Skip to content

Instagram, ma boîte à souvenirs du quotidien !

Instagram, ma boîte à souvenirs du quotidien !

J‘ai créé mon compte Instagram sur un coup de tête, un soir d’été, à l’orée de ce coucher de soleil, en haut de cette montagne, avec Lui. Je lui ai dit banco! et il m’a ouvert mon compte, fier comme jamais de m’avoir fait céder et déposer les armes. C’était bel et bien le début de la fin.

A l’origine, c’était pour pouvoir liker ses photos et rien de plus. Et puis celles de quelques autres amis que je voyais passer ici et là. Jusqu’à ce jour là, j’étais définitivement contre cette plateforme, n’en voyant strictement pas l’intérêt, n’en comprenant pas le but. C’était non, définitivement non. Point. Puis le 12 Août 2013, j’entamais enfin mon compte en postant ma toute première photo, hautement symbolique et significative. Cette vue sur les toits de Paris, depuis mon petit, cher et regretté 18m² de Château Rouge. ♥

Le déclic s’est fait lorsqu’il m’a mis entre les mains un Sony Xperia Miro; mettant par là même, un terme à des années de Blackberry. L’appareil photo de ce dernier n’étant pas exceptionnel, je me contentais jusque là d’immortaliser mon quotidien pour moi, d’enrichir ma malle à souvenirs. Sa qualité ne me donnait tout bonnement en rien envie de poster sur Instagram. Le Sony fut donc une petite révolution. Au début, c’est comme pour tout, ce n’est qu’une question de test, juste pour essayer, pour voir. A la fin, c’est comme pour tout, on finit par y prendre goût. J’ai joué et me suis fait prendre au jeu.

La curiosité m’a poussée à percevoir Instagram non pas comme une simple plateforme pour partager à profusion du contenu sans queue ni tête; ou encore m’en servir comme portfolio; mais bel et bien comme une petite boîte à souvenirs. Instagram est à la fois (pour ma part) un jeu ludique et un exercice photographique. Photographier et partager des bouts de mon quotidien, des moments clefs, des aventures de ce dernier. Immortaliser tout cela par le biais de l’appareil photo du téléphone, en créant une série unique qui ne se retrouvera nulle part ailleurs. Comme un aperçu, un avant goût pour certaines photos prises, des photos argentiques ou numériques à venir dans les prochains articles. A l’exception de deux petites vidéos, This is Sweden et Happy Birthday, et d’une photo GoPro; mon compte Instagram ne rassemble uniquement que des photos prises au téléphone, et je tiens à cette ligne directrice. Je tiens à garder la particularité de cette plateforme ainsi, distincte du contenu que je peux partager ici sur le blog ou encore sur la page Facebook, sinon cela n’a aucun sens. 

Au fil des mois, le compte a grandi, la série s’est poursuivie. A peine trois photos après son ouverture, mon expatriation canadienne et ses expérience montréalaises/ québécoises sont venues le remplir, avant que l’Irlande et New-York ne s’en mêlent. Un joyeux mélange, à l’image de cette boîte à souvenirs qu’est devenu mon compte Instagram. Un condensé de souvenirs éparpillés par ci par là sur la planète, ou chaque photo à sa signification, son explication. Chacune est un petit bout de moi, une pièce du puzzle final que je suis. Finalement, à y regarder de plus près, il y a beaucoup de photos uniques, qui ne se retrouveront nulle part ailleurs; parce qu’au fond, dans certaines situations, le seul appareil photographique que l’on ait sur soi, reste son téléphone. Ce dernier ne remplacera jamais mes argentiques ou mon numérique, mais dans certaines situations, il se substitue aisément.

Petit à petit la curiosité a fait son chemin, et l’envie, le plaisir ont pris le dessus. La révélation s’est faite lorsqu’il m’a ôté mon Sony des mains pour me mettre un Nexus 5. Aujourd’hui, non seulement je ne peux plus me passer de lui pour toutes les fonctionnalités qu’il m’offre, mais encore plus pour Instagram. Je suis définitivement devenue addicte de cette plateforme. La qualité de l’appareil photo est juste indécente ! Voilà près de 8 mois que j’ai cessé de faire du numérique, me consacrant pleinement à l’argentique et m’y complaisant plus que jamais. Le Nexus m’apporte aujourd’hui un retour au numérique dans le juste minimum qu’il me faut.

Si je suis tombée amoureuse de ce dernier dès les premières photos et la qualité qui en a résulté, je crois bien que j’ai eu fini d’être convertie pour de bon lorsque j’ai réalisé cette photo-ci après, avec cette mise au point et ce flou digne d’un 50mm ! Une révolution, qui me pousse encore plus à vouloir poursuivre cette série qui s’écrit au fil des moments vécus et à les immortaliser, à vouloir remplir un peu plus ma petite boîte à souvenirs et à la partager avec vous.

Et vous, avez vous succombé à l’appel d’Instagram ? Si oui/non pour quelles raisons ?! :)

Bon week-end !

12 comments

  • Julie

    novembre 28, 2016

    Bonsoir,

    Je suis songeuse à la lecture de cet article, Instagram est pour moi aussi une sorte de boîte à souvenirs numérique qui, en un clin d’œil permet de visualiser les instantanés du quotidien, du mien, et également de celui de mes proches, mais aussi celui de certaines personnes inspirantes… Pour ma part, c’est par ce biais que j’ai découvert de nombreux blogs de photographie, de voyage, que j’ai plaisir à parcourir, à lire, à contempler, (dont le tien qui est une belle découverte. !) En ce qui me concerne je n’ai pas de smartphone, et pour le coup je suis vraiment époustouflée de voir la qualité des photos que tu postes sur instagram avec un portable !

    Bonne soirée ☺

    • Vagabondanse

      décembre 2, 2016

      Bonsoir Julie ! Merci beaucoup pour ce petit :)
      Je n’aurais vraiment pas cru devenir aussi accro à cette petite boite de souvenirs qu’est IG ! Comme toi, j’y ai découvert mais aussi rencontré de si belles personnes, de si jolis univers. C’est une vraie parenthèse d’évasion quotidienne qui fait du bien, et parfois, il est bon aussi de regarder en arrière et de voir le chemin qu’on a parcouru.

      En ce qui me concerne, cela fait un petit temps maintenant, après avoir passé le cap des 5K, que j’ai décidé de partager des argentiques sur mon IG, et puis depuis que je me suis remise au numérique, il y en a aussi de temps en temps. Je varie. :)

  • Marie

    août 23, 2016

    Je n’utilise pas Instagram et jusqu’à maintenant, je l’avais toujours rejeté en bloc, ne voyant pas l’intérêt et surtout, trouvant que cette application avait un petit côté beaucoup trop « je me montre » et « je prends des photos pour les partager au lieu de vivre les moments ». Je reproche souvent cela aux gens autour de moi quand je les vois se prendre en photo et vite, s’empresser de les partager sur internet pour que tout le monde puisse voir qu’ils s’amusent. Mais ton approche me fait totalement reconsidérer la chose !! Je vois déjà mon blog comme une boîte à souvenir mais ce n’est pas la même chose que de l’avoir dans son téléphone, toujours à porter de main et pouvoir la regarder lorsque l’on a 2 minutes d’ennui… Et d’avoir ces moments particuliers, uniquement sous ce format là, comme un petit morceau de souvenirs… Merci, tu as peut-être fait une convertie !

    • Vagabondanse

      août 24, 2016

      C’est drôle, moi qui partageait ta vision au départ et qui ne pensait pas une seconde finir par adopter Instagram…si on m’avait dit que je ferais une convertie à mon tour, je n’y aurais pas cru ! ;) Il y a bien mille façon d’appréhender cette énième plateforme, et je comprends totalement ton point de vue sur le « je me montre et j’étale ma vie à toute heure et aux yeux de tous », mais heureusement chacun peut adapter l’utilisation à sa sauce comme on dit !

  • Béa

    mai 21, 2014

    Merci pour ces superbes photos ! Je suis ton blog depuis un long moment et je dois dire que tu a l’âme d’une artiste :) Continues comme ça j’adore :)

    • Vagabondanse

      mai 23, 2014

      Hé bien ! Merci beaucoup Béa :) j’en suis très touchée ! C’est adorable de ta part. C’est toujours plaisant et amusant de voir qu’on a parfois des lectrices aussi fidèle comme toi :)

  • Laurent

    avril 19, 2014

    J’avoue pour ma part être resté au stade « je ne vois pas trop l’intérêt » avec Instagram. Je n’appartiens pas à la catégorie de ceux prennent sans cesse des photos, sans doute une histoire de génération. Je prends des photos avec mon appareil photo, mais cette une activité qui me bouffe pas mal d’énergie. J’adore ça, mais ne sais pas forcément photographié comme ça, à brûle-pourpoint.
    Mais au fond, ce qui me gêne le plus dans Instagram, ce sont tous ces filtres qui sont peut-être plaisants une ou deux fois, mais à la centième photo avec le cadre rétro ou les couleurs jaunies, on n’en peut plus. Du coup, j’apprécie celles qui font preuve d’une certaine spontanéité créatrice, mais en mode nofilter please ! On retrouve ça du reste dans ta sélection.
    Mais il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis. Twitter était un mystère pour moi il y a un an, alors que maintenant je m’y amuse beaucoup. Alors rendez-vous sur Instagram … dans un an ;-)

    • Vagabondanse

      avril 26, 2014

      Comme on dit, il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis ! En tout cas, je plussoie ton avis à ce sujet. C’est exactement ce qui me rebutais au départ, cette prolifération de photos futiles et sans intérêt avec des filtres à vous en décoller la rétine ! Et ce sentiment pour ces gens de se croire « photographe ». Hum ! :/
      Il en faut pour tout les gouts comme on dit, mais je te rejoints aisément dans cette appréciation et quête de spontanéité créatrice. La simplicité des belles choses, tout simplement :)
      On prend rdv dans un an alors, pour ton ouverture de compte instagram ?! ;)

  • Rory

    avril 18, 2014

    … et tu as bien fait de t’y mettre ! On retrouve vraiment ton style et ta manière de voir dans tes photos, même instagram, et cela fait plaisir à voir ! Et j’ai également cette vision d’Instagram comme une boite à souvenir : poster peu, mais mieux, et remonter dans le temps sur sa propre Timeline, c’est un réel plaisir :)

    (Et vsco te vas si bien)

    Des bisous (et encore merci pour ton adorable commentaire, vivement l’été prochain qu’on se débriefe autour d’un bon verre)

    • Vagabondanse

      avril 22, 2014

      Ô merci ma Rory <3 Ton commentaire me touche ! C'es difficile d'avoir un regard objectif sur son travail, on a tendance à être toujours plus exigeant et jamais content. Je ne pensais pas que mon style se retrouverait même à travers Instagram; en voilà un bon compliment :)
      Je te rejoins tellement sur le postulat "poster peu/moins, mais mieux"; certains devraient en prendre note !

      Quant a vsco, je ne jure que par ce dernier désormais *_* il n'y a vraiment pas mieux !

      ( ô ouiiii vivement cet été :) )

  • NowMadNow

    avril 18, 2014

    Je suis un peu moins présente par ici mais je garde un grand attachement à la sensibilité de tes photos. Tu me fais sourire avec ton histoire complexe avec Instagram: je partage tes doutes initiaux, je n’ai pas vraiment envie de contribuer davantage à la pollution virtuelle de cette plate-forme, même si…

    Ta sélection de photos est elliptique et très jolie.

    • Vagabondanse

      avril 22, 2014

      Oh, merci beaucoup Aline ! Tes petits mots me font bien plaisir à lire :) Vue comme j’étais fermée initialement, je ne pensais pas écrire un jour un article sur instagram ! Comme quoi… Mais je comprends ta position et la partage. C’est surement aussi pour cela que je ne suis que très peu de comptes et qu’à part ceux de quelques amis je suis très sélective sur la qualité de ces derniers.

Leave a Reply