘est en milieu d’après-midi que nous arrivons à Kołobrzeg et nous ruons vers le bord de mer pour s’imprégner des premières effluves marines. Nous ne faisons qu’y passer en coup de vent, car il y a un monde fou et ca grouille de techniciens. Une énorme scène s’installe quelques mètres en amont pour la tenue d’un festival et surtout, pour la venue de monsieur David Guetta. Rien que ça !

On the roadOn the roadOn the roadOn the roadLa grande roue

On remonte en voiture et parcourt les quelques bornes qui nous séparent de Koszalin, en continuant de garder le cap de s’arrêter de-ci de-là, appâtés par les environs, ne pouvant résister à fouler le sable, entendre craquer les pommes de pin sous les sandales. Le paysage est à la fois inconnu et familier. On pourrait s’y méprendre et se croire en France, tant les éléments concordent et ravivent des souvenirs. Pourtant, nous sommes bien à des kilomètres de là, en contrée de ma chère Poland <3.

Bord de lacForêt de pinsForestForestsable et pommes de pinIMG_4871

On est tellement bien, là, à profiter de ces belles journées estivales, pour ma part à savourer de cette semaine de congé bien méritée; que nous ne voyons pas les heures filer. Du coup, c’est de manière express que nous traversons Koszalin, car le soleil décline de plus en plus et que nous sommes attendus à la pension à Łeba, ou nous avons réservé une nuitée.

KoszalinKoszalinKoszalinKoszalinKoszalinKoszalinKoszalinOn the roadOn the road On the road

C‘est en toute fin de journée que nous arrivons à Łeba, au bord de la mer Baltique. A force de tergiverser dans telle et telle rue, on finit par arriver à la pension. Et là, vous sentez l’anecdote arriver… :D

ŁebaRetour vers le passé !!reflect portrait <3

En effet, tout récit à son lot d’anecdotes ! C’est un peu une tradition sur ParisTuParis, un rituel incontournable à chacun de mes voyages. Nous n’avons donc pas dérogé à la règle. Le problème qui s’est passé, c’est qu’ils avaient bel et bien une réservation pour une nuit à notre nom, sauf que c’était pour deux personnes et non trois ! Or, à ce moment là, il est presque 19h, nous sommes fatigués par une journée de route, et compte tenu de la période estivale, et du fait que tout soit booké dans un rayon de 20km; nous n’avons pas d’autre choix que de garder celui-ci. Mais P. ne se démonte pas et négocie le prix final, à raison du fait que je devrais dormir par terre sur un matelas gonflable. Sur le coup, je fais grise mine, mais quand je vois après coup l’état du lit et surtout du sommier (!) de P. & M., je me dis que je suis finalement pas si mal loti sur mon matelas pneumatique. Oui car en réalité, ce n’est pas un vrai matelas gonflable mais bien un de ce que l’on utilise pour aller à la piscine ou à la mer…! Qui plus est, il était plus petit que moi en taille…je vous laisse donc imaginer la merveilleuse nuit que j’ai passé !

Une fois cette histoire de « lit » réglée, nous filons sur la côte de Łeba, afin de profiter du coucher de soleil avant d’arpenter les alentours et de s’arrêter manger un bout.

ŁebaŁebaBord de mercoucher de soleil à Łebacoucher de soleil à Łeba

L‘air marin fait du bien, chasse ces dernières bourrasques de chaleur et nous offre une jolie soirée en perspective. On s’empresse d’ôter les sandales et de s’enfoncer dans les remous du sable, encore quelque peu chaud par la journée plombante qui vient de s’achever.

Bord de mer Łebacoucher de soleil Łebabord de mer, Łeba

Nous revenons sur nos pas après cette première petite mise en bouche sur la plage, et allons arpenter le coeur de ce bord de mer pour se poser un petit peu et manger un morceau. Autant vous dire, qu’avec une ville comme Łeba, balnéaire, il n’est pas chose ardue que de trouver ou manger ! Ca se bouscule au portillon et n’avons que l’embarras du choix. Une chose est certaine, au vue du contexte, ca sera poisson ou rien !

Łeba Repas de poissons !repas de poissons !Repas de poissons !

Ca parait succinct, pour les gros appétits qui passeraient par ici, mais croyez moi ca cale bien. Ma darne de saumon, en plus d’être divinement cuite au feu de bois <3 m’a amplement suffit. Même si bien sur, un peu plus loin, je n’ai pu décemment pas refuser une glace en guise de dessert :) Ca m’a un petit peu rappelé la Norvège, ou j’avais également fait une cure de poissons pour mon plus grand plaisir. Ils aiment beaucoup cela en Poland, le poisson cuit au feu de bois, et c’est juste divinement bon !! Je vous réserve d’autres photographies à vous faire saliver, pour le prochain article…!

ŁebaŁeba

Après une balade digestive bien méritée, et au vue de la soirée que nous réserve le ciel et de ses belles couleurs, on décide de retourner finir celle-ci, au bord de l’eau, les pieds dans le sable…En arrivant, nous avons la jolie surprise d’avoir encore un peu de musique et surtout quelques personnes de-ci de-là qui allument et laisser flotter, voler de jolis lampions dans le ciel. Je n’ai pas assez de photographies, mais bel et bien une tonne de vidéos pour ce joli moment. Promis, en rentrant de Suède, cet été dès que J. me donne des cours intensifs en post-prod vidéos, je vous concocte ça aux petits oignons et vous le ferai partager :)

Łeba bord de merŁeba

Je vous laisse sur toutes ces belles images, en espérant vous avoir comblé et conquis avec cette bonne dose d’évasion; de quoi me faire pardonner pour mon absence rédactionnelle de ces derniers temps (merci les exams !!!). Savourez donc ce « petit » article (on n’se refait pas!), et restez dans les environs, car je n’ai pas encore fini totalement de vous parler de Łeba ! Au prochain article, je vous emmène découvrir les environs et surtout, faire l’ascension de la petite soeur polonaise de la dune du Pilat ! Croyez moi, ca vaut le détour :)

Bonne fin de semaine !  

Ps : si vous ne deviez en retenir, qu’une et une seule photographie; laquelle choisiriez vous et surtout, pourquoi ? Racontez moi !

27 comments

  • Le carnet de Lou

    avril 1, 2014

    Je découvre ton magnifique blog !
    Quelle belle surprise !

    Bisous,
    Lou du blog http://loucarnet.wordpress.com/
    et de la chaine Youtube https://www.youtube.com/channel/UC3iyPrlIaqzrR-ZOHLhyx3Q

  • Jeremy

    juin 9, 2013

    @Piotr : Je me permets une intrusion :) Je trouve dommage de « casser » le boulot qu’il y a derrière en faisant d’1 ou 2 photos une généralité sur l’ensemble de l’article. Selon moi (je ne suis jamais allé en Pologne) mais j’imagine que les paraboles et fils electriques font partie des paysages polonais (aussi peu esthétiques ceux là, soient ils) comme héritage de l’histoire du pays.
    Là où je me serais permis de critiquer aurait éventuellement été si les éléments types paraboles / fils s’étaient invités dans un bord de photo, ou à un endroit qui aurait pu être évité pour ne pas gâcher la photo. Là, d’après les photos que je vois, soit (à mon avis) c’était impossible à enlever (sauf avec Photoshop) soit c’est un parti pris total de la part de la photographe d’intégrer ces éléments dans la photo.
    Forcément sur, à la louche 70/80 photos, toutes ne peuvent pas plaire et comme on dit « chacun ses goûts » mais je trouve dommage de la « rhabiller pour l’hiver » vu le nombre d’heure qu’a dû nécessiter le tri / traitement des images, mise en page et rédaction de l’article. J’imagine que cette critique n’est pas dans le but de blesser, mais je pense qu’elle peut offenser et selon moi pour des critiques qui à mon sens ne sont pas totalement fondées ou généralisables au point de casser le résultat d’un énorme travail sur cet article.
    Voilà, ce n’est que mon humble avis évidemment :)

  • Piotr

    juin 9, 2013

    Pour le choix de la photo, je dirai, la mer, les effets des ombres, l’ambiance…
    Sinon, je vais un peu casser l’atmosphère.

    Il y a pas mal d’éléments parasitaires, : câbles électriques, antennes paraboliques, bout de mur, de branche.
    La composition mériterait d’être retravaillée.
    Par exemple, j’aime la photo des rails mais un élément en bas à gauche et un bout de maison avec son antenne (maison en brique, typique de la Pologne, pourquoi ne pas l’inclur) parasitent la photo.
    Et je dirai qu’il manque un peu l’aspect humain sur les photos, je verrais bien des photos de marchés, de vieillards assis à l’ombre, de gens aux cafés…

    (je me fais les mêmes critiques rassure-toi ;)

    je trouve que l’ensemble général est moins recherché, moins travaillé que dans d’autres articles :/

  • Piotr

    juin 8, 2013

    co dzienniieeeeeeeeeeee niskie ceny :)

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Hum, tu m’en demandes beaucoup là Piotr :D ! Ne surestime pas trop mon niveau de polonais ;)

  • Jules

    juin 7, 2013

    Superbe article et magnifiques clichés. Merci beaucoup de m’avoir fait découvrir ce joli coin de Pologne. Je ne connais pas du tout le pays, mais je suis très attiré par l’Europe de l’Est. J’avais entendu dire qu’il y a avait plein de belles choses à voir et à faire en Pologne et que ses habitants sont ouverts et très sympas. Certaines de tes photos me rappellent des coins où je suis allé à Berlin et en Hongrie. Ces rues, ces immeubles qu’on ne trouve pas très jolis, mais si on y réfléchit, on se rend compte que ça fait partie du charme du lieu, qu’on ne pourrait faire sans et qu’ils sont une certaines formes de beauté cachée, une vie, un peu comme les photos prises sur le vif, que j’apprécie beaucoup. Sinon ma photo préférée est celle dans la cour avec la piscine. Elle est simple mais raconte une histoire, elle nous dit « Venez voir par là ce qu’il y a ».

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Quel petit bonheur que de retrouver tes mots Jules <3 Mille mercis !!
      Je crois que c'est peu dire, qu'il y a beaucoup de choses à voir et faire en Pologne !!! Ces trois années ne m'auront pas suffi, alors c'est dire !
      Je te rejoins tellement concernant ces lieux que l'on ne peut, de prime abord, trouver sans charme, mais finalement, à force de les regarder et suivant l'angle ou on les photographie, ils en viennent à être complètement révélés :) Ravie en tout cas, que ta photo préférée soit la même que la mienne; elle attise la curiosité et nous invite à passer la barrière !
      De toute manière en soi, les pays de l'Est ont énormément à offrir, j'en suis certaine :) J'espère que tu pourras un de ces jours aller y mettre les pieds en Pologne, car nulle doute que tu n'en seras pas déçu et pourrais même, être très surpris.

  • Vincent

    juin 6, 2013

    La photo où les enfants sortent de la Baltique pour regagner la plage, ou bien peut-être pour rejoindre une troisième silhouette plus en retrait.
    Cette sortie de bain espiègle sur fond de début de soleil couchant délicatement drapé par le gris-blanc des nuages, exprime un mouvement harmonieux, sans éclat ni rupture,
    où la mer, d’un bleu crépusculaire s’offre au bonheur des baigneurs et aux regards contemplatifs des promeneurs, avant de disparaître pour quelques heures en compagnie du jour en fuite.

    Dur de faire un choix parmi toutes ces belles images. mais voilà, c’est une photographie qui inspire plein d’histoires, et m’a donné envie de raconter le début de l’une d’elles.

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Merci beaucoup Vincent pour t’être prêté au jeu :) C’est joliment raconté, il y a une douce poésie dans tes mots et propos, qui collent assez bien à cette photographie et au souvenir qui lui ai accroché lorsque j’ai déclenché en la prenant. La chaude journée s’achevait et pourtant l’eau ne l’était pas pour autant également ! Mais qu’importe, ces enfants étaient tellement bien, savouraient pleinement le moment avec une belle insouciance.

  • Curiosités à NY

    juin 6, 2013

    Très joli carnet de voyage qui fait envie!

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Merci beaucoup Jeanne ! :) Une future destination ?!

  • Céline - FrenchyFancy

    juin 6, 2013

    Sans hésiter : celle de la mer, qui reflète les couleurs du ciel. Magnifique !
    Comme toujours, j’ai hâte de lire la suite.
    Des bisous !

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Très bon choix de photographie coupine :) <3 La suite arrive sous peu promis !

  • Jeremy

    juin 6, 2013

    Ah et pour la photo, s’il devait y en avoir qu’une : la première, pour tout ce qui se dégage à travers cette photo :)

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Ah oui, la première ?! Surprenant…on se demande pourquoi précisément… :D

  • Jeremy

    juin 6, 2013

    Tellement, tellement canon ! La Pologne ne m’attire pas plus que ça, mais les photos sont vraiment… genre vraiment… chouettes, hâte de lire la suite. Bravo.

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Merci beaucoup pour ces compliments Jeremy, je crois que tu commences à savoir à quel point cela me touche venant de toi. Peut-être vais-je réussir à la fin de mon petit carnet, à te décider à aller mettre les pieds pour de bon en Pologne ! :)

  • Fay

    juin 6, 2013

    Des photos sublimes !

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Merci Fay ! :)

  • Mademoiselle Coquelicot

    juin 6, 2013

    Quel joli voyage au cœur de la Pologne, c’est toujours un immense, immense plaisir de lire tes récits.
    Choisir une seule photo ? Impossible !
    Certaines me sont « familières » car m’évoquent les quelques jours que j’ai passé en Pologne il y a de nombreuses années. D’autres m’ont étonné, comme les photos de plage par exemple, car je n’ai pas eu l’occasion de voir cette facette de la Pologne.
    Hâte de lire la suite de tes aventures :)

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Et pour moi c’est un immense plaisir que de lire tes petits mots Mel’ <3 Je sais que ces derniers temps les exams nous ont bien accaparés toutes deux !
      Je suis un peu dure en vous demandant de ne choisir qu'une photographie, mais j'aime le défi :D En tout cas je ne savais pas du tout que tu étais déjà allée en Pologne ! J'espère sincèrement que tu pourras y retourner un de ces jours et pouvoir découvrir toutes les autres facettes de cet incroyable pays que tu n'as pas pu voir au premier abord :)
      Promis la suite arrive très vite !

  • thibaudd

    juin 6, 2013

    Comme d’habitude, les photos sont superbes et je déprime face à la fenêtre de mon bureau :)

    Comme le dit Xel0u: je n’étais pas du tout attiré par la Pologne mais j’ai envie d’y aller maintenant

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Merci beaucoup Thibaudd !! :D J’ai la fâcheuse tendance à déconcentrer avec mes posts, lorsqu’on les lit depuis le bureau. Mais après tout, ca amène un petit peu d’évasion et boost pour se remotiver pour la journée.
      En tout cas, tu ne peux pas me faire plus plaisir en me disant que tu as désormais envie d’aller faire un petit tour en Pologne :) Il y a vraiment, beaucoup à voir et découvrir que ce que l’on pense.

  • So Oh Cliché

    juin 6, 2013

    Merci pour ces morceaux de voyage au parfum d’authenticité, on ressent vraiment l’impression que c’est un voyage en immersion, au plus près des réalités de ce pays ! Tu as en tout cas réussi à magnifier des paysages qui auraient pu, pour certains, sembler un peu austère, comme pour peut-être faire ressortir l’âme de ce beau pays et de son peuple. Mais moi qui ne le connait que par le récit d’amis, c’est à toi de me le confirmer ^^

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Eh bien, merci beaucoup Isabella :) J’aime tellement ce pays, que je ne peux pas espérer mieux de lire de pareils retours, réussir à vous faire changer d’avis sur ce pays qui peut vous apparaître austère, froid comme tu le dis; mais qui n’en est pas moins riche et chaleureux.
      Tes mots me touchent sincèrement :) Merci !

  • Xel0u le l0up

    juin 6, 2013

    C’est marrant parce que c’est un pays qui ne m’attire vraiment pas, mais tu me donnes quand même envie de le découvrir avec toutes tes histoires :D et tes photos bien entendu !

    Et puis je peux le dire ! Tu nous avais manqués !

    • Vagabondanse

      juin 9, 2013

      Et Dieu que vous m’avez manqué <3 !
      Tu ne peux pas me faire plus plaisir avec ton commentaire Alex'. C'est mon but caché, réussir à vous donner envie et vous faire changer d'avis sur une destination à laquelle vous ne songiez pas forcément de prime abord :) Alors après la Floride, prend note de la Pologne !

Leave a Reply