Skip to content

Explorer le désert du Wadi Rum, joyau de la Jordanie.

Explorer le désert du Wadi Rum, joyau de la Jordanie.

Après l’expérience de dormir en tente avec les bédouins, il est temps de partir explorer le désert du Wadi Rum en tant que tel, et de s’émerveiller devant ce véritable petit joyau de la Jordanie. Partir s’y engouffrer et s’y confondre jusque dans les recoins les plus sombres, de l’aube jusqu’aux confins du crépuscule, des premières aux toutes dernières lueurs, et même jusqu’à la tombée de la nuit. Que cela soit à dos de chameaux, à pieds ou en mode rodéo à bord d’un 4×4, il y a bien des façons d’explorer le désert du Wadi Rum, et à l’arrivée, un coup de coeur unanime !

Explorer le désert du Wadi Rum, Anfashieh

Explorer le désert du Wadi Rum, joyau de la Jordanie !

Situé à l’extrémité sud du pays non loin de la frontière avec l’Arabie Saoudite, il peut également se révéler être aux antipodes de ce à quoi on peut s’attendre en songeant au désert. Lorsqu’on pense à ce dernier, on aurait tendance à visualiser des dunes ondoyantes à perte de vue, un peu comme le Sahara. Mais il n’en est rien pour celui du Wadi Rum. Le pays est constitué de près de 75% de désert dont la moitié est un désert de cailloux, que l’on retrouve plus au nord non loin de la Syrie; et l’autre moitié, un désert de sable, que l’on trouve au sud, comme au Wadi Rum. La particularité de ce dernier réside en sa formation. Le désert qui s’étend à perte de vue est le fruit des vents et des pluies qui ont forgés au fil des épisodes, ce paysage tortueux de roches monolithiques gigantesques où le sable semble n’en être que le liant.

Explorer le désert du Wadi Rum Explorer le désert du Wadi Rum

Explorer le désert du Wadi Rum

A mesure que nous gagnons le village aux portes du Wadi Rum, le paysage se dessine. De plaines éparses et rocailleuses, les monts commencent à s’élever, l’altitude à nous gagner. Dès le Visitor Centor, situé à 1000m d’altitude, le ton est donné. Nous voici aux portes du désert, où peu à peu le béton laisse place au sable.

Explorer le désert du Wadi Rum

Nous commencerons notre aventure par explorer le désert du Wadi Rum à dos de dromadaires ! Une grande première et un souvenir pour le moins mémorable. A l’image d’une danse dont il faut prendre la mesure, suivre la cadence, il faut un temps pour se mettre au rythme de notre monture, se glisser dans son mouvement et trouver son aise dans ce déhanchement parfois cassant. Une fois le rythme trouvé, on finit par se prendre au jeu et se laisser bercer pour profiter pleinement du paysage qui s’offre à nous.

Explorer le désert du Wadi Rum

Explorer le désert du Wadi Rum

L’adage à bien souvent raison, et celui qui veut que « faite ce que je dis pas ce que je fais », ne pourrait on ne peut mieux convenir et résumer cette situation ! Nous n’avons malheureusement pas eu le choix, que de faire cette balade à dos de dromadaires… à l’heure du déjeuner. Grave erreur s’il en fallait une ! Il est midi, le soleil est à son zénith et il fait un cagnard à vouloir raser les murs à la recherche de la moindre parcelle d’ombre ! La chaleur est intense et on ne peut que la subir en cette hauteur et par cette lenteur ! Il n’y a pas un nuage à l’horizon, une lumière dure, comme je les hais tout particulièrement en photo.

Explorer le désert du Wadi Rum

Après une bonne heure de balade, il est temps de descendre, quelque peu chancelant (je vous jure!) et de toucher le sable chaud, qui parvient à vous bruler les pieds à travers vos chaussures. Nous regardons le cortège se reformer, et nos destriers d’un temps, en rang d’oignons, s’éloigner pour regagner le village; tandis qu’on s’engouffre sous une tente bédouine non loin de là pour un petit moment de quiétude avant de poursuivre l’aventure à explorer le désert du Wadi Rum.

Vue la chaleur et l’heure, nous ne résistons pas à l’appel du thé ! Tradition oblige, on ne voudrait pas manquer cela. Je crois d’ailleurs n’avoir jamais bu autant de thé que durant ce voyage ! Si au début du séjour, je parvenais difficilement à finir ma tasse/mon verre du fait que c’était extrêmement brulant; à la fin, je finissais la théière et en redemandait une nouvelle tournée ! Je ne suis pas une fin connaisseuse, mais je vous l’avoue, je thé jordanien est tout bonnement : ♡ !

Canyon de Khazali

Le corps revigoré par ce petit thé, on poursuit l’exploration par le Canyon de Khazali. Nous nous cantonnerons à nous engouffrer à l’entrée de ce dernier, mais cela est déjà ô combien impressionnant ! Je tombe peu à peu sous le charme de cette pierre rosée, de cette palette colorée qui tend à se dessiner peu à peu. Ces teintes si chaudes, que le soleil vient attiser par endroit, près des cimes du canyon. Je reste quelque peu fascinée par cette roche qui semble comme fondre, dégouliner telle une bougie.

Explorer le désert du Wadi Rum, Canyon de Khazali.Explorer le désert du Wadi Rum, Canyon de Khazali.Explorer le désert du Wadi Rum, Canyon de Khazali.

Explorer le désert du Wadi Rum, Canyon de Khazali.

La vue est aussi saisissante que ne le sont les traces de l’histoire sur les parois. J’ai toujours trouvé cela fascinant de pouvoir ainsi côtoyer de si près le passé pourtant si lointain. Pouvoir en quelque sorte entrer dans le livre d’histoire, comme en Egypte. On se sent dès lors bien petit ! Je peine à imaginer le canyon sous un torrent, lorsque les pluies diluviennes de mars s’abattent. Etrange contraste, alors que ce jour là, le soleil règne en maître et impose sa sécheresse.

A mesure que l’on s’éloigne, à pieds cette fois-ci du Canyon de Khazali, une nouvelle facette du désert du Wadi Rum s’esquisse devant nous. Par endroits de vastes plaines de sable ocre, tandis qu’en tournant la tête de l’autre côté, les roches monolithiques tendent à se dresser de plus en plus haut et accroître cette impression de labyrinthe, de dédale à perte de vue.

Explorer le désert du Wadi Rum

Explorer le désert du Wadi Rum

Finalement, après un déjeuner sous la tente en compagnie des bédouins, c’est en 4×4 que nous nous remettrons à explorer le désert du Wadi Rum, en tachant de s’y engouffrer toujours plus profondément, jusqu’au point de perdre tout point de repère. Car à mesure que le 4×4 avale les kilomètres de sable, le paysage qui s’ancre, semble se refléter dans un miroir d’un bord à l’autre et nous faire perdre tout sens de l’orientation. Alors que j’en ai pourtant un excellente en règle générale, à ce moment là, je serais bien incapable de retrouver le camp ou nous passerons la nuit. J’ai l’impression que chaque motte de verdure est la même, chaque dune à la même couleur, chaque roche la même hauteur.

Um Frouth Rock Arch

Explorer le désert du Wadi Rum, Um Frouth rock arch

Dans un recoin du désert, comme à l’abris des regards, Um Frouth Rock Arch se détache soudain. Je ne peux croire que je vais avoir le grain de folie de les suivre et de grimper au sommet de cette arche ! Croyez moi, c’est en faisant l’ascension de manière très peu assurée et rassurée, que j’ai bien cru que je ne pourrais jamais en redescendre. La parois est pentue et dénuée d’aspérités pour pouvoir s’y raccrocher. Pourtant, la vue au sommet nous fait bien vite oublier l’once de vertige qui pourrait nous étreindre sur pareil sol étroit et rugueux. C’est un autre regard que l’on porte dès lors sur le désert du Wadi Rum. Une toute autre manière de l’appréhender. Bien que ce ne soit pas les Alpes, les monolithes les plus hauts culminent à 1750 et 1850m d’altitude.

Explorer le désert du Wadi Rum, Um Frouth rock arch

L’après-midi se dessine et de plus belle et on se complait à explorer le désert du Wadi Rum par sauts de puce, en allant de site en site ci-et-là. Cheveux au vent à l’arrière du 4×4, on savoure cette brise sous ce cagnard toujours plombant. Les peaux rosissent tandis que les sourires grandissent sur nos visages, que nos yeux s’écarquillent de plus belle à mesure que les découvertes se suivent.

Explorer le désert du Wadi Rum Explorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi Rum

Soudain, l’insensé se devine sous nos yeux ébahis. Le bédouin ralentit la cadence et avant même qu’il nous fasse signe de tourner la tête à babord, nous avons déjà les yeux rivés sur cette tornade. C’est si fou ! Je ne pensais jamais voir de tornade de sable dans le désert de ma vie. Je pensais cela propre au mirage. Pourtant, elle est bel et bien là sous mes yeux. Furtive, vive, chancelante. Un réel moment suspendu !

Explorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi Rum

Il y a un sentiment d’immense liberté à errer et ainsi explorer le désert du Wadi Rum. On a tous en tête ces images, ces films passés par ici, qui ont foulés ce sable. Pas l’ombre d’une âme à l’horizon, on croirait que le désert tout entier nous appartient et on n’ose imaginer ce que cela devait être lorsque la Jordanie rayonnait par son tourisme. Le coeur ne peut être que serré de voir pareil joyau délaissé, mais on ne peut que savourer de l’avoir pour nous et pouvoir en profiter dans de telles conditions.

Anfashieh

D’un moment de vie nous passons à un moment d’histoire et vice versa. Après les inscriptions et dessins nabatéens dans le Canyon de Khazali nous en retrouvons d’autres au pied de l’immense parois du site d’Anfashieh. L’admiration est égale et le moment propice à écouter de nouveau Waleed, notre guide de tout le séjour, nous conter les histoires de ces derniers et de savourer pour certains une petite pause.

Explorer le désert du Wadi Rum, Anfashieh

Explorer le désert du Wadi Rum, Anfashieh

 

Sand Dune area : « Sand surfing » time !

Quelques kilomètres par-ci, puis par-là; notre jeune chauffeur serpente au gré des traces dans le sable et de la caillasse qui se fait plus pressante par endroits, quand soudain, nous la devinons à un détour, cette Sand Dune area dont nous parlait tant notre guide depuis le début de la journée et que l’on attendait avec grande impatience ! A l’abris d’un rocher, sa couleur rosée et sa face lisse détonne dans le paysage et jaillissent tel un petit rubis au coeur de ce paysage cabossé. Pour nous, ce sera session de sand surfing !

Explorer le désert du Wadi Rum, Sand Dune area

Explorer le désert du Wadi Rum, Sand Dune area

Si je me régale à voir Mathilde, Justine ou encore Thibault s’y essayer, tandis que Clément retourne tout bonnement en enfance et s’y prend de passion (!), je savoure plus que jamais ce paysage environnant à mesure que le soleil décline. Nous retrouvons notre âme d’enfant de la veille au soir et les fous rires ne tardent pas à fuser. Heureusement que les bédouins sont là pour nous initier, car il faut dire que chez nous, on surf plus souvent sur de la neige que du sable ! Ils se rient de nous autant qu’on rit de les voir partager un si bon moment avec nous, en faisant tomber toutes les barrières, juste le bonheur si simple que de partager l’instant, tous ensemble.

Explorer le désert du Wadi Rum, Sand Dune area

Explorer le désert du Wadi Rum, Sand Dune area

Ces sourires et ces rires qui s’entremêlent si joliment, cette lumière qui s’adoucit à mesure que la température diminue elle aussi, ce sable d’un tel ocre-rosé-orangé, si fin qui glisse entre les mains et s’immisce au creux de nos vêtements… nul doute que le coup de coeur pour le Wadi Rum se doit en grande partie à ce beau moment de la journée.♡

Explorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi Rum

La journée touche doucement à sa fin et nous ne voulons rien en entendre. Nous ne pouvons nous résoudre à fermer cette parenthèse enchantée, et persistons à vouloir en savourer chaque grain de sable jusqu’à la tombée de la nuit. Tels des enfants qui réclameraient inlassablement des tours de carrousel, nous enjoignions nos amis bédouins à poursuivre encore quelques tours de 4×4. La lumière décline et il nous faut prendre un peu de hauteur, qu’importe le monolithe qu’il faut grimper, car nous savons par avance que le jeu en vaudra la chandelle.

Explorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi Rum Explorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi Rum

La lumière devient de plus en plus rasante, de plus en plus belle, comme on l’aime. Nous avons beau être au sommet, la vue a beau être saisissante, cela n’est pas assez. Il nous faut trouver encore plus haut, se dégager de ces monolithes bien trop imposants face à nous; et bien entendu, c’est sans compter sur les bons plans de notre guide et des bédouins. Nous remontons dans les 4×4 et savourons cette dernière virée comme il se doit. Nous avons beau repasser à certains endroits ou nous étions plus tôt dans la journée, tout semble nouveau sous l’orée du crépuscule. Les paysages semblent avoir changé sous ces raies de soleil rasant, ce voile orange qui inonde le désert. On a comme l’impression de repartir à l’aventure pour explorer le désert du Wadi Rum sous une nouvelle et énième facette. Insatiables, nous ne pouvons que savourer avec cette petite lueur dans les yeux.

DSC06478 Explorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi Rum

Quelques tours de 4×4 et kilomètres plus loin, après avoir savouré une fois n’est pas coutume des paysages qui nous ont laissé sans voix sous ce crépuscule, nous trouvons LE spot parfait pour admirer ce coucher de soleil qui promet d’être l’un des plus beaux du séjour et assurément, l’un des plus beaux de ma vie. On grimpe comme des enfants impatients et ne pouvons retenir un « WOW » en arrivant au sommet et nous retournant. Les mots manquent cruellement tant la vue est insensée, les couleurs chatoyantes, le coucher de soleil magistral.

Explorer le désert du Wadi Rum

Le coucher de soleil est au-delà de nos espérances. Nous ne pouvons décrocher nos yeux tant la lumière décline à vitesse grand V, ne pouvons cesser de déclencher tant le paysage et l’ambiance ne cessent de changer. C’est si fou ! Je découvre un paysage lunaire et je ne peux que penser instantanément à ce film, Seul sur Mars, tourné en ces terres et comprendre ô combien cela parait évident, dans un tel cadre, un tel décor. Le silence vient peu à peu à s’engouffrer au coeur du désert et combler ses plaines ondoyantes. Nous sommes là, aligné tel une belle brochette, les yeux ébahis à regarder les mots se dissiper au creux de nos lèvres pour laisser nos yeux aspirer la moindre miette de cet instant, imprimer sur notre rétine, dans un coin de notre mémoire, le moindre détails de ce beau moment, tous ensemble. ♡

Explorer le désert du Wadi RumCrédits : Maxime – Bestjobers
Explorer le désert du Wadi RumEt puis parfois les copains sont juste là, sans que vous les voyez pour immortaliser ce beau moment que vous vivez :)
Crédits : Maxime – Bestjobers
Explorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi RumExplorer le désert du Wadi Rum

De l’aube jusqu’au crépuscule, aux dernières lueurs du jour et aux premières de la nuit, nous avons savouré cette journée à explorer le désert du Wadi Rum, véritable petit joyau de la Jordanie. Un coup de coeur indéniable et l’envie ô combien grandissante de vouloir y retourner un jour et de poursuivre la belle aventure. ♡Explorer le désert du Wadi Rum

 

20 comments

  • Alice

    janvier 30, 2017

    Non mais c’est trop bon de te lire, j’ai bien fait d’attendre un peu :p
    C’est fou que ces roches culminent à 1850m, je ne l’aurais jamais deviné ! Tes photos sont CANONS et on sent que tu te souviendras longtemps de ces moments :)

    « les yeux ébahis à regarder les mots se dissiper au creux de nos lèvres pour laisser nos yeux aspirer les moindres miettes de cet instant… » ♡♡♡

    • Vagabondanse

      janvier 30, 2017

      Et tu n’as pas idée comme c’est bon de lire en retour Alice !! Je ne pouvais pas mieux commencer ma semaine :) Mille MERCIS <3 Tes petits mots ont toujours un écho particulier pour moi :)

  • Cindy came-true.blogspot.fr

    janvier 24, 2017

    J’adorerais voir ce désert, la mer morte, Petra… La Jordanie quoi ! Ca fait partie de mes petits rêves accessibles donc je compte bien me lancer un jour !
    Ces couleurs c’est fou quand même, j’adore tes photos !! Le sand surfing ça doit être exceptionnel!! :D

    • Vagabondanse

      janvier 25, 2017

      Merci beaucoup Cindy !! La mer morte et Petra arrivent tout bientôt sur le blog ;) mais je ne peux que t’encourager à réaliser ce petit rêve accessible et à aller admirer cela par toi même !! Oui oui oui, il faut aller en Jordanie :D

  • Florence

    janvier 23, 2017

    Superbes photos… Ces couleurs, ce désert, ce style me donnent tellement envie de découvrir la Jordanie. Tous ceux qui y sont allés en reviennent des étoiles dans les yeux :)

    • Vagabondanse

      janvier 25, 2017

      « Des étoiles dans les yeux », c’est tout à faire ca Florence !! :) Nous en avons eu tout au long du voyage et encore plus en revenant :) Et je trouve que cela résume parfaitement le pays, à travers ces paysages, cette chaleur humaine, ce sourire constant, ces couleurs… comment ne pas en revenir avec les yeux pétillants ?! :) Je te souhaite de pouvoir y aller un jour !

  • Lauriane

    janvier 23, 2017

    En fait, il n’y a pas beaucoup de déserts uniquement de sable j’ai l’impression, sauf THE sahara ^^ Que de beaux mots pour décrire cet endroit que vous tous avez su placer en bonne position dans mes désirs voyage ! J’adore moi aussi les marques de l’histoire et me projeter en ladite période, ces inscriptions en arabe sont vraiment touchantes, même en photo, alors qu’est-ce que ce doit être en vrai ! En tout cas, ce que je retiens c’est qu’il faut que je prenne l’écran total quand j’irai :)

    • Vagabondanse

      janvier 25, 2017

      Oh oui, c’est si fou d’être face à ces écrits. L’émotion était grande et je crois que cela se ressent à travers mes mots :)
      Mais il est vrai que tu as raison de retenir que le soleil cogne et qu’outre l’écran total, un chapeau et un châle sur les épaules ne sont pas de refus non plus !! ;)

  • Aurélie

    janvier 22, 2017

    Comme tes images me donnent envie…et pourtant ce n’était pas gagné ! La Jordanie ne faisait pas partie de mon top 10 de mes envies voyage mais finalement cela me donne très envie de la découvrir. <3

    • Vagabondanse

      janvier 25, 2017

      Tu résumes parfaitement l’envie décrite en filligrane de mon carnet de voyage jordanien Aurélie (Merciiii <3) : réussir à ouvrir des portes qu'on n'aurait pas pensé pousser jusque là, vous emmené là ou vous n'auriez pas songé un instant aller. On ne pense pas à la Jordanie, et moi la première, je n'aurais pu songer trouver tant de beauté et de surprises avant ce voyage. Aujourd'hui, je ne rêve que d'y retourner !! Alors vraiment, je ne peux que t'encourager à faire remonter en top de ta liste ce si beau pays :)

  • Pauline

    janvier 21, 2017

    Les photographies sont dingues, comme à ton habitude ! Ça donne follement envie d’aller prendre un bain de soleil dans le désert, toutes ces teintes chaudes ! :)
    Et puis ça donne des idées de voyages, merci Samantha !

    • Vagabondanse

      janvier 25, 2017

      Merci beaucoup à toi Pauline ! Tu ne peux pas me faire plus plaisir en me disant cela :) On en pense pas assez à la Jordanie, comme idéee de voyage, de pays à découvrir; pourtant il y a tant à y voir <3 J'aurais pu passé une semaine entière dans le désert !!

  • LadyMilonguera

    janvier 20, 2017

    Quelle formidable expérience !!! Tu devrais en garder un souvenir mémorable…

    • Vagabondanse

      janvier 25, 2017

      Ô que oui, j’en garde un souvenir mémorable à un point que je pouvais soupçonner ! Je n’aurais jamais pensé vivre semblable expérience un jour dans ma vie :)

  • Amélie

    janvier 20, 2017

    Je t’avoue que la Jordanie ne fait pas partie de mes rêves, du moins elle ne s’affiche pas en haut de la liste des voyages que j’ai très envie de faire !
    Mais en même temps, tes articles (et les photos de tes coéquipiers) m’ont montré un autre visage du pays. Tout nouveau même !
    Finalement, hormis Petra, je n’avais pas de réelles images en tête ! Et j’avoue … c’est beau !
    Faire du surf sur les dunes ça doit être une expérience folle aussi !
    Et ces couleurs de fin de journée sont dingues dingues ♡

    • Vagabondanse

      janvier 25, 2017

      Merci beaucoup Amélie :) Les paysages, la lumières, les couleurs, c’était vraiment dingue dingue comme tu dis !!
      Tu vois, j’étais comme toi avant ce voyage. Je n’avais d’image de la Jordanie que… Petra ! Le pays se résumait à cette dernière, et c’était pareil pour les coéquipiers. Si bien qu’une fois devant Petra, si effectivement le site est impressionnant, on en est presque « déçu » et finalement, ce n’est en rien ce qu’on a préféré de tout le voyage !
      A voir tous les trésors que recèle le pays, je regrette de ne pas avoir songé à la Jordanie bien avant !! Je te souhaite d’avoir l’occasion un jour d’y aller, car je suis certaine que tu aimerais :)

  • Anne

    janvier 20, 2017

    Je repense avec nostalgie au vent dans les cheveux dans le 4×4 quand nous avons découvert cet endroit merveilleux!

    • Vagabondanse

      janvier 25, 2017

      Oh ouiii c’est exactement ca Anne ! :) C’était si fou <3

  • Cyrielle - The Wild Panda

    janvier 20, 2017

    Ces teintes dorées.. SUBLIME!
    Et le surf dans les dunes!! Dingo!

    • Vagabondanse

      janvier 25, 2017

      Oui, dingo !! Jamais je n’aurais cru cela possible ! C’était un peu surréaliste, surtout dans un cadre pareil <3

Leave a Reply