Skip to content

La mer Morte, entre flottaison et sensations !

La mer Morte, entre flottaison et sensations !

Quitter la flamboyance de ce désert thébaïde du Wadi Rum pour la quiétude des rives de la mer Morte. Là, est toute la magie de la Jordanie, de son espièglerie à redoubler de surprise, d’émerveillement. Délaisser les hauteurs des monolithes gigantesques du désert pour s’engouffrer par-delà le niveau de la mer. Etrange impression que de percevoir la route qui dévale, sans pour autant s’imaginer un instant que nous sommes « théoriquement » en train de boire la tasse !
La Jordanie a ceci de fabuleux, ce chamboulement constant et cette capacité à passer d’une ambiance à une autre au gré des paysages traversés. A peine avons nous quitté les ocres rougeoyantes et sablonneuse du Wadi Rum en mettant le cap vers le nord en direction de la mer Morte, que le bleu azur s’imprègne tout doucement au creux d’un paysage plus aride et rocailleux.

la mer Morte

La mer Morte et ses paysages.

La route menant à la mer Morte est un voyage en soi. On ne peut que trépigner, derrière les vitres du bus, à mesure qu’il avale les kilomètres, de voir apparaitre cette étendue limpide à l’horizon. Le paradoxe est quelque peu saisissant de voir cet aridité rocailleuse côtoyer si étroitement la verdure persistante. On croirait à une peinture tant le paysage apparaît comme segmenté, fragmenté parfois, et même « étagé ».

la mer Morte

la mer Morte

la mer Morte

La route serpente et peu à peu, la végétation tend à se raréfier, se disperser par pointes touffues anecdotiques ci-et-là. Les yeux vont et viennent au fil des virages, de l’altitude qui dégringole. On parvient à la deviner au loin dans ce brouillard de chaleur, et puis la voilà qui disparait comme un mirage. Ca y est, le panneau indiquant le niveau de la mer a été dépassé. Une vaste cuvette de plaine s’ouvre soudainement et je peine à croire que nous sommes bel et bien « sous » l’eau. Ce village semble à nouveau n’être qu’un mirage, une goutte dans cette immensité, presque oublié, fantomatique.

la mer Mortela mer Morte

la mer Mortela mer Mortela mer Mortela mer Morte

Cette fois-ci elle est bien là, avec ces monticules de sel que l’on aperçoit, comme au garde-à-vous !

la mer Morte la mer Morte la mer Morte

A mesure que nous approchons, la carte postale se dessine littéralement sous nos yeux et on ne résiste pas à s’arrêter. Si j’avais bien des images en tête de la mer Morte, je n’en avais aucune ainsi, avec un telle couleur, une telle eau cristalline. C’était si fou, si improbable ! On aurait pu croire à toute autre destination, mais surement pas à la Jordanie.

La mer Morte et la réserve de Wadi Mujib.

Mais avant de savourer pleinement cette expérience à part de flottaison à la mer Morte, on profitera en amont d’une halte à la réserve naturelle de Wadi Mujib pour en explorer les gorges à travers une session de canyoning. Si sur le papier, je pensais naïvement à une simple petite balade de rien du tout, jamais je n’aurais imaginé vivre une expérience aussi physique et surtout, ô combien drôle ! La chaleur est à son zénith ce jour là encore et on ne refuse pas un rafraichissement, même si l’eau, demeure quelque peu chaude et non fraîche comme on peut se l’imaginer ou l’espérer ! Qu’importe, une fois les pieds et les chaussures gorgées d’eau, on oublie tout et on savoure l’instant, presque irréel. On se laisse happer par le courant quand il ne faut pas jouer des bras pour se hisser sur les différentes étapes du parcours. Escalader, en rappel, en toboggan naturel et j’en passe, frôler les parois du canyon, pour finir par y plonger et se laisser emporter par le tourbillon; tout y est ! Sensations garanties ! Nous avions beau être trempés de la tête aux pieds, les larges fous rires et sourires sur nos visages en disaient long et nous ont fait oublié tout le reste ! Une activité incontournable si vous passez par-là. Le cadre est de plus, on ne peut plus idyllique, au coeur de ces gorges, les yeux constamment rivés vers le ciel, vers cette fine brèche qui laisse s’engouffrer par endroits quelques rares rayons de lumière.

Crédits : Maxime – Bestjobers

  • Le parcours étant relativement (très) physique et complexe, je vous recommande vivement de l’effectuer avec un guide, qui lui, le connait sur le bout des doigts et saura exactement par où passer et surtout, de quelle manière. Au vue de certains passages périlleux, croyez moi, s’il n’avait pas été là, nous aurions été bien mal embarqués. Je ne suis vraiment pas sure que nous aurions pu parvenir au bout du canyon, et atteindre cette gigantesque cascade !
  • Autre conseil (très!) utile : Si vous prévoyez comme nous d’aller à la mer Morte, alors envisager de vous baignez AVANT à la mer Morte et de faire le canyoning APRES. Le parcours étant très physique, on est souvent balloté contre les parois, à se rattraper avec les mains, se frotter et donc s’écorcher. Même sans s’en rendre compte à vue d’oeil. Le hic, c’est que d’aller ensuite dans la mer Morte, gorgée de sel… je vous laisse imaginer l’état de votre peau et la sensation ;)

la mer Morte, mansaf

Nous profiterons de l’occasion pour faire une halte au déjeuner à deux pas du Wadi Mujib et savourer une fois de plus un nouveau plat jordanien : le Mansaf. Plat typique d’origine bédouine que l’on mange avec les mains et qui est de coutume pour les grandes occasions, et est de ce fait, très convivial. Ce dernier part d’une base de riz et de ragout d’agneau, le tout agrémenté et accompagné, d’amandes, de pignons de pins, et enfin, arrosé de lait de chèvre caillé. Ai-je besoin de vous préciser une fois encore, que ce fut un régal ?! Après tout, avec du pain Khobz, il ne pouvait en être autrement !!

la mer Mortela mer Morte

L’envie de venir s’allonger après un tel repas, dans ces hamacs que nous apercevions sur les terrasses de ces petits chalets privatifs, était grande, mais nous étions bien trop impatients par l’idée de découvrir la mer Morte, pour s’y alanguir !

Holiday Inn Resort Dead Sea.

la mer Morte, Holiday Inn Resort Dead Sea

Le cadre est planté et la carte postale se dessine doucement. Nous ne pouvions rêver mieux pour finir notre séjour jordanien dans de telles conditions que de passer cette ultime nuit au Holiday Inn Resort Dead Sea. Nous avons la chance de pouvoir séjourner dans un tel hôtel et avoir ainsi le privilège de pouvoir profiter de la mer Morte en toute tranquilité. Il faut savoir qu’en Jordanie, pour la majorité des hôtels présents et surtout ceux touristiques, en bordure de la mer Morte, ils disposent généralement d’un accès à celle-ci par le biais d’une plage privée. Je ne pensais pas, mais nombreux sont ceux à venir en cure à la mer Morte. Cette dernière semble très réputée pour les psoriasis et les rhumatismes notamment.

la mer Morte, Holiday Inn Resort Dead Sea

la mer Morte, Holiday Inn Resort Dead Sea

Petit oasis en bordure de ce relief escarpé que l’on devine au loin, à deux pas des rives de la mer Morte, je savoure cette jolie vue depuis la chambre, cette belle lumière de fin de journée en songeant déjà au joli lever de soleil qui m’attendra le lendemain.

la mer Morte, Holiday Inn Resort Dead Sea

DSC06950

la mer Morte, Holiday Inn Resort Dead Sea

Ce qui est certain, c’est que la mer Morte est une réelle expérience en soi ! Elle n’y parait pas ainsi, à l’observer, telle une mer d’un calme plat. Peut-on alors réellement y flotter comme on le prétend, le murmure ?! Croyez-moi, l’expérience est aussi insensée qu’incroyable ! On a beau s’y engouffrer comme dans toute mer, dès lors que l’eau parvient à hauteur du coup, que les pieds ne touchent plus le sol, le corps remonte comme aimanté à la surface de l’eau. Vous pourrez réussir à vous maintenir droit comme un « i », mais il vous faudra vous gainer et serrer dents et fesses pour y parvenir ! haha. Le plus étrange est, qu’à la différence de faire la « planche » comme d’ordinaire ou on gaine pour rester à fleur d’eau, ici, l’impression est telle, que le corps est comme littéralement sur l’eau. Sur le ventre ou sur le dos, vous verrez qu’à peine un petit mouvement et vous tourneboulé en un quart de seconde. Abstenez vous néanmoins d’y mettre la tête ou encore les cheveux !

Ce qui est certain oui, c’est que la mer Morte est une réelle expérience en soi. A faire et vivre au moins une fois. Mais si vous voulez mon avis, l’expérience est aussi incroyable que désagréable et pour ma part, je n’ai pas pu tenir plus de 5min dans l’eau, montre en main ! On parle ici d’une eau gorgée de sel à hauteur de 30%, quand les mers et océans en sont à un peu moins de 4% environ !! Je ne vous apprendrais rien en vous rappelant que le sel est un rongeur intraitable. La moindre plaie, coupure, éraflure, vous le sentez quand vous vous baignez dans une mer/un océan de manière générale; alors je vous laisse imaginer la sensation dans une eau à 30% de sel… En soi, une sensation intense de brulure qui vous irradie peu à peu tout le corps. Si bien que vous filez fissa vous rincer sous la douche à peine sorti ! De plus, nous n’avions pas eu de chance comme je vous le disais plus haut, puisque le matin même, nous avions fait le canyoning… (erreur!) et si à vue d’oeil vous n’aviez pas l’impression de vous être éraflé durant l’activité, il n’y avait qu’à voir mon corps criblé de plaques rouges à la sortie de l’eau pour s’en rendre compte !!

  • Pour vous dire, à quel point l’expérience n’est pas si agréable, je suis retournée à la mer Morte un mois après, mais côté israélien cette fois-ci, et je n’ai même pas eu envie de m’y re-baigner !

la mer Morte, Holiday Inn Resort Dead Sea

Finalement nous savourerons ces derniers instants jordaniens comme à notre habitude durant tout ce voyage, ensemble, autour d’un bon repas, sans oublier une dernière balade sur la plage pour admirer et savourer cet ultime coucher de soleil. Un rdv que nous n’aurions manqué sous aucun prétexte chaque soir et qui, ce soir là, a tenu une fois encore toutes ses promesses. ♡

la mer Morte, Holiday Inn Resort Dead Sea la mer Morte, Holiday Inn Resort Dead Sea

C’était assez drôle d’ailleurs pour moi, que d’être là à observer ce coucher de soleil depuis la rive jordanienne. Découvrir Jérusalem juste en face s’illuminer au fur et à mesure de la tombée de la nuit. Mais surtout, réaliser qu’un mois plus tard j’allais revenir dans ce coin du monde et cette fois-ci de l’autre coté de la mer Morte, pour admirer ce spectacle en sens inverse.

14 comments

  • Days Of Camille

    février 1, 2017

    J’ai un petit faible particulier pour les photos prises sur la route :) J’adore !

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Héhé, je crois bien que c’est un de mes trucs fétiches en voyage ! D’ailleurs, sauf erreur de ma part, il me semble qu’il n’y a pas un voyage qui n’ait pas sa petite série « on the road » :)

  • le chien à taches

    janvier 30, 2017

    Encore, encore, j’en veux encoooore <3 Merci pour ces doux clichés, ils sont parfaits pour m'évader dès le lundi matin :)

    • Vagabondanse

      janvier 30, 2017

      Héhé merci BB ! <3
      Promis la suite arriiiiive très vite :) Demain, même !

  • Alice

    janvier 30, 2017

    La Jordanie ne faisait pas encore partie de ces pays que j’aimerai découvrir, mais je dois t’avouer que tous ces articles me font petit à petit changer d’avis (… et ce n’est pas fini ^^). Merci mais pas merci haha ! Bises Sam :)

    • Vagabondanse

      janvier 30, 2017

      C’est fou, je ne pensais pas que je parviendrais à faire changer tant de personnes sur la Jordanie ! Je crois bien que c’est de loin, la plus belle des récompenses :) Connaissant ta douce sensibilité, je suis convaincue que tu aurais un jolie coup de coeur pour ce pays :) Comme tu dis, je n’en ai pas encore fini haha, il y a encore de quoi finir de convaincre pour de bon ! héhé ;)

  • Célia - Escapades etc.

    janvier 28, 2017

    Tout tes articles me confortent encore plus dans l’idée d’aller en Jordanie. Je vais essayer de convaincre mon chéri pour février prochain, comme c’est mon anniversaire il ne pourra pas dire non ;)

    • Vagabondanse

      janvier 30, 2017

      Merci beaucoup Célia ! :) Je croise (fort fort) les doigts pour que tu y parviennes alors, car ce serait un bien joli cadeau ça !!

  • Mathilde

    janvier 27, 2017

    Je m’étais aussi baigne rapidement dans la mer morte et c’est vrai que ça fait tout drôle de flotter ainsi. On ne peut même pas nager car les jambes ressortent de l’eau toutes seules !!
    En plus il faut faire ultra attention à ne pas se mettre de l’eau dans les yeux donc nous non plus, même sans éraflures on est pas resté longtemps ! Après c’est quand meme à faire quand on passe par la !

    • Vagabondanse

      janvier 30, 2017

      Entièrement d’accord avec toi Mathilde :) Même si le bain n’est pas forcément « agréable », c’est un petit peut un incontournable en venant à la mer Morte. Il faut tester :) On nous avait bien mis en garde à surtout garder la tête hors de l’eau, pour les yeux et aussi les cheveux. Perso, en raison de coupures aux doigts, je devais aussi avoir les mains en l’air et avec cette flottaison du corps, c’était pas chose facile ! haha

  • Aurore

    janvier 27, 2017

    Quelles belles photos !
    J’ai été à la Mer morte mais côté Israël, et c’était beau en fin de journée, les montagnes de Jordanie était violacées. Magnifique. Par contre j’avais des plaies sur les pieds je n’ai pas pu rentrer dans l’eau :(

    • Vagabondanse

      janvier 30, 2017

      Je vais te faire une confidence Aurore, pour être allée un mois après côté israélien, j’ai préféré voir la mer Morte de ce coté-ci :) Comme tu le dis, les montagnes de Jordanie sont bien plus impressionnantes <3

  • Cindy came-true.blogspot.fr

    janvier 27, 2017

    C’est bien malin d’effacer mon comm par erreur, mais je sais plus ce que j’avais écrit moi! XD
    La couleur de la mer morte est surprenante et super jolie c’est vrai! Et ton expérience de canyoning a l’air énorme, ta façon d’en parler donne vraiment envie!! :)

    • Vagabondanse

      janvier 27, 2017

      Si seulement ca avait juste été une erreur de ma part et non un bug de l’article ^^ !
      Merci en tout cas à toi d’avoir pris la peine de reposter un petit mot par ici :) C’est vrai que la couleur de l’eau de la mer Morte est on ne peut plus surprenante, je ne m’attendais pas à un tel bleu. On se serait cru à certains endroits dans les caraïbes ! Quant au canyoning, je n’aurais jamais pensé dire ca un jour, mais c’est vraiment extra à faire !! Surtout entre copains comme ca, il y a moyen de bien se marrer et de passer un bon moment, tout en découvrant un petit bout du pays d’une jolie manière :)

Leave a Reply