Skip to content

Égypte : Assouan et le temple d’Isis sur l’île Philae.

Égypte : Assouan et le temple d’Isis sur l’île Philae.

Assouan et le Temple d’Isis, comme une jolie dernière carte postale à ce carnet de voyage égyptien qui touche doucement à sa fin. Cela va faire un an et il est l’heure de songer (enfin) à en apposer le point final. Même si, entre nous, je vous l’avoue, il y a toujours une part de moi qui est quelque part là-bas, oscillant sur les rives du Nil, au creux du dédale de ces temples, valsant d’un bord à l’autre du Steam Ship Sudan.

Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Égypte : Assouan et le temple d’Isis sur l’île Philae

C’est d’ailleurs en amarrant une toute dernière fois à quai, à Assouan, que nous saluerons le coeur serré notre cher bateau, y laissant une multitude de souvenirs à chaque recoin. L’occasion, une fois de plus, de prendre toute la mesure de l’impact de l’absence du tourisme en Egypte à ce moment là, en juin 2016, avec la vue de ces nombreux bateaux de croisière, à l’arrêt complet. Ca semble si fou. Khaled avait beau nous le dire tout au long de notre périple, nous avions beau nous en rendre compte au fur et à mesure de chaque visite de temples, il était difficile de l’admettre, tant il était quelque peu insensé de concevoir ce pays si prisé, dépourvu de sa ressource première. La vue du port d’Assouan et de tous ces navires ce jour là, ne pouvaient être que plus triste et flagrant.

Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Assouan

Après avoir été bercés pendant quelques jours par la beauté des paysages du Nil, nous savourons ses derniers embruns, ses derniers motifs, pour finir d’accroitre cette douce carte postale dans nos têtes, avant de renouer avec la ville et le tumulte citadin. C’est qu’on prend vite goût à la quiétude et à la solitude ! Découvrir l’Egypte ainsi, avoir le Nil pour soi, aura été une chance inouïe, une expérience des sens, des émotions aussi intense qu’inattendue. Dès le début de ce récit de voyage, je n’ai pas cessé de vous dire à quel point, ce voyage en Egypte est à ce jour le plus beau voyage de ma vie. J’espère qu’aujourd’hui, à la lecture de tous ces articles, vous comprenez mieux pourquoi !

Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Le temple d’Isis, sur l’île de Philae

Finalement, Assouan ne sera qu’une brève carte postale, une brève halte. Assouan sera la belle excuse pour reprendre le large pour un temps, en un saut de puce et partir à la rencontre de l’île de Philae et de son célèbre Temple d’Isis. Une fois n’est pas coutume, il n’y a pas foule et les quelques marchands ouverts tentent toujours désespérément de nous alpaguer pour nous vendre un chèche, un collier ou autre petite figurine de temple.

Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Assouan, temple d'Isis, île de Philae Assouan, temple d'Isis, île de Philae

On embarque et nous laissons voguer sous cette air chaud de fin de journée, venant accroître la sensation de nos peaux rosies par ce soleil de plomb qui ne nous aura pas quitté tout au long du séjour. Les rives se dessinent et à mesure que nous quittons le petit port en mettant le cap sur le Temple d’Isis, une nouvelle vision de la désertion des touristes nous fait face, avec ce nombre incalculable de bateaux amarrés au large. Je peine à croire qu’en pleine saison touristique il puisse y avoir autant de traffic sur les eaux du Nil. S’imaginer un instant le va-et-vient lancinant et incessant de toutes ces embarcations, à la chaîne.

Assouan, temple d'Isis, île de Philae Assouan, temple d'Isis, île de Philae Assouan, temple d'Isis, île de Philae Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Les minutes filent et soudain, la voilà qu’elle apparait au loin, l‘île de Philae. Le voilà qui surgit de celle-ci, le Temple d’Isis. L’histoire est aussi belle que rocambolesque, puisque le dit temple a été démantelé pierre par pierre (en 40 000 morceaux, rien que ça !) puis déplacé, après avoir été submergé par les eaux suite à la construction du barrage d’Assouan en 1902. En tendant l’oeil à certains endroits, on peut même apercevoir les quelques traces à même la pierre du temple, de ces différentes crues.

Assouan, temple d'Isis, île de PhilaeAssouan, temple d'Isis, île de Philae

Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Pour notre plus grand bonheur, le temple est désert. Libre à chacun de s’en imaginer l’histoire, de partir à sa conquête, sa rencontre. A l’orée de cette fin de journée, le Temple d’Isis se pare et s’enveloppe d’une ambiance presque mystique. Les jeux d’ombres et de lumière sont incroyablement poétique, au creux de chaque petite salle, chaque petite allée. Au vue de son histoire et de son déplacement, je ne m’attendais pas un instant à trouver le Temple d’Isis si bien conservé, arborant une telle minutie dans son ornementation, tant de ses pylônes que de ses salles. Les yeux sont rivés sur chaque petit détail, les doigts frôlent ces pierres, ces bas reliefs et autres hiéroglyphes qui se devinent ci-et-là, comme pour mieux s’en imprégner, se glisser une fois de plus au coeur des ces pages d’histoire.

Assouan, temple d'Isis, île de Philae Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Mais je crois bien qu’en réalité, toute la beauté du Temple d’Isis réside en son cadre onirique, au coeur de cette île de Philae. Arpenter le temple en jetant un coup d’oeil incessant à chaque ouverture pour y apercevoir un bout du Nil, de la côte, de cette végétation. Le Temple d’Isis semble être en si belle symbiose avec l’île de Philae, que je peine à croire qu’il n’a pas été là depuis la nuit des temps ! Khaled ne sera pas peu fière de nous en conter les moindres anecdotes, ni même de poser fièrement devant celui-ci, en guise de dernier souvenir à ses côtés.

Assouan, temple d'Isis, île de Philae Assouan, temple d'Isis, île de Philae Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Village nubien

En quittant Philae et le Temple d’Isis et avant de refermer pour de bon cette dernière carte postale, à la manière de cette balade à Edfu, nous chercherons ce soir là a étirer encore un peu le temps et les découvertes, et partirons pour une petite balade sur la rive occidentale à travers un village Nubien.

Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Une nouvelle traversée, une toute dernière traversée et les souvenirs qui s’emmagasinent par millier. Les sourires aux coins des lèvres, on savoure jusqu’à la dernière minute, le dernier rayon de soleil, pour ne rien regretter, mais pouvoir se remémorer à foison.

Assouan, temple d'Isis, île de Philae Assouan, temple d'Isis, île de PhilaeAssouan, temple d'Isis, île de Philae Assouan, temple d'Isis, île de Philae

A peine avons nous posé le pied à terre que nous nous enfonçons à tâtons à la rencontre de ce village, au gré de cette palette colorée qui se dessine doucement sous nos yeux. La vie bât son plein, les enfants ne peuvent cacher leur curiosité en nous voyant fouler le sol terreux de leur village. UNe toute dernière immersion dans ce quotidien, cette vie si chaleureuse. On traverse ci-et-là, on se faufile par-ci par-là et tandis que certains tenterons une course contre la montre contre le soleil au sommet d’une dune, nous prendrons place au creux de cette jolie terrasse non loin, avant de suivre son propriétaire à l’intérieur de cette maison ô combien colorée, pour y admirer ces jolies fresques et y faire la rencontre de sa petite tortue (toute choupie!). Une dernière belle rencontre, comme en écho à toutes celles que nous ferons au cours de ce voyage. Une jolie manière de boucler la boucle de celui-ci comme il se faut, les yeux pétillants et la tête emplie de souvenirs.♡

Assouan, temple d'Isis, île de Philae Assouan, temple d'Isis, île de Philae

Vous pouvez retrouver tous les articles de ce voyage en cliquant juste : ICI !

Un petit aparté pour vous remercier infiniment de tous vos jolis retours concernant ce carnet de voyage, que ce soit sur le blog ou sur les différents RS.
Vous n’avez pas idée comme cela fait chaud au coeur !
Ce voyage a été un véritable rêve éveillé, et il n’aurait jamais pu voir le jour sans vous, et quel bonheur immense que d’avoir pu vous le faire partager, vivre, à travers ce carnet de voyage.
MERCI♡


Un immense merci à Voyageurs du Monde pour cette invitation rêvée et leur confiance, ainsi qu’à mes compagnons d’aventures (coucou la #TeamPyramides ! ) pour avoir rendu ce voyage si mémorable et sans qui l’aventure n’aurait pas été la même !

13 comments

  • Voyage au Vietnam

    juin 9, 2017

    Bonjour, merci pour votre blog, l’information est très pertinente! Tenez-moi au courant des prochaines publications.

  • Jules - Rotdenken

    juin 8, 2017

    Voir l’Égypte à travers tes yeux, c’est vraiment fantastique. Tu apportes une touche si onirique à tes découvertes. Tu sais ce que je pense de tes photos, Ce grain, cette lumière, tes choix… Tes compositions sont un délice visuel. J’éprouve de plus en plus d’intérêt pour l’Égypte ancienne. Ma femme m’a contaminé peu à peu. Il y a deux semaines, nous avons visité le Museo Egizio de Turin, où j’ai appris une quantité de choses passionnantes et vu des pièces uniques. Je rêve de fouler cette terre avec elle. Ton récit sera alors fort utile. Quel joli nom Philae…

    • Vagabondanse

      juin 11, 2017

      Re(voir) l’Egypte à travers tes mots Jules, je crois bien que c’est tout aussi fantastique ! Tu sais à quel point j’ai toujours un sourire grand comme ca quand je vois ton nom s’afficher, même après toutes ces années et, j’avais quelque peu hâte de lire tes retours, en sachant que ce voyage me tenait particulièrement à coeur ! Mille mercis, vraiment :)
      Ca me fait d’autant plus plaisir à lire, que ce voyage à été un véritable tournant photographique pour moi, alors je suis on ne peut plus ravie de savoir que quelque part, cela se ressent dans mes photographies et à travers mon oeil.

      En tout cas, je ne peux que t’encourager à céder à ta femme et à te laisser contaminer corps et âme ! Je suis convaincue que ce voyage ensemble finirait de te convaincre :)

  • mzelle fraise

    juin 5, 2017

    Mais noooon !!! pas la fin !! En même temps, tu nous réserves sûrement de nouvelles destinations :) Rien à voir, mais je voulais savoir si tu nous ferais un petit article sur ta nouvelle pratique photo, je me rappelle que tu avais parlé de ton changement pour un boîtier sony+objectif argentique, tu en es contente ? ça a fait évoluer ta pratique et ton plaisir à shooter ?

    • Vagabondanse

      juin 7, 2017

      Mais siii (mais bon, comme je le disais à Anne, en fait il me reste deux petits articles à vous partager :) Louxor et un petit bonus avec des argentiques!). D’ici là il va y avoir de nouvelles aventures tu as raison, un petit peu de Bretagne et surtout, la Thaïlande !!

      Tu fais bien de soulever la question Johanna ! Je ne pensais pas faire un article, mais en fait ce serait une bonne idée car depuis le dernier ou j’en parlais effectivement, ma pratique à beaucoup évoluer, et va continuer puisque je ne vais pas tarder à changer de boitier. Merci pour l’idée !! :)

  • marionromain

    juin 1, 2017

    C’est fou comme un an après, ces photos du voyage en Egypte continuent de m’émerveiller à chaque article. <3

    • Vagabondanse

      juin 1, 2017

      Oh, merci Marion, tu ne peux pas me faire plus plaisir en me disant cela ♡ Ce voyage ayant déjà été maintes fois raconté sur les blogs des copains, je craignais que vous soyez tous déjà bien lassés, mais ca fait plaisir de voir que non, et que même un an après, ce voyage transporte toujours autant :) Alors merci merci merci !

  • le chien à taches

    mai 31, 2017

    oh noooon, c’est terminé…
    Mais tu achèves ce joli récit tout juste un an après notre départ, alors bravo pour le timing ! ;)
    C’était si doux de te lire, tu trouves toujours les mots qui reflètent au mieux ce que l’on a pu vivre & ressentir
    et ça fait un bien fou <3

    Bisous copinette !

    • Vagabondanse

      juin 1, 2017

      Mooow non mais toi alors ! Merciiii copinette ♡
      Le timing n’est vraiment pas voulu mais oui, finalement le hasard fait bien les choses :) Quel joli clin d’oeil, et surtout après avoir passé ce week-end retrouvailles tous ensemble !! Mille mercis ♡
      (bon et en fait, le carnet n’est pas vraiment fini fini, je viens de me rendre compte que je n’avais pas parlé de Louxor ! haha)

  • Violaine

    mai 31, 2017

    Encore un très bel article sur ce voyage en Egypt qui me rappelle de si beaux souvenirs ! Et comme toi, voir les bateaux de croisière à quai m’avait crevé le cœur ! Le pays est si beau !

    • Vagabondanse

      juin 1, 2017

      Merci beaucoup Violaine ! :) Pour avoir suivi le votre avec assiduité il y a quelques années, j’imagine comme mes différents articles ont du te rappeler de beaux souvenirs et ca fait chaud au coeur à lire :)
      Je ne l’ai pas dis ainsi dans l’article, pourtant c’est exactement cela que j’ai ressenti, un vrai crève coeur de voir une telle désertion des touristes. Le pays est si beaux, les gens si chaleureux ♡ C’est fou, j’avais rêvé devant votre voyage et vos articles, mais j’étais bien loin de m’imaginer que ce voyage me bouleverserait à ce point !

  • Eva

    mai 31, 2017

    Tes photos sont incroyables, un vrai décors de carte postale. J’adorerais aller en Egypte, un jour peut-être! En tout cas tu réussis à nous faire voyager à travers tes photos et tes mots.

    Des bisous :)

    • Vagabondanse

      juin 1, 2017

      Merci beaucoup Eva ! C’est tout le mal que je te souhaite que de pouvoir y aller un jour :) Tant de merveilles à y découvrir ♡ Un voyage vraiment à part qui ne peut laisser insensible !

Leave a Reply