Skip to content

This is Sweden : Malmö, quand la Suède n’est qu’à un pont du Danemark.

This is Sweden : Malmö, quand la Suède n’est qu’à un pont du Danemark.

Relier Copenhague à Malmö, nous en rêvions, attendions ce jour comme le véritable début de ce road trip; et le voilà qu’il était enfin là, à porté de main. A peine avions nous commencé à prendre nos marques à Copenhague, à nous faire à cette monnaie et aux conversions avec l’euro, qu’il nous fallait déjà en apprendre une nouvelle avec les couronnes suédoises !

Les yeux encore un peu endormis par ce réveil bien matinal et le souvenir au coin des lèvres de cette belle dernière soirée chez S., on se résigne à harnacher nos sacs sur nos dos et à braver cette journée grisâtre qui s’annonce, et sous la pluie en prime, pour gagner la gare de Copenhague afin de monter dans ce train qui nous amènera à poser le pied en terre suédoise par la porte de Malmö. Plusieurs choix s’offraient à nous et nous avons choisi l’option train, au petit matin. J’espérais avoir un beau lever de soleil sur l’Oresund, malheureusement ce fut sous une brume tenace et une pluie battante que la traversée s’effectua. L’arrivée en terre suédoise ne commençait pas sous les meilleures auspices, mais qu’importe, la pointe de déception fut bien vite balayée par l’excitation d’entamer pour de bon la remontée de la Suède ♥

Malmö

A peine un pied à Malmö, que l’aventure commence au sein même de la gare. Nous savons que nous ne passerons que la journée ici, et qu’il nous faut impérativement gagner en fin de journée Göteborg ou notre premier couchsurfing nous attend et où nous avons prévu de passer deux jours. La question fut donc de savoir comment rejoindre Göteborg ! Après des allers retours dans la gare en comparant le prix du train et du bus, on finit par opter pour ce dernier, et autant vous dire qu’on n’a pas regretté !! Tout comme nous n’avons pas regretté de ne passer qu’une journée à Malmö, compte tenu des conditions climatiques.

Les billets de bus en poche, on se lance à l’assaut de la petite ville de Malmö, avec dans l’idée dans faire un petit tour et un musée; en sachant qu’il nous faudrait revenir pour 16h30 à la gare. Un plan en main, on s’avance vers le coeur de la ville, du côté de la Stortorget. On croise les doigts en voyant la pluie se calmer et en espérant que ce ciel d’un blanc laiteux daigne enfin se lever. Malheureusement on déchantera bien vite quelques instants plus tard. Ce qui est bien dommage car du coup, je garderai un souvenir très mitigé de la ville, pour ne pas dire inexistant et n’est pas sincèrement prête à vous la recommander !

Malmö

La pluie s’intensifiant, on décide de se mettre à la recherche du musée d’Art Moderne. On crapahute et finit par tourner en rond, alors on se lance à l’assaut de l’amabilité suédoise. Si celle-ci ne fait aucun doute, et poursuit dans la lignée des danois, en revanche, niveau sens de l’orientation…on repassera ! Problème de traduction, quiproquo ou que sais-je, toujours est-il qu’après une petite marche, pensant arrivée enfin au musée, il n’en est rien, on est bel et bien perdu. Il commence à sérieusement pleuvoir et pour ma part je prend l’eau de tout côté, alors on file s’abriter sous le auvent de l’église St John’s, le long de Kapellgatan. Quitte à attendre que la pluie réduise, autant le faire au chaud. On se secoue avec nos gros sacs et passons le pas de cette grosse porte en bois. Un silence royal nous accueille, paradoxe avec l’intensité de la pluie au dehors. Seules au monde, le monsieur de l’accueil accepte volontiers notre visite et nous garde près de son bureau nos sacs et vestes trempés. On se déleste et ce n’est pas du luxe !

Qu’il fait bon d’être au calme, au chaud et au sec. On s’avance et brise le silence par nos chaussures trempées qui amènent une mélodie au lieu. L’endroit est incroyable. L’église a été fondé au début du XXème siècle dans un style art nouveau; c’est assez étrange de voir un édifice religieux de cette envergure là avec ce choix décoratif et architecturale. On finira par apprendre que l’édifice est aussi surnommé « l’église aux 1000 roses ». On ne s’est pas amusé à les compter, mais on les croit sur parole, tant elles pullulent un peu partout, aussi bien sur les fresques, les chapiteaux etc. L’atmosphère est saisissante et on ne tarde pas à prendre place sur l’un des bancs et s’offrir à nouveau, un doux moment de recueillement.

La faim nous gagnant, et la pluie étant résolue à ne pas cesser, on repart à l’aventure en quête d’un endroit ou manger. Par un temps pareil, la ville semble bien déserte et morte. L’ambiance y est vraiment particulière et à mon sens, très peu accueillante. Novice en la matière pour la quête d’un supermarché, on finit par sympathiser avec deux suédois qui acceptent de nous conduire à l’un d’entre eux. Une petite marche et l’occasion d’échanger tout au long et de se confronter pour la première fois (d’une longue série dans ce voyage!) à cette question et cette moue dubitative : « mais…qu’est ce que vous fichez là ?! Hein ? Vous voulez traverser le pays jusqu’à Abisko ?!! VRAIMENT ??!! ». En étant à Malmö, au sud du pays, notre projet parait juste impensable ! Fort heureusement, plus on se rapprochera de l’objectif, plus les gens changeront de regard :)

Le ravitaillement fait, on décide de trouver un endroit au sec pour se poser, ce qui sera chose faite sous ce pont aux fresques. Il n’y a pas foule qui passe et au point ou on est, on s’accommode de tout ! (Enfin, on le pense, car on est bien loin du compte et de ce qui nous attend un peu plus tard au cours du road trip…!). On déjeune tranquille lorsque soudain, une suédoise nous interpelle et nous indique que non loin d’ici il y a un parc drôlement sympa, et bien plus conviviale pour manger ! On reste assez estomaqué par l’initiative de cette jeune femme, qui tout bonnement se soucie de notre bien être alors qu’on ne se connait ni d’adam ni d’eve ! Ce pays est donc à des millénaires de la France niveau courtoisie et amabilité; et à nouveau, ce n’est que le début…on aura le droit à bien plus improbable et impensable au cours du voyage ! Mais patience… :)

Moderna Museet

Les heures filent et on décide pour de bon de se mettre en quête du Moderna Museet. Finalement, nous n’en sommes pas bien loin et il est difficile de le louper en arrivant devant. Paradoxe saisissant entre cette architecture traditionnelle et ce cube résolument moderne qui prend place entre. Tout jeune musée, puisque celui-ci n’a que 4 ou 5 ans. Je ne saurais dire si c’est le fait de sa récente ouverture, mais j’ai trouvé le lieu, bien que très beau; indécemment…vide ! Un si grand espace pour si peu d’œuvres. Une chose est certaine, elles sont mises en avant et ne se marchent pas dessus, m’enfin tout de même !

Une scénographie qui peut en laisser certains dubitatifs, mais qui pour les mordus d’art, mérite de s’y arrêter. Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant vers la fin de la visite, une salle avec cette énorme cabane de bois « Scandinavian Pain » avec à l’intérieur une expo de mon cher Edvard Munch ♥ Retrouver mon artiste fétiche ici même, il ne m’en fallait pas plus pour être aux anges ! Après avoir travaillé pendant deux exposés au cours des deux dernières années, sur son œuvre, il était fort plaisant et aussi déstabilisant d’apercevoir enfin des œuvres qu’on a vu qu’en reproduction numérique ou papier dans bon nombre de bouquins, enfin de visu. Une très très belle expo !

L‘heure tourne et il est déjà temps de regagner la gare de Malmö. Au vue de la journée pluvieuse que nous venons de passer, nous ne sommes pas mécontente que celle-ci prenne fin et regagnons la gare non sans une certaine hâte de sauter dans le bus et de prendre la route pour la prochaine étape suédoise.

Le temps de se délester de nos sacs un instant et de sentir le poids de ceux-ci toute la journée durant, que le bus arrive. On est surprise par l’allure de ce dernier, résolument récent. On prend nos petites affaires pour le trajet et laisse avec plaisir nos gros sacs en soute. Une fois à bord, la surprise est de taille ! On ne rigole pas en Suède avec les trajets en bus ! Ce dernier est spacieux et les sièges sont ô combien confortables !! On a un petit peu l’impression d’être en classe affaire tout en ayant payé le prix de la classe éco (189 kr soit environ 21 euros) ! Le must du must…la présence du wifi à bord !! Autant vous dire qu’après la journée sous la flotte qu’on venait de passer, on ne pouvait rêver mieux !

Dans de pareilles conditions, le trajet ne pouvait évidemment que bien se dérouler. Tandis que certaines rattrapent quelques heures de sommeil, je profite du wifi pour donner quelques nouvelles sur la page, tout en me familiarisant avec le paysage suédois. Le trajet est à la fois le long de la côte et à l’intérieur des terres, de quoi varier et avoir un joli aperçu de ce que nous retrouverons tout au long de ce road trip en Suède.

Les villes s’enchaînent, Lund, Helsingborg, Halmstad, au rythme des paysages, des nuages qui tendent à se dissiper, des dernières gouttes de pluie que l’on voudrait bien laisser aux portes de Malmö. Quatre heures de voyage, qui finalement, sont passées en un rien de temps. A peine le temps de prendre racine dans ces sièges plus que confortables, et voilà qu’il est déjà temps de débarquer à Göteborg. Nouvelle étape de ce road trip, la deuxième en terre suédoise. Le temps de rejoindre le centre ville, on attrape la ligne 1 du tram et nous en allons à la rencontre de notre hôte pour ces deux prochaines nuits.

Niveau hébergement, nous voulions pour ce voyage suédois allier l’économie et les rencontres; et quoi de mieux pour y parvenir que couchsurfing ?! N’ayant jamais toutes trois testé, on s’est jeté dans le grand bain et avec le recul aujourd’hui, on ne regrette  qu’une chose : mais pourquoi avons nous attendu autant de temps pour s’y inscrire ?!! Vraiment, pour ceux qui seraient encore hésitant, foncez ! Cela vous promets des expériences incroyables et des rencontres hors du commun. Chacun des couchsurfeurs qui nous a accueilli a marqué notre voyage à sa manière. On a eu la chance de tomber à chaque fois sur des personnes diamétralement opposées, ce qui nous a permis de brosser un tableau suédois bien large et fort intéressant. S’y étant pris à l’avance pour envoyer les demandes etc, nous n’avions malheureusement réussi à booker qu’un seul couchsurfing en débarquant en Suède, celui d’Örebro; il n’a en effet pas était très aisé de trouver des personnes acceptant de loger trois couchsurfeuses. Fort heureusement, tout au long de ce voyage nous fûmes encadrées par notre chef opérateur de choc ! Grâce à mon J., qui à fait un boulot extra tout au long sur bien des points, depuis la France; nous avons pu avoir des couchsurfings de dernière minute avec des personnes incroyables ♥ Notre première rencontre Pontus, à Göteborg, allait donné le la de ce road trip en Suède.

Il a eu la folie de nous dire oui au dernier moment, alors qu’il logeait déjà un couchsurfeur allemand. Voilà comment nous nous sommes retrouvés à dormir pendant deux nuits formidables, à 4, dans son salon. Nous sommes arrivées le soir, lessivées après une journée sous la flotte à Malmö; et ils nous attendaient tout deux, le repas déjà préparé. ♥ Une attention qui nous mit directement dans le bain de l’hospitalité suédoise ! Une première soirée entre timidité et découverte de l’autre, un mélange de nationalités, de caractères, de passions; assez pour que l’on soit conquise et bien heureuse d’entamer ce road trip à travers la Suède de cette si jolie manière. Notre escale à Göteborg promettait d’être sacrément belle et inoubliable, nous venions tout juste d’arriver, et cela laissait présager bien des choses…

Bonne semaine ! :)

Je vous dis à vendredi pour la suite de l’escale à Göteborg, avec au programme une immersion au large sur ses îles ♥

Ps : Si vous ne deviez en retenir, qu’une et une seule photographie; laquelle choisiriez vous et surtout, pourquoi ? Donnez moi son numéro et racontez moi !

18 comments

  • Jules

    janvier 11, 2014

    Quelle journée ! Franchement je suis fatigué pour vous… Ce bus était une bénédiction, véritable Rolls Royce pour faire le trajet jusqu’à Göteborg (j’adore la façon de dire le nom de cette ville en suédois). Vraiment dommage pour la visite de Malmö, je me suis balader avec street view là-bas (modernité quand tu nous tient) et ça avait l’air très sympa, mais vu le temps que vous avez eu, c’est très difficile de se faire une bonne idée de la cité. Sinon ma photo préférée serait la 11, ojlie place du centre (j’imagine) j’aime beaucoup le pan de la façade de l’immeuble sur la gauche avec les publicités géantes peintes. C’est le genre de détail que j’adore. Merci pour cette jolie promenade suédoise, j’ai hâte de voir Göteborg qui promet de belles choses !

    • Vagabondanse

      février 4, 2014

      En effet ce fut ô combien une sacrée journée !!! Je suis vraiment partagée concernant mon souvenir de Malmö. C’est fou de voir à quel point la météo peut jouer dans l’appréciation d’un lieu. Il y avait tant à découvrir là-bas, et finalement il a fallu se restreindre, voire même se résoudre vu la pluie. Mais je sais que ce n’est que partie remise :)

  • Maou

    novembre 18, 2013

    Malmö je connais ! :-)
    Très jolis MOTS/IMAGES, comme toujours.
    Juste des mots pour préciser que je te lis toujours

    • Vagabondanse

      février 4, 2014

      ♥ Et ca me touche tant que tu passes encore par ici, que tu prennes le temps de me lire :) Vraiment. Merci Maou :)

  • Rory

    novembre 12, 2013

    Encore une fois, chouette récit, mais je crois que je n’ai plus besoin de te le dire :)
    Par contre c’est dommage que vous ne soyez pas allées sur le « port », il y a tout un quartier construit par des architectes qui ont laissé libre cour à leur imagination, c’est très sympa !

    • Vagabondanse

      novembre 12, 2013

      Oh ma Rory ♥ Tes petits mots me font tellement chaud au coeur :)
      Il est vrai que l’on a malheureusement pu faire peu de choses du faire du temps que nous avions et de la météo :/ C’est dommage, mais ce n’est que partie remise !

  • katia

    novembre 11, 2013

    Toujours là au rendez vous, à me délecter de chaque nouvel article, d’un nouveau chapitre à un voyage encore bien fascinant.C’est chaque fois un réel plaisir de se laisser porter par tes mots et d’attendre la suite avec impatience ^^

    • Vagabondanse

      novembre 12, 2013

      Et je suis toujours là, à me réjouir de voir ton nom s’afficher dans les commentaires et à me délecter de tes jolis mots ma belle ♥

  • Du côté de chez Ma'

    novembre 11, 2013

    La 13e photo, celle de cette maison en pans de bois et briques… Elle me rappelle celles que j’ai pu croiser à Odense au Danemark, il y a quelques années…
    Si je suis déjà allée en Norvège et au Danemark, je ne connais pas la Suède alors j’attends la suite du périple avec impatience !

    Ma’ ( http://manuelles.canalblog.com )

    • Vagabondanse

      novembre 12, 2013

      Oh et bien j’espère réussir à te donner envie de pousser un peu plus loin les frontières et de t’aventurer en terre suédoise alors ! Pour avoir fait la Norvège, ce n’est pas comparable mais tout aussi riche et beau ♥

  • Big Calm

    novembre 11, 2013

    Oh non trop dommage pour la traversée de l’Oresund dans la brume parce qu’avec un peu de soleil, c’est magique (mais je suppose que tu t’en doutes alors je vais pas remuer le couteau dans la plaie plus longtemps ;D )
    Concernant Malmö j’ai un peu eu la même impression que toi (même avec un temps non pluvieux, enfin faut pas rigoler il faisait pas non plus grand soleil, la Baltique n’est pas loin !) Un jour de visite m’avait largement suffit, j’étais peut-être passé à côté de quelque chose. Par contre, un truc intéressant à voir : le nouveau quartier construit en périphérie avec la Turning Torso et l’écoquartier Boo1 pas loin de l’Oresund d’ailleurs (donc avec une super vue).
    Pour la photo, je retiens la 4 pour le beau clair-obscur :)
    J’attends impatiemment Göteborg pour me faire une autre impression de cette ville (que j’avais visité sous la pluie héhé)

    • Vagabondanse

      novembre 12, 2013

      Ahahaha je te remercie de remuer le couteau dans la plaie !! En effet, Léon m’avait vendu assez de rêve comme cela, pour finalement…rien !! :)
      On avait noté le nouveau quartier et surtout l’écoquartier à faire et voir; mais à nouveau, la pluie nous a fait déchanté :/
      J’ai vraiment hâte de vous parler de Göteborg, car pour le coup ce fut un vrai coup de coeur !! Rien a voir avec Malmö, et en plus le soleil était là !

  • Léon

    novembre 11, 2013

    Salut,

    Un peu étonné par ton impression sur Malmö, disons que la météo a du jouer un grand rôle. La ville est une des plus dynamiques au niveau scandinave depuis la construction du pont. On y trouve d’ailleurs la tour la plus haute de scandinavie mais elle etait peut être dans les nuages quand tu y étais.. Lol.. Bien joué pour le bus par contre oui.. Pour la photo, je dirais celle de la place Lilla Torg, super mignonne avec un peu plus de soleil..

    Désolé si mon commentaire n’est pas des plus sympa, mais tu sais ô combien j’adore tes articles.. Puis maintenant c’est la Suède, mon territoire, alors je deviens plus difficile.. Hahaha je suis pas agréable je sais, mais en même temps c’est le lundi matin..

    A très vite.
    Léon
    @LFenScandinavie
    http://www.keep-calm-and-have-a-krisprolls.com/

    • Vagabondanse

      novembre 12, 2013

      Elle devait surement y être en effet, car on n’en a pas vu la couleur !! A vrai dire avec la brume tenace, on ne voyait pas grand chose en arrivant sur Malmö :/

      C’était sur tes conseils que nous avions finalement prévu d’y passer qu’une seule journée, et d’y arriver tôt le matin. Malheureusement c’était sans prévoir la météo qui ne serait pas de notre côté :( Pour le coup, cela n’a vraiment pas joué en faveur de la ville et de son appréciation ! Il y avait pleins d’endroits que nous voulions voir, mais la pluie tenace nous a clairement freiné. Tant pis, cela me donne l’excuse de devoir revenir :D Et peut être même qu’à l’occasion, je ferais un crochet par Växjö ;)

      Alors vraiment, pas de quoi t’excuser Léon :) C’est toujours un plaisir que de lire tes commentaires et d’échanger avec toi ! Je sais à quel point ce pays qui t’accueille t’es devenu cher !

  • Alice

    novembre 11, 2013

    Sans hésiter la seconde photo! Celle prise du train dans une gare avec les gouttes de pluie sur la vitre ! Pour moi elle illustre la poésie que tu utilises pour nous raconter ton périple.
    Je suis au rendez vous a chaque article et je ne suis jamais déçue !
    A quand un petit article sur le Canada ou tu te trouves actuellement ? ;)

    • Vagabondanse

      novembre 12, 2013

      C’est très joliment choisis et dit Alice, merci beaucoup ! Tout comme ta ponctualité à chaque article ♥ Cet article est de loin celui que je n’aime pas dans le récit de ce road trip, et je suis contente malgré tout de voir que vous désertez pas et restez fidèles au poste ! :D

      En tout cas, c’est drôle que tu réclames un petit article sur le Canada, car justement il y en a un de prévu :o ! Et il arrive demain matin :) J’ai tant de choses à vous raconter à ce sujet et surtout d’argentiques à vous montrer !!

  • Jeremy Janin

    novembre 11, 2013

    HEY MAIS WAIT. J’avais pas vu vos superbes poses devant le mur rouge là, comment ça on me cache des dossiers :D EN revanche, c’est des chouettes surprises, alors j’EXIGE au moins une photo comme ça pour chaque article :) muahahaha !
    Sinon Malmö n’a pas l’air d’être incroyable, mais bon vu comme le voyage et les paysages montent en intensité dès Goteborg, est-ce vraiment grave ? :)
    LA SUITE VITE :)

    • Vagabondanse

      novembre 12, 2013

      Ahahaha, tu sais que c’est un vrai défi pour moi de réussir à te surprendre dans chaque article, en sachant que tu as été à mes côtés durant tout le travail de post prod et que donc tu as déjà TOUT VU !!!
      Ces photos ci, proviennent de M., j’ai récupérer ses photos avant d’entamer le récit :) Cela amène une petite touche de fraîcheur sans l’ombre d’un ridicule ! ahaha.
      Minute papillon, la suite arrive !

Leave a Reply