Skip to content

Polska, sur tes routes sinueuses je m’aventure, dans tes vastes forêts je m’engouffre.

Polska, sur tes routes sinueuses je m’aventure, dans tes vastes forêts je m’engouffre.

Il y a beaucoup à retenir de ces trois années intenses en innombrables allers/retours en Polska, et j’ai été la première dès le début, prise à la gorge par tant de beauté, de générosité et de découvertes, à vous inciter à aller y mettre les pieds.

campagne polonaise

Je ne peux donc décemment pas résumer tout cela en un seul article (comme vous avez pu le constater avec les précédents ;)); cependant j’aimerai tinter celui-ci d’un coup de coeur particulier. Vous parlez d’une des choses qui m’a le plus touché et qui ne m’a jamais déçu, à chaque retour d’expérience, toujours la même satisfaction. Ma valeur sure polonaise, réside tout bonnement en son inconnu.
Mon bonheur le plus simple en Polska, lorsque nous sautions dans la voiture et nous engagions sur ces petites routes, à l’aventure, à l’assaut de ces richesses dissimulées au détour d’une de ces grandes forêts, de ces allées de platanes, de ces petits villages, églises, stations service désaffectées (ou presque!). De quoi vous garantir, croyez moi, de grands moments, des souvenirs inoubliables, comme ce jour ou nous nous sommes arrêtés pour faire de l’essence, au bord de la route, dans cette petite station qui ne payait pas de mine et où nous en avons profité pour manger; et avons pu alors goûter à des pierogis (salé, je précise!) servit avec de la confiture de fraise et de la chantilly ! oO La preuve, photo à l’appuie :)

cuisine polonaise

Non vraiment, si je ne devais avoir qu’un regret, ce serait celui-ci; que ces aventures routières s’achèvent. Alors, pour faire durer encore un peu le plaisir, revenons sur celles-ci, entre photographies, anecdotes et bons plans.

Puisque la dernière fois, je vous emmenais à nouveau à la découverte de Bydgoszcz, et que mon petit tour d’horizon s’éloignait au fur et à mesure, commençons aujourd’hui la route en s’arrêtant entre cette dernière et le chenil de A.; au « macdo polonais » comme aime à l’appeler M. Une sacrée belle découverte, non seulement pour la richesse du décor (bon par contre pour la tranquillité, on repassera; car étant en bordure de route, ce n’est pas des plus reposant !), mais surtout pour la découverte culinaire.

cuisine polonaise

En effet, il s’agit là d’une sorte de restau-grill, où l’on commande non pas au menu, mais au poids ! Vous vous trouvez devant d’énormes grilles circulaires suspendues au dessus d’un feu de bois, et vous choisissez ce qui vous fait envie : brochettes, saucisses, entrecotes et j’en passe, puis vous passez à la caisse, posez votre petit assiette sur la balance, et payez. C’est aussi simple ! Et le plus, c’est que du coup, on ne se prive pas pour varier et goûter un peu de tout :)
Ensuite, vous n’avez que l’embarras du choix pour vous installer et déguster. Une mythique table rustique en bois, ou bien le traîneau du père Noël ?! A moins que vous ne soyez tenté si le temps est un petit peu capricieux, de vous réfugier dans une de ces petites maisons si joliment décorées<3

décoration polonaisevieux moulinsJeu de reflets

L‘endroit est à lui seul un vrai vide-grenier/brocante ! Et c’est sans vous parler de l’intérieur de la maison principale. Si j’avais pu j’aurais emmené nombre de choses !!! *_*
En repartant, en guise de pause digestive, laissez vous entrainer dans cette caverne d’alibaba qu’est ce jardin, et arpentez-le à la découverte d’objets plus insolites les uns que les autres…

Vieux outilsVaisselles anciennesUstensils de cuisine

En revanche pour l’adresse exacte, je vous repréciserai cela à posteriori, car il faut que M. m’aide sur ce coup ! Ce que je peux vous dire, c’est que c’est en direction de Gdańsk  !

La transition ne pouvait pas mieux tomber; on reprend la route direction la mer Baltique, pour de belles balades au coeur de la ville très colorée de Gdańsk :) Que ce soit pour y avoir atterri en avion, ou bien y être passé en coup de vent pour en réalité aller à l’ambassade de Russie, ou pour être restée quelques jours le temps d’un week-end; que ce soit en été ou en hiver, c’est un endroit qui n’en reste pas moins des plus agréables à arpenter et où il fait bon vivre, entre quelques gâteaux polonais à la confiture et petites échoppes d’ambres, suivez le guide !

Maisons coloréesFaçade colorées le long de la DługaAvenue principale de la vieille ville

La première fois que P. & M. m’ont emmené ici, que nous nous sommes engouffrés sous les porches majestueux de ces immenses portes qui cadrent la vieille ville et avons longé pour cela la Długa, j’ai été prise de court visuellement, je ne m’attendais pas à trouver semblable décor. J’ai eu le sentiment premier d’être dans un théâtre de la renaissance, mais à ciel ouvert. Toutes ces facades colorées, ces fenêtres à petits carreaux, ces moulures, ce soin véritable apporté à l’architecture…oui tout ceci, m’a littéralement fait penser à un décor de théâtre.

Façade colorées le long de la DługaFaçade colorées le long de la DługaFaçade colorées le long de la DługaFaçade colorées le long de la DługaFaçade colorées le long de la Długa

Puis à y regarder de plus près, cela m’a également fait penser au Nord de la France, à Lille; avec cette architecture si typique de cette région, ces maisons plus longues que larges, toute en hauteur, sur plusieurs étages. Certes, pas aussi colorées, mais avec la similitude de la pierre, brique rouge.
En revanche pour la richesse de la palette, on pourrait aussi évoquer Londres; surtout lorsqu’on s’aventure dans les petits rues juste derrière la grande artère, et que l’on découvre de petites avancées de maisons bordées d’une petite cloture en fer forgé, parfois même avec quelques marches, ou encore avec une petite boutique en contre bas.

Ruelles en hiverArtisanat polonais

De petites échoppes d’ambre; car en effet, la réputation de la ville pour cette pierre précieuse n’est plus à faire ! Il en fleurit à tous les coins de rue :o Si vous ne parvenez pas à trouver votre bonheur, c’est que franchement, vous êtes bien difficile; tant la diversité est présente ! Quelle soit en terme de matière (bracelet, bague, boucles d’oreilles…) ou en terme de coloris (ambre jaune, blanc, vert…).

Enfin, allez donc jusqu’à la Brama Zielona, passez celle-ci puis arrêtez vous sur ce petit pont de pierre, car été comme hiver, la vue y est toujours aussi belle, avec le soleil en prime !

Sur la Stara MotławaSur la Stara Motława

Je me souviens que lorsque nous étions venus en hiver, et avions logé à l’hotel à quelques pas de là, la Stara Motława, était complètement gelée, les bateaux étaient pris au piège de cette couche de glace importante, et de cette neige éclatante. Un joli spectacle <3
Vous comprendrez donc, que c’est avec un grand sourire et des souvenirs pleins la tête & les yeux, que je vous recommande vivement de vous arrêter à Gdańsk, si vous passez par là, vous n’en serez vraiment pas déçu.

La campagne polonaiseLa campagne polonaise

Enfin, pour terminer cet article « en vadrouille sur les routes polonaises… », je souhaiterais vous emmener dans un endroit incroyable, de par son Histoire, son immensité, mais aussi sa beauté. Croyez moi, vous n’allez pas être déçu, encore une fois !

Mars dernier, nous reprenons la route, direction le sud-est de Bydgoszcz; plus précisément, pour aller à la rencontre de cette charmante petite ville thermale qu’est Ciechocinek, et surtout découvrir ces fameuses « graduation towers ».

Visite culturelle Visite de la station thermale de Ciechocinek

Soudain, vous vous sentez drôlement petit devant pareil mastodonte de bois :o J’ai eu l’impression d’une de ces forteresses de gaulois, dans Astérix & Obélix (!) tant ces immenses panneaux de bois sont imposants et hallucinants, et ce, sur des centaines et des centaines de mètres !! Une sorte de barrière, de rempart infranchissable; qui a bien sur une Histoire et je trouve, des plus surprenantes.

En effet, la station thermale de Ciechocinek, se trouve dans une ancienne vallée de la Vistule et les débuts de celle-ci remontent lorsqu’une source riche d’eau salée chaude a été découverte. Ces « graduation towers », qui sont tout de même parmi les plus grandes d’Europe (!) ont alors vu le jour. Dans ces bâtis, sont amoncelés branches & brindilles de prunelliers. L’eau salée, stockée dans des citernes, est alors élevée par pompage et déversée dans un canal sommital qui surplombe les bâtiments de graduation. Des pertuis latéraux la répartissent tout au long des échafaudages. Elle ruisselle alors lentement sur les branchages en s’évaporant partiellement tandis que sa salinité elle, augmente. De plus, à proximité de ces mastodontes, règne un micro-climat caractérisé par une atmosphère humide, iodée et chargée d’ions; c’est pourquoi les médecins utilisaient cela comme complément de cure et prescrivaient à leurs patients soient d’effectuer de longues marches lentes au pieds de ces bâtiments, ou bien de s’asseoir sur l’un des bancs et d’y respirer l’air qui les traversait, afin de purifier leur poumons et autres symptômes.
L‘impression donnée est ainsi celle, d’immenses inhalateurs naturels qui créent une atmosphère que l’on compare à celle de la mer. Et puis, visuellement; je ne peux que vous laisser apprécier…

visite de la station thermale de Ciechocinek

Forest near Ciechocinek

Visite de la station thermale de CiechocinekLes grandes barrières

Il y régnait une atmosphère vraiment particulière, teintée de calme, de tranquillité, de repos & de bien être. Comme une pause, un moment suspendu. Il ne faisait pas bien chaud pour l’époque, mais le soleil qui trônait dans le ciel parvenait à nous faire oublier cette petite brise glaciale, il en emmenait même bon nombre ailleurs, assis sur leur banc, le visage relevé, yeux clos. C’était drôlement beau, doux.

Petite pause au soleil à CiechocinekPetite pause à Ciechocinekvisite de la station thermale de Ciechocinekvisite de la station thermale de CiechocinekSun and treesSun and treesvisite de la station thermale de Ciechocinek

Une fois n’est pas coutume, je vous laisse sur ces dernières images… :) La vadrouille polonaise prend fin, mais je vous rassure, c’est pour mieux sauter dans un avion à destination de l’outre atlantique. Cette fois-ci, c’est promis, au prochain article, je pose mes valises pour quelques (gros) articles & donc quelques semaines, à… New-York ! Et comme vous avez été sage, en voici un avant goût par ici pour ceux qui l’aurait manqué ;)

Alors soyez au rendez-vous, car c’est un très très gros Carnet de Voyage, qui vous attend… :)

Bonne rentrée/reprise/semaine !!

P.s : s’il ne devait y en avoir qu’une, quelle photographie garderiez-vous et surtout, pourquoi ?

5 comments

  • maillot de bain femme

    septembre 20, 2012

    Jolie photos j’ai bien aimée

    • samantha

      septembre 22, 2012

      Ravie que cela ait pu te plaire :)

  • Xel0u le l0up

    septembre 13, 2012

    Le new york que tout le monde attend avec impatience (surtout moi!). Ne je sais que te dire de plus après tous mes commentaires de lundi (si mes souvenirs sont bons) à part que ce sont de bien belle photos qui nous font voyager!

    • samantha

      septembre 19, 2012

      Visiblement en effet, il est sacrément attendu ce carnet de voyage sur New-York ! C’est que vous me mettez la pression dis donc, va falloir que je sois à la hauteur de vos attentes & espérances :o
      Bientôt, bientôt…! :D Il se peaufine sagement.

  • kat

    septembre 12, 2012

    Une fois n’est pas coutume, ce sont des très belles photos, des anecdotes toujours sympas à lire :) Un beau carnet qui s’achève alors,vivement la suite maintenant :D

Leave a Reply