Skip to content

Pacific Northwest : Postcard from Astoria !

Pacific Northwest : Postcard from Astoria !

Cette après-midi là on quitte Portland avec le sentiment d’un rendez-vous manqué, et le souvenir d’une belle rencontre avec Josh & Samantha. Cap pour Astoria et entamer enfin notre traversée de l’Oregon le long de l’océan, à la découverte de cette mythique et mystérieuse côte dont on murmure tant à son sujet.

astoria

On ne veut en perdre aucune miette alors on choisit d’instinct de commencer cette descente la plus au nord possible afin de voir cette west coast dans son entièreté. On enchaîne les miles jusqu’à pénétrer dans la petite ville d’Astoria. Le coup de coeur se dessine, à peine la porte du Visitor Center passée, lorsque nous questionnons cette gentille dame présente là. Que voulons-nous voir ? Tout ! Je laisse J. discuter avec elle et arpente les nombreux étales, jusqu’à tomber sur le saint graal : la carte des phares *_* ! Vendu ! On se fixe l’objectif amusant d’aller à la rencontre de ces 9 phares :) On parviendra d’ailleurs à réaliser le pari, à l’exception d’un seul, inaccessible car au large.

Astoria (1)

Ce visitor center est une vraie mine d’or, on trouve toute la doc possible et inimaginable pour découvrir toutes les richesses de la côte, une chouette carte nous listant tous les campgrounds de l’Oregon, ce qui nous facilitera grandement la vie pour trouver où stationner la nuit pour dormir. Finalement, on ressort de là plus impatient que jamais à l’idée de partir à l’aventure de cette west coast et de toutes ses richesse dont elle semble regorger.

Astoria (2) Astoria (3) Astoria (4)Astoria (5)Astoria (6)

L‘après-midi est si belle, qu’on décide de gagner un peu de hauteur pour avoir un joli point de vue sur la ville et les environs et nous rendons à Astoria Column. On rit de payer 2 $ pour se voir délivrer notre pass d’accès…à l’année ! haha. Un joli promontoire sur lequel prend place cette colonne au 170 marches. Une broutille, qui vous conduit, cheveux au vent à observer une vue à 360° sur les environs, ce fameux pont de liaison entre l’état de Washington et de l’Oregon, tous ces bateaux amarrés là et dont je tombe amoureuse. Ne me demandez pas pourquoi, j’ai un truc avec les cargos ! Il va vraiment falloir que je songe à réaliser ce rêve que d’effectuer un voyage en cargo *_*

Astoria (7) Astoria (8) Astoria (9)Astoria (10)AstoriaAstoria (11)Astoria (12)Astoria (13)Astoria (14)

En redescendant, à travers ces rues qui serpentent, on est surpris par la belle architecture de la ville; toutes ces maisons colorées, ces devantures typiques anciennes, ces vieilles vitrines. Le temps file et il n’était pas prévu de s’y attarder plus que cela, alors on prend note d’y revenir au moins le lendemain matin avant de prendre la route, parce que le lieu est vraiment mignon. Mais pour l’heure, après une pause ravitaillement au Safeway, devenu un petit peu notre QG pour faire les courses et remplir le « garde-manger » de la voiture que j’ai improvisé derrière mon siège passager (j’aurai dû vous faire une photo, parce que c’était un peu un jeu de Tetris!). D’ailleurs pour l’anecdote, à force de voir la différence de prix entre le prix classique et celui avec réduction membre, on a fini par prendre la carte de fidélité; et heureusement. On n’a pas eu grand mal à la rentabiliser et à se rendre compte des économies faites. Ce jour là, ca s’élevait quand même à 15$ !! Après cette aparté vitale, on finit par reprendre la route et arriver à temps pour le coucher de soleil à Peter Iredale Shipwreck.

Peter Iredale Shipwreck (15)

On arrive à Fort Stevens State Park, et malheureusement, les rares emplacement de tentes à 21$ sont déjà tous pris. On se rabat sur la catégorie au dessus à 29 $, après avoir fait un rapide tour en face dans l’autre camp, et avoir cru s’étrangler en entendant le prix (41$!!). Bonus à Fort Stevens, il y a des douches et gratuites; jusque là, les meilleures de tout le voyage ! Un certain luxe qu’on s’octroie tous les 2 à 3 jours; parce que suivant les lieux ou nous iront tout au long de ce voyage, nous n’aurons pas toujours accès à des sanitaires. Un côté un peu roots qui peu en dérouter certains, mais sincèrement, on s’y fait et on trouve des alternatives ;). J. pourra vous dire à quel point il était RA-VI que j’embaume l’intérieur de la voiture les soirs ou nous n’avions pas de sanitaires et que j’improvisais une toilette à la calinette ! haha. Une fois l’enregistrement fait et l’emplacement trouvé, on file à la plage avant que le soleil ne décline de trop. La surprise est totale et le coup de coeur immédiat. Les couleurs de fin de journée sont incroyables, ce camaïeu de bleu, d’orange, de jaune. Cet air marin qui s’engouffre dans nos narines et nos cheveux, ce sable dans les moindres recoins de nos pieds, de nos pantalons. Ca y est, nous y sommes le long de cette cote ouest de l’Oregon, et l’aventure ne pouvait pas mieux commencer. ♥

Peter Iredale Shipwreck (16)

On découvre cette fameuse épave, Peter Iredale Shipwreck, ce bateau échoué là depuis 1906 ! Autant vous dire que si à l’époque, il paraissait impressionnant, aujourd’hui au vue de ce qu’il en reste, je n’ai pas pu m’empêcher en la voyant de laisser s’échapper un « c’est TOUT??!!! » ^^

Peter Iredale Shipwreck (17) Peter Iredale Shipwreck (18)

On avance sur la plage, tantôt sur le sable, tantôt les pieds dans l’eau, juste par petits à-coups parce qu’elle est vraiment gelée. A mesure que le soleil décline, la plage se vide, et on savoure d’avoir cette immense étendue et l’océan pacifique pour nous. On se pose sur un de ces gros rondins de bois sec, et je réalise face à cet océan, qu’en dehors des deux extrêmes, il était le dernier auquel je n’avais pas gouté. J’avais découvert l’océan Atlantique lorsque j’habitais à Bordeaux plus jeune et avais plongé dans l’océan Indien à 19 ans lorsque j’avais rendu visite à ma soeur à l’île de la Réunion. Aujourd’hui, je gravais dans ma mémoire l’un des souvenirs les plus forts de ce voyage, ce repas sur la plage, au soleil couchant, seuls, face à l’immensité de l’Océan Pacifique. Il y a une telle ambiance qui s’y dégage, on a véritablement la sensation du temps suspendu. Il n’y a rien d’autres que le bruit des vagues qui s’écrasent contre le sable et la coque rouillée de ce qu’il reste de ce navire. J. est en totale osmose et je n’ose trop rien dire, tout juste le regarder baigner dans son élément, entre contemplation et méditation.

Peter Iredale Shipwreck (19) Peter Iredale Shipwreck (20)

Il est 22h, lorsque nous regagnions la voiture sous la lumière de la lune. Nous faisons la fermeture de la plage, les lumières de la voiture du ranger dans le rétro juste derrière nous. On roule au pas au moment de regagner le bitume de la route et de ne plus percevoir l’océan dans les rétros, on constate qu’au compteur, on vient de passer le cap des 1000 miles. :)

15 comments

  • Basile

    novembre 7, 2014

    Super article, et les photo sont vraiment vraiment magnifique! Je voudrais savoir ( je pense que ma question a été posé des millions de fois, je suis désolé..) quel pellicule tu utilise (elles sont périmé n’est ce pas) et ou trouve tu des pellicules périmées?
    Merci beaucoup

    • Vagabondanse

      novembre 7, 2014

      Merci Basile :) ! Pour cet article il y a trois pellicules différentes dont 1 seule est périmée (la kodak max 400, elle concerne les photos ou tu vois beaucoup de grains, comme par exemple les dernières sur la plage) la noir&blanc et la portra 160 ne le sont pas. Généralement, je trouve les pellicules périmées par lot sur internet, mais récemment il m’est arrivé dans trouver en magasin photo en promo ou pour cause de vente de fin.

  • Big Calm

    octobre 21, 2014

    J’aime bien comment tu décris cette sensation de fascination éprouvée face à l’Océan Pacifique … :-) J’ai (un peu) ressenti la même chose ce week-end face à l’Atlantique, la lumière d’automne était éblouissante (et il faisait 30°C o_O’) et l’Océan déchainé … un moment particulier !

    PS : clap clap pour le nouveau design du blog. Petite question cependant : est-ce normal que les photos s’affichent sans « espace » entre chacune d’elles ?

    • Vagabondanse

      novembre 2, 2014

      C’est fou, ce mélange de sentiments et de sensations que l’on peut ressentir face à un tel paysage :) J’imagine aisément le spectacle face auquel tu t’es trouvé; cette quiétude amené par la luminosité qui se heurte au déchaînement de l’océan <3

      Merci beaucoup pour le nouveau design, ravie qu'il te plaise :) Pour l'heure, oui c'est normal que les photos s'affichent sans espace, car c'est le nouveau thème qui veut cela, tandis que l'ancien les espaçait automatiquement. Je ne te cacherai pas que je n'ai pas le courage de tout reprendre pour remettre cela, mais je vais y songer pour les futurs articles !

  • Katia

    octobre 20, 2014

    L’avantage d’avoir pris du retard par ici c’est que j’ai eu de quoi me régaler.Tu penses qu’après tous ces articles (avalés en une petite heure et demie je pense) je serai rassasié, et bien non!Certains sont peut-être parfois rebutés par la longueur des articles, tu sais comme moi je les aime.La grande lectrice que je suis et fan de ta plume n’en a jamais assez! :p C’est toujours un peu frustrant quand j’arrive à la fin d’un article, là j’ai eu l’impression de me plonger dans un bon roman, mais j’en redemande, je suis incorrigible!Maintenant que je suis à jour, je vais essayer de ne plus prendre autant de retard, et c’est vraiment un plaisir de suivre tes aventures.Tous ces paysages digne de carte postale, ce carnet commence à devenir un de mes préférés ;)

    • Vagabondanse

      novembre 2, 2014

      Tu n’as pas idée comme ton commentaire me touche Katia :) D’autant plus de savoir qu’il est en passe de devenir ton carnet préféré ! :D Parce qu’indéniablement, je crois que ca l’est pour moi !
      Je sais que tu as été éloigné de mon blog pour la plus belle des raisons, et je ne peux t’en vouloir le moins du monde, mais je reconnais que c’est un bonheur immense que de renouer aujourd’hui avec tes commentaires-romans :D <3
      Merciiiii, d'être toujours aussi fidèle, c'est vraiment fou ça !

      La suite se fait attendre, mais elle arrive bientôt :)

  • Pelmaaa d'Istanbul

    octobre 20, 2014

    Magnifiques… Ton blog est une jolie découverte…

  • lisa

    octobre 19, 2014

    Merci pour ce moment de plaisir !

    • Vagabondanse

      octobre 20, 2014

      Merci à toi d’être venu passer un moment Lisa :) !

  • Aurélie Tizi Cooks

    octobre 19, 2014

    super ton article, j’ai l’impression d’être dans la rue des Goonies ^^ c’est pas un état dont on voit beaucoup d’article mais c’est joli, ça donne envie de le découvrir!

    • Vagabondanse

      octobre 20, 2014

      Oui c’est vrai qu’on ne voit pas beaucoup de photos de cet endroit là de l’Oregon, car pour l’état en lui même, surtout la cote, c’est un endroit prisé :) !

  • Jeremy

    octobre 19, 2014

    Les photos sont tellement canons *_* Je veux retourner manger un shanghai meal sur cette plage et revoir la côte et l’Oregon tout entier, c’était tellement dingue comme voyage! <3

    • Vagabondanse

      octobre 19, 2014

      ô ouiiii le shanghai meal *_* !! THE base ^^. Je crois bien en effet que le mot « dingue » résume parfaitement ce voyage <3 Quand est-ce qu'on repart ?!!! :)

  • Délices de Minie

    octobre 17, 2014

    Les photos sont très belles, j’aimerai tellement pouvoir découvrir chaque état américain…

    • Vagabondanse

      octobre 19, 2014

      Merci beaucoup :) ! J’ai ressenti le même constat lorsque nous avons traversé une partie de l’état de Washington et surtout l’Oregon. Chaque état est si différent et il y a tant à voir, que l’idée est très tentante que de les voir et faire tous *_*

Leave a Reply