Skip to content

Israël : Balade dans les ruelles de Tel Aviv-Jaffa.

Israël : Balade dans les ruelles de Tel Aviv-Jaffa.

Se laisser attraper par la curiosité & l’impatience, et découvrir Israël à travers une première parenthèse, au creux des ruelles de Tel Aviv-Jaffa. Une première escale, une première mise en bouche pour faire tomber les a priori que l’on pouvait en avoir. En octobre dernier, je me suis envolée vers une contrée dont je n’osais imaginer un instant pouvoir frôler le sol un jour, et qui pourtant, est chère à mon coeur et surtout, à ma foi.

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Israël : Balade dans les ruelles de Tel Aviv-Jaffa !

C’est à la nuit tombée que nous posons le pied en Israël, sous une chaleur humide et de grosses gouttes de pluie. Très vite, nous laissons l’aéroport derrière nous pour nous engouffrer dans l’obscurité en direction de Tel Aviv-Jaffa, seconde ville du pays, par la Highway 1, qui relie justement la ville à Jérusalem. Les premières impressions d’Israël se feront sous l’orée de cette nuit noire que les éclairs de l’orage viennent animer ci-et-là. J’ai beau rester pendue à la fenêtre de la voiture, attendant, le dépaysement ne vient pas. Je ne saurais dire pourquoi, mais, peut-être encore sous l’influence de ce voyage en Jordanie un mois plus tôt, je m’attendais à trouver un pays quelque peu dépouillé, abimé par ces conflits que l’on entend en boucle aux infos. Mais il n’en est rien, au contraire. A mesure que nous gagnons Tel Aviv-Jaffa, je découvre une grande ville développée avec une petite skyline qui s’esquisse. Tout ce qu’il y a de plus normal, comme on peut en voir chez nous, en Europe, ou encore en Amérique du Nord. On croisera même un train de banlieue qui me fera penser, trait pour trait, au RER A de Paris. Drôle de vision ! Tout, jusque dans l’immatriculation des plaques me fait penser à la France. Bien que celles-ci ne comportent pas de lettres comme les nôtres, elles sont néanmoins composées comme suit : 00-000-00. Même les panneaux de circulation me font penser à ceux des US, vert et blanc avec les flèches jaunes pour les sorties. D’ailleurs, chaque panneau est traduit en anglais sous l’hébreu, et à mesure que nous nous rapprochons du centre de Tel Aviv Jaffa, je remarque qu’une troisième ligne apparait, l’arabe. A l’instar de l’Egypte ou de la Jordanie, il y a ce sentiment étrange qui ressurgit en moi, que celui d’arriver dans un pays avec une langue, une écriture qu’on ne peut lire, qu’on ne peut essayer de deviner, comme le serait l’italien ou l’espagnol.

C’est idiot, mais non, je ne m’attendais pas à découvrir une ville aussi développée qu’une grande capitale européenne, voire même très propre (en comparaison avec la Jordanie) ! On a même eu droit à se retrouver dans les embouteillages (!) et notre guide nous en a expliqué la raison majeure et à quel point c’est une vraie plaie de circuler à Tel Aviv-Jaffa. En effet, cette dernière est un joyeux bordel en ce moment, en raison des travaux ambiants conduisant à la création d’un métro, prévu au passage pour… 2021 !!

Crown Plaza

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Ce n’est qu’au petit matin, en poussant les rideaux de la chambre, que nous découvrons aux premières lueurs du jour, la belle Tel Aviv-Jaffa. Les souvenirs de cette belle soirée clôturée au restaurant de l’hôtel Crown Plaza où nous avons passé cette première nuit, autour d’une dégustation des plats typiquement israéliens ou du moyen-orient, sont encore bien présents. Le voyage ne faisait que commencer et nous tombions déjà en amour devant leur cuisine et notamment, les desserts. Entre « Knafeh » (dessert à base de fromage de brebis, sirop de sucre, des sortes de vermicelles, des pistaches et qui peut être servi avec de la glace) et « Malabi » (sorte de fromage blanc (fécule de maïs et lait de soja) avec un coulis de fruits et des éclats de pistaches), mon coeur balance encore ! L’occasion d’apprendre également que le poulet est très populaire dans la cuisine et que l’on ressent une grande influence de la cuisine marocaine dans les plats et préparations. Notre guide nous affirmera qu’ils font également du très bon vin et ont même une micro-brasserie qui se développe depuis une dizaine d’années et devient très populaire !

A l’image de la veille au soir, je suis surprise en découvrant la vue depuis la chambre. Ce joli paradoxe d’apercevoir d’un coté la ville et ses buildings qui se dessinent et de l’autre, la mer. Quel bonheur de surplomber ainsi ce paysage, de renouer avec les effluves marine de si bon matin. C’est quelque part, un petit peu étrange d’ailleurs, que de voir la Méditerranée de ce côté-ci.

Israël, Tel Aviv-Jaffa Israël, Tel Aviv-Jaffa Israël, Tel Aviv-JaffaIsraël, Tel Aviv-Jaffa

Nous ne résisterons pas longtemps avant de filer mettre les pieds dans le sable pour une petite balade matinale avant le petit-déjeuner. Une douce manière de commencer la journée, et aussi de prendre le pouls d’une ville. J’aime tout particulièrement ces prémices aux aurores, lorsque la ville s’éveille peu à peu. Pouvoir un temps, se plonger dans ce quotidien, le découvrir et parfois, s’y confondre. Ce matin là, la surprise ne fait que grandir au fil de la balade le long de la plage. Si je m’étais fait bien des idées sur Tel Aviv-Jaffa, jamais je n’aurais pu songer qu’elle serait à l’image d’une Los Angeles avec cette plage, ces palmiers, etc ! J’ai eu l’impression par endroits de me retrouver à Venice Beach, avec ces hommes et femmes affairés à faire leur sport matinal, baignade, volley, course, vélo, ou encore tractions. On aurait presque dit « Muscle beach » pour ceux qui connaissent L.A !

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Israël, Tel Aviv-JaffaIsraël, Tel Aviv-Jaffa Israël, Tel Aviv-JaffaIsraël, Tel Aviv-Jaffa

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Une fois de plus, c’est idiot, mais je ne m’attendais pas à trouver en Tel Aviv-Jaffa, une ville si ouverte d’esprit, si moderne, et croyez-moi le paradoxe est encore plus saisissant lorsque l’on fait Jérusalem ensuite. Comme le souligne Baron notre guide du séjour, Jérusalem est plus pieuse, plus religieuse, tandis que Tel Aviv-Jaffa est ell, plus ouverte d’esprit (il parait qu’on y trouve une grande communauté gay), plus dynamique et attire ainsi tous les jeunes du pays. Il nous confiera que, bien que venant de Jérusalem et n’envisageant pas un instant de quitter sa terre natale, ses 4 filles, quant à elles, n’ont pas hésité à mettre les voiles pour s’installer à Tel Aviv-Jaffa; à son grand dam !

Old Jaffa

Israël, Tel Aviv-Jaffa

La balade au coeur des ruelles de Tel Aviv-Jaffa s’entamera par la découverte du quartier « Old Jaffa », puisqu’à l’époque il y avait deux villes distinctes. D’un côté Jaffa, ville arabe et de l’autre Tel Aviv, ville juive. Aujourd’hui et ce, depuis plus de 60 ans maintenant, elles sont réunies en une seule : Tel Aviv-Jaffa. Cette dissociation se ressent encore grandement aujourd’hui. Il n’y a qu’à arpenter les ruelles exiguës d’Old Jaffa pour percevoir toute la richesse et grandeur historique de l’un des plus anciens ports au monde, point névralgique sur la route menant à l’Orient, pour les européens.

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Israël, Tel Aviv-Jaffa

L’ancienne ville est un croisement d’influences, tant ottomane qu’européenne. On se laisse vite absorber par cette architecture de pierres calcaires (dites, pierres de Jérusalem), ces couleurs dont l’azur domine, des plaques de rues jusqu’aux encadrements de portes et de fenêtres. D’ailleurs, le choix de la couleur, de ce bleu, n’est pas anodin. On raconte que celle-ci serait en lien étroit avec la religion, par le fait de la proximité avec l’église St Pierre. Opter pour du bleu porterait chance, car cela rappelle le bleu du ciel, donc Dieu. Une certaine manière de s’attirer sa bienveillance et protection en retour du fait d’arborer cette couleur.

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Les ruelles s’enlacent et s’entrelacent dans un joli labyrinthe où l’on vogue les yeux à l’affut. Nombreux sont les artistes à avoir pris possession des lieux aujourd’hui, et il n’est pas rare de croiser un atelier ou bien encore une galerie ci-et-là au détour d’un coin de rue, entre deux habitations.

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Il est amusant, en tendant la tête, de pouvoir apercevoir la mer à certains moments. Se frayer un chemin jusqu’à un petit promontoire et l’admirer de plus belle, avec en prime d’un côté, son immensité, et de l’autre, la ville de Tel Aviv-Jaffa qui se devine au loin.

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Jaffa Flea Market

D’une ruelle à une autre, nous quittons peu à peu les pavés d’Old Jaffa pour gagner l’agitation matinale de Jaffa Flea Market. Changement de décor radical. La belle et lisse architecture de pierres du coeur historique, laisse place à la rugosité d’une architecture du quotidien, pleine de vie d’un quartier populaire. Les câbles pendent, les tags s’accroissent ci-et-là; et pourtant, bien que moins « léchée » que le coeur d’Old Jaffa, ce coin n’en est pas moins touchant. Certaines rues dépouillées me rappellent et me ramènent à mes souvenirs cubains, dans les ruelles de la Havane.

Israël, Tel Aviv-Jaffa Israël, Tel Aviv-Jaffa

Au croisement Yefet St et Ami’ad St, un petit marché aux puces à ciel ouvert se tient et nous met dans le bain de l’ambiance qui règne à Tel Aviv-Jaffa. On se fraye un chemin plus par curiosité que par réel envie d’achat ! Il y en a tant qu’on ne sait plus ou donner de la tête. Mais c’est toujours amusant à voir, et c’est à nouveau l’un de mes moments préférés, qui me rappel l’agitation du souk au Caire. Il y a de la vie et qu’il est bon de la ressentir ainsi, retrouver ces visages, ces regards, parfois même, ces poses improbables !

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Israël, Tel Aviv-Jaffa

 Israël, Tel Aviv-Jaffa

Rothschild Boulevard

Après cette immersion colorée à Jaffa Flea Market, nous quitter totalement le secteur pour aller découvrir le côté Tel Aviv, plus moderne et ce, notamment par une rapide petite balade du côté de Rothschild Boulevard, pour aller y découvrir ce qui fait sa réputation : son architecture Bauhaus.

Israël, Tel Aviv-JaffaIsraël, Tel Aviv-Jaffa

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Le coin est on ne peut plus agréable, sous cette longue allée arborée (surtout quand vous tombez comme nous, sur une chaude journée!) et qui semble très prisée par les promeneurs, tant à pieds avec toutou qu’à vélo. Outre cette architecture typique et le mélange entre résidentiel et administratif avec ces bureaux d’avocats et ces banques d’investissement, vous y retrouverez tout au long de grandes maisons à l’importance notoire, comme au numéro 16. Cette dernière abrita le premier maire de Tel-Aviv et surtout, la déclaration de la création de l’état d’Israël en 1948.

Le petit plus de ce quartier, c’est la présence de tout un tas de petits cafés/restau plus sympa les uns que les autres tant en bordure de l’allée que sur cette dernière même via des kiosque; et qui m’ont beaucoup fait penser dans le même genre à Copenhague. D’ailleurs, c’est en se baladant sur le Rothschild Boulevard, que j’ai été agréablement surprise par Tel Aviv-Jaffa et sa population. Je me serais crue à Copenhague, avec ce « way of life » vraiment cool, ces hipsters qui grouillaient à tout va ! C’était vraiment fou. Je n’en avais pas une telle image branchée et je ne pensais pas un instant aller de surprise en surprise, de manière si agréable en découvrant la ville.

HaTachana

Dans ce même esprit, nous avons découvert le joli site d’HaTachana, une ancienne gare reconvertie et réhabilitée en lieu de vie vraiment chouette ! D’ailleurs on dit que c’est cette dernière qui marque la « séparation » entre les deux anciennes villes et que Tell Aviv commence au niveau de celle-ci. On y trouve là, des boutiques en tout genre, des restaus, expos etc. Un joli coin où flâner et qui m’a quelque part, fait penser à Teurastamo à Helsinki (un immense site où on trouvait d’anciens abattoirs), aujourd’hui reconvertie en THE place de la culture culinaire finlandaise and more.

Israël, Tel Aviv-Jaffa, HaTachana

Israël, Tel Aviv-Jaffa, HaTachanaIsraël, Tel Aviv-Jaffa, HaTachana

Israël, Tel Aviv-Jaffa, HaTachana

À deux pas d’HaTachana pour rejoindre le coeur vivant de la ville et de nouveau, se fondre dans le méandre d’un marché populaire, nous traversons des rues, quartiers, qui nous montrent tout l’étonnement de Tel Aviv-Jaffa, pleine de paradoxe par endroit ou pauvreté et richesse se côtoient de près à travers l’espace de quelques rues. Ce tel mélange de deux cultures qui cohabitent et parfois s’entremêlent, se confondent.

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Israël, Tel Aviv-JaffaIsraël, Tel Aviv-Jaffa

Carmel market

Notre jolie (et trop courte) balade dans les ruelles de Tel Aviv-Jaffa se boucla au coeur du bouillonnant Carmel market ! Si vous deviez avoir un incontournable et un seul à Tel Aviv-Jaffa, je ne saurais que trop vous recommander d’aller vous perdre dans la ferveur de ce dernier !

Je crois bien qu’il n’y a rien que je préfère plus pour m’imprégner d’une ville, que d’aller me perdre dans ses marchés, ses souks. Toute cette vie qui résonne et tambourine au creux des rues, au détour des étales. Un joyeux bordel organisé comme je les aime. C’est juste ♡ !
Et puis, c’est idiot une fois encore, mais en voyant Tel Aviv-Jaffa, on a du mal à croire que le pays est en proie aux conflits politique et religieux, de manière aussi importante. On se rend compte qu’il y a un tel gap entre les a-priori et ce que l’on entend aux informations et la réalité, entre deux villes au coeur même d’un pays, Tel Aviv-Jaffa et Jérusalem. On ne ressent vraiment pas ces tensions à Tel Aviv-Jaffa et d’ailleurs nous ne croiserons aucun militaire ou policier, sans pour autant se sentir en insécurité ou quoi.

Israël, Tel Aviv-Jaffa Israël, Tel Aviv-Jaffa

Pour gagner le poumon de ce Carmel market, on profite de remonter Nachlat Binyamin et d’y découvrir la tenue d’un marché d’artisanat, présent deux fois par semaine. Il y en a pour tous les gouts et tous les prix et cela semble aussi prisé pour les touristes que pour les locaux. Ici, pas de made in china et en bonus, la présence des artistes pour évoquer et échanger avec vous sur leur travail et leurs oeuvres. L’occasion une fois de plus de découvrir un nouveau quartier de la ville, une nouvelle ambiance, architecture, avec parfois, sur des parois quelques peu défraîchies, ces jolies ornementation de carreaux de faïence. Là encore, au fil des rues je repère bon nombre de jolis coins où s’engouffrer, de petits cafés/restaus à tester.

Israël, Tel Aviv-Jaffa

Mais c’est bel et bien le marché qui retiendra toute mon attention. Se frayer un chemin dans l’agitation ambiante, tout en laissant ses sens en éveils. La vue et l’odorat règnent en maître ! Toutes ces couleurs, ces textures, ces senteurs et saveurs…il y en a à ne plus savoir ou porter ses yeux ! Ca sent bon l’exotisme, le soleil, le sud. Je retrouve ces embruns de Méditerranée comme je les aime, et je pourrais passer la journée entière à flâner et gouter, d’étale en étale. Un voyage dans le voyage, comme je les aime, que je voudrais pouvoir sentir, toucher du bout des doigts et m’en imprégner au plus près, au plus juste de son âme.

Israël, Tel Aviv-Jaffa

C’est d’ailleurs au coeur de ce marché que nous mangerons le meilleur falafel de tout le séjour, et assurément le meilleur de ma vie à ce jour. Là est tout l’intérêt de la précieuse présence de notre adorable guide Baron, qui connait les lieux comme sa poche et nous conduira à ce petit stand en particulier. Il ne paye pas de mine, on ne comprend pas vraiment la langue mais on se laisse guider et faisons confiance les yeux fermés à Baron. Verdict ? Un falafel au top et pour à peine…2euros !! Que demandez de plus ? Si ce n’est qu’à l’unissons, nous nous étions tellement régalés que nous en aurions bien repris une seconde tournée !

Israël, Tel Aviv-Jaffa

C’est sur ces effluves gustatives, que notre douce balade au coeur des ruelles de Tel Aviv-Jaffa se termina. Vous dire que le coeur fut gros comme ca en repartant de là, serait un euphémisme. Je fus immensément partagée entre le bonheur d’avoir entraperçue cette ville dont j’ignorais tout et surtout, dont je me m’éprenais tant; et la frustration d’en partir si vite, de ne pas pouvoir en découvrir encore plus. Un premier pas, une première escale qui en appelle une autre et l’espoir qu’elle sera encore plus longue la prochaine fois. Je m’attendais à bien des choses en venant en Israël, mais surement pas à aller de surprise en surprise ainsi, et de rencontrer, même si furtivement, un pays qui allait laisser une sacrée trace en moi. Le voyage ne faisait que commencer et il promettait déjà tant pour le reste du séjour… ♡


Un grand merci à  l’OT d’Israël & à Article Onze pour cette invitation rêvée, ainsi qu’à mes compagnons d’aventures (coucou Marine, Gérard et Jeremy :) ) sans qui l’aventure n’aurait pas été la même !

26 comments

  • Days Of Camille

    mars 2, 2017

    Ouh la la… J’ai repéré le falafel qui à l’air d’être succulent!! Et cette photo juste avant Jaffa Flea Market est sublime ♥

    • Vagabondanse

      mars 12, 2017

      Ce falafel était juste une petite explosion de saveurs en bouche avec un fort goût de…reviens-y !! haha :) Et puis à ce prix là, on aurait eu tord de s’en priver.

  • Lauriane

    février 16, 2017

    J’ai l’impression que vous n’aviez pas vraiment visité quoi que ce soit d’urbain en Jordanie. Avec la découverte de cette ville, en plus des paysages contrastés de Jordanie (qui ont l’air de plus me plaire que ceux que tu as montré dans ton autre article israélien), je suis juste comblée par cette alliance :)

    • Vagabondanse

      mars 12, 2017

      Nous n’étions passé que très rapidement à Amman sans vraiment s’y attarder; mais néanmoins il y a vraiment un gap entre les deux je trouve. Car du peu que j’ai pu apercevoir de l’urbanisme en Jordanie, ca n’a vraiment rien à voir avec Israël. Cette dernière est bien plus développée, comme on le voit à Tel-Aviv justement :) C’est vraiment très surprenant de voir cohabiter ainsi de ancien et moderne au coeur de la ville et de passer de l’un à l’autre en un quartier, un coin de rue. En tout cas, la ville mérite vraiment que l’on s’y attarde !! Un gros gros coup de coeur !

  • Kim

    février 4, 2017

    J’aime tellement lire tes voyages, et découvrir, au fil des mots et des photos, des contrées lointaines, que tu éclaires sans préjugés, que tu éloges, et qui me donnent tant envie de partir à la découverte du vaste monde. Je ne prends jamais le temps de commenter, mais je ne rate aucun de tes comptes rendus si beaux et si bien écrits.
    Merci pour ces beaux partages…

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Comme tes si doux commentaires m’ont manqués Kim. <3 Infiniment MERCI ! Ce genre de mot fait d'autant chaud au coeur, quand cela vient à la suite d'un article qui nous a tenu à coeur de rédiger et de partager :) Je ne pouvais espérer un tel engouement à la suite de celui-ci, un tel partage avec vous tous. Ca colle un sourire grand comme ca et donne envie de poursuivre à explorer pour vous, ces contrées lointaines, celles auxquelles on n'imagine pas forcément; mais qui regorgent de trésors :) Réussir à vous ouvrir de nouvelles fenêtres sur des petits coins du monde auxquels vous ne pensez pas. Il n'y a pas plus belle récompense pour moi :)

  • Camille

    février 4, 2017

    Encore une fois, c’est un plaisir de venir découvrir ici une contrée totalement méconnue pour moi, et de me plonger dans tes photos, si belles, si sensibles ! Le récit qui l’accompagne m’a permis de rompre avec mes a priori sur la ville (les mêmes que les tiens avant de visiter ce joli coin).
    C’est toujours un plaisir et j’attends avec impatience le prochain article de ta part ! D’ici la, très bonne continuation :)

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Merci beaucoup Camille <3 Fiou, je suis si heureuse de voir que vous êtes nombreuses à partager ces a priori, et finalement à les faire tomber tout comme moi au fil de la découverte de cette ville :) C'est fou, je n'y aurais jamais cru ! Comme quoi, parfois, on a beau en entendre de toutes les couleurs à droite à gauche, il est bon de temps en temps de se fier à ce que l'on voit/découvre par soi même :)
      La suite du voyage arrive tout bientôt et le prochain article sera bien différent mais tout aussi dépaysant c'est promis !

  • louise

    février 3, 2017

    Rhooooo tes photos…. Tu sais deja, mais j’adore. Vraiment!!!!

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Il ne faut jamais rien prendre pour acquis ;) Alors, merci merci merci Louise :) Cela fait toujours chaud au coeur à lire et rebooste dans les petits moments de doutes.
      Et puis, ici, Tel Aviv a été un petit coup de coeur photographique je le reconnais :) C’était si plaisant à sillonner ses rues et ruelles et immortaliser ces scènes de vie ci-et-là.

  • unadamantinderoses

    février 3, 2017

    Tel Aviv est une ville magnifique ! J’espère pouvoir la visiter un jour :) bonne soirée

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Elle est véritablement et je ne que te souhaiter d’avoir cette occasion :) Ca vraiment, elle vaut le coup d’oeil ! Belle soirée à toi aussi :)

  • Aurore

    février 3, 2017

    J’avais une image assez proche de celle que tu décris grâce notamment à Natalie Portman et Antoine de Maximy qui y était venu tourné un j’irai dormir chez vous ! Mais tes descriptions et tes photos m’ont encore fait monté d’un cran ce pays dans mon cœur. C’est un territoire qui me fascine, tellement chargée d’histoire depuis des millénaires s’imprégnant de toutes les différentes religions, cultures qui y sont passées pendant plus ou moins longtemps. J’ai hâte de voir la suite de ton périple !

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Tu as tout dis Aurore <3 J'avais exactement cette même fascination et je n'ai pas été déçue en m'y rendant, ou tout du moins, déçue de ne pouvoir y passer plus de temps, car au vue de la richesse tant historique, culturelle que religieuse, il le faut. Mais, c'est aujourd'hui certain, même si les formalités aéroportuaires sont un peu compliquées, j'y retournerais sans hésiter :)
      Je note en tout cas la référence que tu évoques ;) J'ai vu bon nombre d'épisodes de "J'irai dormir chez vous" mais j'ai du louper celui-ci.

  • Cha's Hands

    février 3, 2017

    Tel Aviv est vraiment un endroit où j’aimerai me rendre. Tes photos donnent encore plus envie !
    J’aime beaucoup l’effervescence qui se lit dans tes photos, c’est vraiment envoutant !

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Merci beaucoup Charlène, ca fait plaisir à lire :)
      C’est drôle, je ne pensais pas un instant réussir à donner envie à autant de personnes de découvrir Tel Aviv ! Je ne peux que croiser les doigts pour toi et t’encourager à y aller si tu as l’occasion un jour :) Car finalement, ce n’est pas si loin en avion de la France, ca se fait très bien et on est tout autant dépaysé !

  • Gerard TRANG

    février 3, 2017

    Le Falafel du marché me manque

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Haha mais j’ai envie de dire…TELLEMENT !!! Bon, on boucle nos sacs et on y retourne ?! ;)

  • Aurore

    février 3, 2017

    Très belles photos, qui me renvoient des endroits connus. J’ai passé de très bon moments à Tel Aviv, qui m’a surprise par toutes ses nuances !

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Merci Aurore :) Après avoir eu ce bref aperçu de Tel Aviv, je ne peux qu’imaginer les bons moments que tu as pu y passer :) La ville m’a semblé si agréable à vivre, à profiter, découvrir, s’y balader. Je crois bien qu’on ne peut avoir qu’une envie, y retourner !

  • Carla

    février 3, 2017

    J’ai démarré la lecture et me suis laissée happer, ai commencé à voyager dans cette ville dont on se fait une toute autre image, me suis comme toi laissée surprendre, envoûtée, ai savouré chacun de tes mots, c’est si bien décrit, j’en ai ressenti tes impressions et suis totalement charmée… et finis la lecture presque le cœur gros tant tu m’as embarquée dans la promenade et que je voudrais que ça dure encore un peu… Merci pour ce merveilleux voyage matinal ;-)

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Oh, mais, infiniment merci à toi Carla pour ce si joli mot <3 Cela fait chaud au coeur car c'est exactement ce que j'avais envie de transmettre :) Réussir à vous embarquer à mes côtés pour une balade, vous faire découvrir à mesure que j'écarquillais les yeux, cette ville si surprenante et envoutante. Je ne pensais pas avoir à le dire un jour, mais oui, Tel Aviv-Jaffa mérite ô combien, que l'on s'y attarde !!

  • Marie

    février 3, 2017

    C’est clair qu’en démarrant la lecture de ton récit, je ne m’attendais pas du tout à lire que Tel Aviv-Jaffa pouvait être aussi européenne et faire penser à Los Angeles ! Je me suis pris une belle claque :) Mais elle a l’air d’être une ville tout à fait fascinante entre ce côté moderne mais également l’ancienne ville et les marchés qui ressemblent plus à ce que je m’imaginais…
    C’est fou de trouver un endroit aussi exotique et finalement, pas si loin de chez nous !

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Je te rejoins entièrement Marie !! C’est tout aussi fou que fascinant :) Je me suis prise la même claque que toi en découvrant la ville, allant de surprise en surprise. On me l’aurait dit avant, je ne l’aurais absolument pas cru tant ca parait insensé :) La frustration est d’autant plus grande de ne pas avoir pu rester plus longtemps pour s’imprégner encore davantage de la ville et en découvrir de nouvelles facettes. Cela donne la bonne excuse pour y revenir !

  • Céline / Shalima

    février 3, 2017

    Quelle belle découverte ! Tes photos et ton récit m’ont plongée un instant dans une ambiance que je ne soupçonnais pas non plus… magnifique !

    • Vagabondanse

      février 8, 2017

      Merci Céline ! Je crois que nous sommes bien nombreux à ne pas soupçonner la richesse et la beauté de Tel Aviv-Jaffa, mais même au-delà, d’Israël toute entier ! :)

Leave a Reply