Skip to content

Le Cap Ferret…un petit bout de Paradis à portée de mains.

Le Cap Ferret…un petit bout de Paradis à portée de mains.

Aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de ce petit écrin ou j’ai passé Noël en décembre dernier, non loin de Lège Cap Ferret.

Après un petit périple (Paris – Bourges – Bordeaux – Cap Ferret, pour ma part), c’est en fin de journée que nous atteignons la petit commune Le Canon. Après quelques rues en colimaçon, nous parvenons à destination. Dans la nuit noire, à la lueur d’une lampe torche on s’aventure au travers des pins avec tout notre barda respectif, afin d’atteindre la maison qui se trouve en contre-bas de la route, comme au beau milieu de nulle part (!).

Le Cap Ferret, vue de la maison depuis la terasse

A peine le pas de porte franchit, que ça sent déjà bon le feu de cheminée, un petit signe qui augure de cette incroyable semaine que nous allons passés ici tous ensemble, en famille. Car oui, pour le premier Noël depuis de nombreuses années, nous avons réussi à accorder les plannings de chacun et allons passer celui-ci tous ensemble. Il faut dire qu’il y a peu P. & M. étaient en Pologne, S. & F. à la Réunion, donc ce n’était pas très simple pour essayer de réunir tout le monde !

Cette année, on s’organise et on prévoit, ce sera le Cap Ferret. On prévoit si bien, qu’on passera la semaine dans cette belle maison à huit, et même onze le soir et lendemain de Noël. Une fois les chambres attribuées, pour ma part je ne tarde pas à aller me coucher, lessivée après la journée dans les transports que je viens de passer. Entre train et voiture, j’ai eu ma dose !

Le Cap FerretLe Cap Ferret, vue du salon

Premier réveil et première surprise <3 Je découvre avec délice ce que la nuit m’avait cachée en arrivant la veille au soir. Quand bien même le panneau indiquait le Cap Ferret, nous étions bel et bien au milieu de nulle part. Aucun vis à vis, des pins à perte de vue, du sable, et surtout, ce soleil qui irradie la pièce à vivre. Cette salle à manger avec cette immense table et ses chaises de toutes les couleurs, dans le prolongement de ce salon cosy et de ce poêle à bois, toujours allumé <3. Je savoure, me délecte d’un tel cadre. La parisienne que je suis ne pouvais pas rêver meilleur dépaysement. L’une des portes fenêtres s’entrouvrent et rien, pas un bruit. Le calme plat. Si ce n’est peut-être, les oiseaux. On croit rêver ! A ce moment là, plus de doute à avoir, je suis bel et bien au Paradis et cette semaine en famille va être une sacrée belle semaine de Noël…

Le Cap FerretLe Cap FerretLe Cap Ferret

Tout au long du séjour, la météo sera des nôtres, si bien que je ne peux m’empêcher de partir à l’aventure, appareil photo à la main. L’occasion également d’étrenner mon cadeau de Noël, nouveau petit joujou : un objectif 20mm <3 Je suis devenue fervente addict des focales fixes. Après m’être complue avec un 50mm, j’avais besoin de quelque chose de plus grand, puisqu’étant attachée à la photographie de paysage, il m’était devenu vital d’acquérir un grand angle. C’est chose faîte, et je n’en suis aucunement déçue ! Bien que j’aurais aimé posséder le 14mm (mais mon compte en banque faisant grise mine, on attendra un peu avant de pouvoir acquérir cette petite merveille à quatre chiffres !!!), le 20mm fait parfaitement l’affaire.

Le Cap FerretLe Cap FerretLe Cap Ferret, La vue de la salle à manger<3

Après avoir franchit une petite dune de sable, qui était juste au pied du « jardin » si tant est qu’on puisse appeler cela ainsi, puisqu’en réalité, le jardin n’est autre que la forêt entière, puisqu’il n’y a pas de délimitation et cloisonnement (!), je m’aventure au gré des petits sentiers et me laisse porter par mon oeil photographique, ce qui attire et appel ce dernier… Une chose est certaine, je prend littéralement mon pied avec ce nouvel objectif et me délecte de photographier, comme ça faisait bien longtemps que je ne l’avais pas fait. Un bien fou ! :)

Le Cap FerretLe Cap Ferret

Le Cap Ferret Reflect viewLe Cap FerretLe Cap FerretLe Cap Ferret, reflect view

Photographier et sentir l’air marin venir vous chatouiller les narines, arpenter les petits sentiers à l’écoute de l’océan qui n’est qu’à quelque minutes de là, de la maison. Si proche, que je pourrais y passer mes fins de journées. Comme cette fois-ci, ou l’on décide d’aller y faire une promenade tous ensemble, pour finir une belle journée de plus, comme il faut. On profite, s’enivre de ce décor, de ces odeurs, de ce calme; mais on presse le pas, car on ne voudrait tout de même pas louper le coucher de soleil.

Le Cap Ferret, balade en forêtLe Cap Ferret, Balade en forêtLe Cap Ferret, au bord de l'Océan AtlantiqueLe Cap Ferret, Océan AtlantiqueLe Cap Ferret, au bord de l'océan

En arrivant sur le haut de la dune, le vent s’engouffre dans les moindres recoins de mon écharpe et me glace les joues. Je ne suis pas loin d’être frigorifiée sur place et de prendre racine dans le sable, mais qu’importe; la vue est tellement incroyable, le moment si magique; et pourtant, on est encore bien loin du compte… Quelques instants plus tard, en un rien de temps le ciel se couvre, les nuages s’obscurcissent, le ton est plus menaçant, mais paradoxalement éclatant. Visuellement, le rendu est saisissant. On a l’impression que le ciel et l’eau ne font bientôt plus qu’un. Cela faisait bien longtemps que je n’en avais pas pris autant plein la vue…

Le Cap Ferret, Atlantic OceanLe Cap Ferret, Atlantic Ocean

Une autre fois, après avoir vadrouillé à droite à gauche dans la région, à redécouvrir certains endroits; car ayant habité deux ans à Bordeaux il y a quelques années je garde des souvenirs intactes des lieux et environs du Cap Ferret, des souvenirs des beaux jours, des journées à la plage, « à l’Océan » comme on disait; on finit par aller non loin de la Dune du Pilat pour admirer le coucher de soleil. On presse le pas en voiture, car on a pas vu le temps passer et on craint d’arriver trop tard. Il est moins une quand nous parvenons à fouler le sable; prêt à admirer ce joli spectacle…

Le Cap Ferret, coucher de soleilLe Cap Ferret, coucher de soleil sur l'océanLe Cap Ferret, coucher de soleil sur l'océanLe Cap Ferret, coucher de soleil

Le décor est ainsi planté. Je ne saurais vous dire avec certitude combien de photos j’ai fait ce soir là, mais pour sur, un paquet ! Ce qui était étonnant, c’était de voir à quel point le ciel changeait du tout au tout; en une fraction de minutes, les couleurs étaient tantôt plus vives, tantôt plus ternes, plus orangées, puis soudain plus rosées. Un joli tableau, que d’avoir ainsi sur sa droite le coucher de soleil, et sur sa gauche, la majestueuse dune du Pilat.

L‘avantage du Cap Ferret, c’est d’être éloigné mais à la fois à proximité de tout. Après avoir passé quelques jours à vadrouiller en voiture, on décide de la laisser de côté et de prendre le bateau pour aller passer l’après-midi à Arcachon. En une petite demie heure seulement, la traversée est effectuée, et il faut avouer que c’est quand même bien plus agréable comme moyen de locomotion :) J’étais tout de même réticente, car la mer et moi, on n’est pas très copine, depuis que j’ai vécu la pire traversée de ma vie entre l’Irlande et la France il y a dix ans de ça. On avait beau être sur un gros ferry, croyez moi, lorsqu’on se retrouve en pleine mer, aussi grande soit l’embarcation, cette dernière ne peut faire le poids lorsque les éléments se déchaînent. Ce jour là, je ne les avais jamais vu ainsi, n’avais jamais vu un bateau tanguer à ce point de bas en haut au creux des vagues. Je me souviens qu’on trouvait ça drôle sur le coup, d’être sur le pont, et de jouer avec la pesanteur de notre corps. Le sentir s’alourdir lorsque le bateau penchait en arrière et être un poids plume lorsqu’il tanguait en avant. Ce que je trouvais le plus fou, c’était dans ce rythme infernal, de ne plus voir la mer lorsqu’il penchait vers l’avant et que l’on regardait en direction de l’arrière. Croyez moi, on a bien moins ri quand il a fallu aller se coucher, et que le cauchemar n’a fait que se poursuivre. Impossible te tenir dans son lit sans se cramponner aux barreaux, et de surcroît impossible de trouver le sommeil.

Néanmoins, même si la météo fut assez capricieuse lors de cette excursion à Arcachon, elle aura au moins eu le mérite de me faire immortaliser à l’argentique, un joli arc-en-ciel !

Le Cap Ferret

Le Cap FerretLe Cap Ferret, on the boat to Arcachon

Je garde de cette petite semaine au Cap Ferret, un souvenir doux de quiétude. Aussi bien du côté de la maison au milieu des pins, qu’en plein coeur de la petite ville, des différentes communes. Un visage qui est tout autre et bien loin de celui de la saison estivale. Si vous l’ignorez encore, le Cap Ferret est un lie prisé (et c’est peu dire!) une fois l’été venu, et il grouille telle une fourmilière. Alors si j’ai un bon conseil à vous donner, allez y en hiver !! Et puis, il faut avouer, que le cadre est y tout aussi beau, voir même plus, je trouve. On se sent bien moins entassé, plus libre de pouvoir arpenter le bord de mer comme si ce dernier nous appartenait. Sans hésiter, je signe à nouveau les yeux fermés pour l’an prochain !

Le Cap Ferret, Hotel de la plageLe Cap Ferret, egliseLe Cap Ferret, maisonLe Cap Ferret, ruelle bord de merLe Cap Ferret, maison du bord de mer

Le Cap Ferret, maison du bord de mer

Vous l’aurez compris, aujourd’hui je vous ai livré en images et en mots, ce qui est à mon sens, un petit coin de paradis<3 (souvenez-vous, un peu comme celui déniché en Bretagne) Où il fait bon vivre et s’y ressourcer, bien loin de l’agitation de Paris, dans la fraîcheur des bourrasques de l’Océan, de l’air marin et du craquement des petites épines de pins sous ses pieds. Mais un petit paradis secret. Il est bien rare que je ne puisse vous livrer mes lieux de résidences dans mes articles, mais vous connaissez la chanson, aujourd’hui il s’agit de l’exception qui confirme la règle ! Cette jolie maison, ce havre de paix ou nous avons passé cette semaine de fêtes de fin d’année, appartient aux parents d’un couple d’amis de S. & F. qui nous l’ont gentiment prêté pour les vacances; je ne peux donc décemment pas vous en dire plus, car c’est un vrai secret de polichinelle :) Ces derniers étant précieux, il faut les ménager, et se contenter de les apprécier, savourer au compte goutte !

Le Cap Ferret, coucher de soleilLe Cap Ferret, coucher de soleil

Le Cap Ferret, coucher de soleil

Le Cap Ferret, coucher de soleil

 

Je vous laisse sur ces quelques photographies, que j’aime tout particulièrement, non seulement pour le rendu, mais surtout parce qu’elles ont été prises avec mon nouvel objectif <3 et que je ne peux désormais, plus m’en passer ! 

Bon week-end :)

Ps : si vous ne deviez en retenir, qu’une et une seule photographie; laquelle choisiriez vous et surtout, pourquoi ? Racontez moi !

32 comments

  • Kim

    janvier 17, 2016

    Mes commentaires vont te paraître lassants (et j’en suis désolée), mais je me répète, j’adore ton blog ! J’ADOREEEEE !!!!! Tu as une manière de faire transporter les gens, de les faire voyager… C’est halucinant ! Et puis tes photos sont si belles, si poétiques, si simples, si épurés… Wouah !

    • Vagabondanse

      janvier 22, 2016

      Et si je te disais que tes commentaires ne sont en rien lassants (bien au contraire!), que j’y prends goût tant ils font plaisir et sourire à lire, et qu’ils vont même me manquer en arrivant à leur fin ?!
      Tu ne peux pas me faire plus joli compliment Kim, alors comment pourrais-je t’en vouloir ? Tu résume là, parfaitement, la raison pour la quelle j’écris par ici :) Alors, sincèrement. MERCI.

  • Piotr

    mars 31, 2013

    Les boules de pins… parce que éveille de chouettes souvenirs d’enfance façon Madeleine de Proust.

    • samantha

      avril 2, 2013

      C’est joliment dit Piotr ! :)

  • Prosperer

    mars 25, 2013

    Ces photos donnent vraiment envie de vacances, ça m’a fait voyager alors que je suis coincée derrière mon ordi !

    Merci

    Prosperer

    • samantha

      avril 2, 2013

      Le défi est réussi alors ! Merci beaucoup :)

  • Kapio

    mars 21, 2013

    J’adore cet endroit! que c’est beau et magnifique!!
    Mon dieu les photos sont superbes!

    • samantha

      mars 22, 2013

      Ah ca oui, c’est un endroit incroyable ! Merci pour ces jolis compliments :) Ravie que mes photographies rendent aussi bien ce lieu !

  • Pierre Lyon guide

    mars 18, 2013

    Et bien, tes photos sont magnifiques, c’est tout simplement beau, franchement je n’aurais pas cru, ça respire la tranquillité

    • samantha

      mars 18, 2013

      Merci Pierre ! C’est exactement ce sentiment qui émanait au Cap Ferret à cette période de l’année et que j’ai tenté au mieux de capturer en photographies :)

  • MsKapje

    mars 18, 2013

    Définitivement la dernière série avec le dégradé des couleurs !

    • samantha

      mars 18, 2013

      Elles étaient encore plus incroyables en vrai ! L’hiver offre vraiment une palette visuelle aussi douce que variée. Chaque saison à ses particularités, mais je crois avoir un faible indéniable pour celle-ci !

  • marionromain

    mars 16, 2013

    C’est vraiment beau, le Cap Ferret. J’ai un coup de coeur particulier pour ces troncs d’arbre, il y a quelque chose de très organique qui ressort de cette suite de photos.

    • samantha

      mars 18, 2013

      C’est joliment dit ! C’était assez fou de n’être entourée que de ces immenses pins. Pas une seule fenêtre ou nous n’avions pas la vue sur ces derniers. Un sentiment d’être coupé du monde mais paradoxalement, de ne jamais avoir été aussi proche de lui.

  • Curiosités à NY

    mars 15, 2013

    Waouh!!!! On a quand même de beaux trésors en France!!!

    • samantha

      mars 18, 2013

      Et comment !! Pas besoin d’aller à l’autre bout du monde pour voir le paradis. En quelques kilomètres nous y sommes :) C’est bien connu, on pense toujours à regarder à l’autre bout de chez soi, mais jamais autour et on a passe à tord, à côtés de petits trésors…!

  • Jules

    mars 15, 2013

    Très belle série, vraiment de magnifiques clichés ! Je ne connaissais pas du tout, mais ça donne envie ! Merci pour cette découverte et bonne fin de semaine !

    • samantha

      mars 18, 2013

      Merci beaucoup Jules :) Si tu as l’occasion de passer du côté de la Gironde et d’être attiré par l’air marin, alors n’hésite surtout pas à aller y faire un tour ! La région regorge de petits endroits aussi chaleureux et dépaysant que le Cap Ferret. Bon début de semaine !

  • L'Irrégulière

    mars 15, 2013

    Tes photos sont magnifiques et rendent bien justice à ce lieu qui est effectivement le paradis…

    • samantha

      mars 18, 2013

      Merci merci ! Un paradis qui en est un en hiver mais qui devient un enfer en été. La rançon de la gloire !

  • Mademoiselle Charivari

    mars 15, 2013

    Tes photos sont superbes ! J’étais au Cap Ferret à la même époque et c’était vraiment magnifique. J’aime surtout la 4e photo en partant du bas : le soleil qui est presque couché, les bateaux, cette atmosphère paisible et calme… Je suis très contente d’avoir découvert ton blog et te dis à très vite !

    • samantha

      mars 18, 2013

      Bienvenue par ici alors ! N’hésites pas aller fureté et te perdre dans les différents carnets ;)
      Si tu étais en effet à la même période au Cap Ferret, tu ne peux que comprendre cet article :) J’ai été nostalgique en l’écrivant. Comment parler d’un tel endroit ? Comment rendre à sa juste valeur un lieu qui respire le calme et la tranquillité, la sérénité. <3 Vivement l'hiver prochain !!

  • Julie ♥ Adore (@julie_adore)

    mars 15, 2013

    j’ai tout lu et j’adore, surtout la 3ème photo parce que je ressens presque ce rayon de soleil sur ma peau dans une ambiance feutrée et un peu poussièreuse ( je sais pas pourquoi) dans cette maison! :)
    merci!

    • samantha

      mars 18, 2013

      J’aime beaucoup l’aspect poussiérieux ! C’est marrant que cette photo t’évoque cela :) En même temps, ce n’est pas bien faux; il y en avait une petite couche lorsque nous sommes arrivés (la maison n’ayant pas été habité depuis quelques semaines). Une chose est sure, c’est une maison qui respire et ou il fait bon vivre !

  • Katia

    mars 15, 2013

    Comme toujours tu m’embarques et me fait rêver.cest beau,tes photos sont superbes

    • samantha

      mars 18, 2013

      Merci merci merci :D Un petit peu d’évasion avant de partir travailler, ca ne fait jamais de mal, pas vrai ?!

  • Nathalie, lheuredete

    mars 15, 2013

    Magnifique, tout simplement. Un billet qui parle d’un endroit superbe… et qui en parle bien.

    • samantha

      mars 18, 2013

      Et bien, c’est je ne pouvais pas espérer plus joli compliment ! Merci beaucoup Nathalie :)

  • Margaux

    mars 15, 2013

    L’avant-dernière me fait vraiment voyager. Elle me rappelle de vieux souvenirs, aussi bien lorsque je partais en Bretagne l’été que sur des îles à l’autre bout de l’Asie. Ton article donne envie de faire une grande promenade, de marcher sans s’arrêter et voir les paysages défiler. Merci pour ce doux matin Sam.

    • samantha

      mars 18, 2013

      Oh <3 Merci pour ces jolis mots Margaux. L'Asie...je n'y avais pas pensé mais en effet. Qu'est ce que j'aimerai y aller un jour... On attrape nos appareils, et on part en balade ?! :) <3

  • Xel0u le l0up

    mars 15, 2013

    J’ai pas tout lu parce que ce matin, j’ai décidé que je devais me bouger, mais c’est beau <3

    • samantha

      mars 18, 2013

      Ahahaha, tu sais parfois, un simple regard suffit :) Je t’avouerai que pour ce billet, les photos en sont l’essence et le tronc même !

Leave a Reply