Skip to content

Thaïlande : city guide pour 2 jours à Bangkok !

Thaïlande : city guide pour 2 jours à Bangkok !

Cap sur la Thaïlande et sa frénétique capitale ! Aujourd’hui, je vous livre mon petit city guide pratique pour passer 2 jours à Bangkok et ne rien manquer lors de votre escapade, car on peut vite se laisser submerger et se perdre dans ce dédale cosmopolite. Que voir, que faire, où dormir, manger, se relaxer, comment circuler etc. Petit tour d’horizon de la ville pour une immersion complète, pluriel, colorée et pleine de vie !

City guide : 2 jours à Bangkok

City guide : 2 jours à Bangkok !

En mars 2017, grâce à l’Office du Tourisme de Thaïlande, j’ai eu la belle opportunité de pouvoir partir à la rencontre de ce petit bout d’Asie. Si le projet était avant tout d’explorer le nord-est du pays à travers la région de Loei, nous avons pu y glisser 2 jours à Bangkok (une journée à l’aller et une au retour), que j’ai choisi de vous condenser dans cet article pratique pour vous livrer un petit city guide pour passer 2 jours à Bangkok, afin que vous puissiez optimiser au mieux votre futur voyage dans la capitale Thaï. Si entre nous, je ne saurais que trop vous conseiller de passer plus de 2 jours à Bangkok (disons 3 ou 4), vous pourrez malgré tout en peu de temps, voir pas mal de choses et avoir ainsi un joli aperçu de la ville, pour vous donner envie d’y revenir et de l’explorer davantage !

En toute sincérité, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en venant en Thaïlande, et avais d’ailleurs quelques réticences concernant Bangkok, celle que l’on murmure être le coeur bouillonnant de l’Asie du sud-est. Une idée en tête de « trop », de gigantisme, où le sentiment d’être infime et de ne pas trouver ses repères prend le dessus. Je craignais de me faire avaler par Bangkok avant même d’avoir pu la rencontrer, la comprendre et l’appréhender. Et puis, pour une toute première fois en Asie, je redoutais quelque peu le choc culturel. De ce fait, je m’attendais à une grande capitale oui, à une mégapole, certes, mais sans plus, puisque Bangkok ne devait être que l’excuse de notre point de chute à l’aller comme au retour. Je n’imaginais pas un instant pouvoir être conquise de la sorte. Pour tout vous dire, je ne comprenais pas comment Natacha Birds, pouvait affirmer dans l’une de ses jolies vidéos « Les Bonnes Choses de la semaine » que Bangkok était sa ville préférée au monde. Ca me semblait si inconcevable ! Et puis, j’y suis allée, j’ai traversé, parcouru, vécu, rencontré et appréhendé Bangkok, et j’ai compris. ♡ Ô oui, si j’ai la certitude que je ne pourrais jamais y vivre tant elle est trop intense pour moi, j’ai aussi la certitude d’avoir eu un énorme coup de coeur pour cette ville, son effervescence colorée, cosmopolite, photographique. J’ai regretté de ne passer que 2 jours à Bangkok et rêve déjà d’y revenir pour m’y perdre encore & encore et en découvrir de nouvelles facettes. De jour comme de nuit, laissez-vous prendre par la main et sombrer dans ce tourbillon enivrant, jusqu’à gagner son coeur et laisser le coup de coeur vous gagner ! :)

  • Comment circuler à Bangkok ?

Bangkok est un véritable labyrinthe, un dédale sans fin, où les distances peuvent très vite vous jouer des tours, si vous vous fiez uniquement à votre map. Je ne me souviens plus exactement combien de kms nous avons marché en tout, mais je me rappelle que pour la première journée nous avions fait pas moins de 10 kms ! De ce fait, si vous voulez optimiser au maximum vos 2 jours à Bangkok, vous aurez le choix notamment entre : le Métro (BTS : métro aérien & MRT : métro souterrain), le tuk-tuk, le bus, le taxi (voiture ou scooter « moto-taxi ») ou encore à pieds ! On a tendance à l’oublier, mais c’est souvent en marchant qu’on fait de bien belles découvertes, traverse des quartiers, des ruelles etc; et c’est aussi une jolie manière de s’imprégner de l’ambiance d’une ville, d’en prendre le pouls.

2 jours à Bangkok, circuler en BTS

Le métro de Bangkok se scinde en deux lignes de métros distinctes mais interconnectées :

  • métro aérien BTS (avec un système de ticket)
  • métro souterrain MRT (avec un système de jeton pour les trajets occasionnels et tickets/pass pour les plus réguliers)
    • Le prix sera calculé en fonction de la distance que vous effectuerez. Vous devez donc préalablement au moment de l’achat du titre de transport choisir le nombre de stations que vous allez faire. J’ai mis un petit temps à me faire à ce système, tant je trouve ca contraignant que de savoir à l’avance exactement là où l’on va descendre et ne pas improviser en route !
    • N’oubliez pas que chaque métro a son propre système de ticket, et que l’un ne peut fonctionner sur l’autre et vice-versa.

Mais je ne saurais que trop vous recommander d’emprunter le métro, ne serait-ce que pour gagner du temps dans vos déplacements, car les distances peuvent être longues, mais aussi vis à vis du traffic (car si vous trouvez que Paris est un casse tête avec ses bouchons, vous n’avez encore rien vu à Bangkok !). Le BTS a surtout l’avantage d’être aérien, et de vous offrir de jolis points de vue sur la ville ! C’est toujours agréable de prendre de la hauteur pour (re)découvrir un lieu sous un autre regard, passer ainsi entre les buildings parfois, au coeur des quartiers etc. Et puis, avantage ou désavantage c’est selon chacun, le métro en plus d’être très propre, et surtout climatisé. Pour ma part, ce fut un désavantage, car avec la chaleur ambiante et la forte humidité, ce constant choc thermique entre intérieur et extérieur, chaud/froid, a eu raison de moi et de me faire tomber malade dès les premiers jours du voyage.

Autre option pour arpenter Bangkok : le tuk-tuk ! On ne peut pas faire plus local, et quand il fait chaud c’est plutôt agréable, en plus d’être marrant à tester. Surtout, négociez la course avant de monter. C’est un impératif si vous ne voulez pas vous faire avoir. De plus, les tuk-tuk sont légions à Bangkok, alors il ne faut pas hésiter à négocier avec plusieurs si vous trouvez que le premier que vous avez abordé vous propose un prix trop élevé à ce que vous voulez mettre. L’avantage du tuk-tuk, c’est qu’il peut se prendre à plusieurs (on a réussi à rentrer à 4 dans l’un ! C’était serré, mais ca l’a fait, et le souvenir n’en est que plus mémorable !), et donc vous pouvez partager les frais. Exemple, pour faire Chinatown – Wat Pho (à peu près 3km), nous en avions eu à 4, pour 150 baht (soit environ 4€).

Dans le même genre vous avez le taxi. A l’instar du tuk-tuk, veillez à toujours soit négocier la course avant, soit prendre un taxi avec compteur kilométrique, et ainsi, ne pas vous faire avoir. De manière générale, ça se fait assez, mais au cas où, mieux vaut le savoir ! Exemple, pour faire un trajet d’environ 9km, nous en avions eu pour 85 Baht à 3. Donc parfois, le taxi peut valoir plus le coup que le tuk-tuk (plus facilement prisé des touristes et donc plus difficile à négocier en tarif).

À savoir : souvent, lorsque vous hélerez un taxi ou un tuk-tuk dans la rue, et lui demanderez s’il va à la destination que vous souhaitez, il est tout à fait possible que celui-ci refuse pour diverses raisons (trop loin, pas sur son chemin, pas au prix que vous voulez etc). Donc ne soyez pas surpris d’avoir des refus et poursuivez, vous en trouverez forcément un (vue le nombre à Bangkok !!).

2 jours à Bangkok, Hua Lamphong : la gare centrale.

Que voir/que faire en 2 jours à Bangkok ?

Bangkok fourmille ! Nous en avons tellement vu en 2 jours à Bangkok, que j’ai eu le sentiment que cela faisait 5 jours que nous étions là ! Il y a tant à voir/faire/ ne serait-ce qu’au coeur même de la ville, sans compter en proche périphérie; que 2 jours ne seront pas de trop. Je vous le disais plus haut, c’est même un joli compromis 2 jours à Bangkok si vous n’êtes pas très branché ville, mais avez quand même envie d’avoir un aperçu de la capitale Thaï avant de découvrir d’autres coins du pays; où si à l’inverse vous adorez cela, ça ne pourra que vous donner envie d’y revenir de nouveau, et pourquoi pas plus longuement. Bangkok est tellement prenante, que je crois bien que pour l’apprécier, la savourer comme il se faut, plusieurs voyages sont nécessaires, car elle n’est pas simple à appréhender et on peut très vite la détester dès les premiers instants. Pour ma part, la curiosité fut trop grande, le coup de coeur trop imminent. Il faut s’y frotter, s’y plonger, vivre ce bourdonnement, cette ferveur, cette agitation incessante, telle une fourmilière pour comprendre la ville. Ce qui est certain, c’est qu’il y en a pour tous les goûts ! Que vous ayez envie de voir des temples, visiter des musées, vous perdre dans différents quartiers, vous balader dans des parcs, arpenter des marchés couverts, faire du shopping, etc.

2 jours à Bangkok

  • Hua Lamphong : la gare centrale.

Point central de la ville, Hua Lamphong : la gare centrale, fut notre premier arrêt de nos 2 jours à Bangkok. J’en avais entendu parlé avant de partir en faisant quelques recherches, notamment vis à vis de son architecture néo-renaissance, avec en son coeur cette immense voute en charpente métallique ou encore une façade art-déco jaune et blanche. Une fois n’est pas coutume, la couleur prime à Bangkok, et ce même jusqu’à la gare ! Et puis, je trouve aussi qu’il y règne une telle ambiance dans une gare, que c’est quelque chose que j’aime voir en visitant une nouvelle ville, surtout dans une mégapole comme Bangkok.

2 jours à Bangkok, Hua Lamphong : la gare centrale.2 jours à Bangkok, Hua Lamphong : la gare centrale.

La gare centrale se trouve dans un quartier ayant subi de grandes mutations. Autrefois chic et huppé, il est aujourd’hui plus populaire, et comme souvent chez nous, prisés des sans-abris. On s’en rend très vite compte dès lors qu’on quitte la gare et s’embarque dans les rues avoisinantes qui conduisent à Chinatown. Il n’y a pas besoin de faire beaucoup de pas pour voir, une nouvelle fois, le quartier changer peu à peu et nous plonger dans une toute autre ambiance !

Les différents quartiers.


  • Yaowarat : Chinatown.

Si je ne devais retenir qu’un coup de coeur de ces 2 jours à Bangkok, je crois bien que ce serait celui-ci : le quartier de Yaowarat – Chinatown. Un véritable voyage dans le voyage comme je les aime ! A mesure qu’on s’avance sur Yaowarat Rd, le dépaysement se fait de plus en plus total. On oublie soudain qu’on est au coeur de Bangkok, comme téléporté en Chine ! Si chaque grande ville/capitale recèle son quartier chinois, je dois reconnaître que celui de Bangkok est un incontournable ! Ce fut un immense coup de coeur tant photographique, qu’humain, pour cette ambiance dans laquelle vous plongez au fil des ruelles parfois exiguës, en slalomant entre les marchands ambulants, la circulation rutilante et autres étales et boutiques d’orfèvre, de tissus, de bric-a-brac et j’en passe. Une véritable fourmilière où l’on ne se soucie absolument pas de vous, ce qui est une aubaine lorsqu’on est photographe ! Je vous le montrais précédemment dans l’article « Portraits d’Asie : la Thaïlande », c’est indéniablement dans ce quartier de Chinatown que j’y ai fait une petite partie de la série, tant il y avait matière.

2 jours à Bangkok, Yaowarat : Chinatown

2 jours à Bangkok, Yaowarat : Chinatown

Le quartier de Chinatown est un véritable éveil des sens, tant au niveau visuel que gustatif. Les plus gourmands (et courageux!) trouveront de quoi satisfaire leurs papilles et leur soif de nouveauté. Je me souviens avoir été interloquée de voir bon nombre de personnes, boire à la paille ce qui semblait être un jus/une citronnade ou que sais-je, et se trimbaler avec par la même occasion (tant à pieds qu’à scooter sur le côté du guidon), dans une sorte de sac en plastique ! (Comme vous pouvez en voir un sur la photo de gauche ci-dessus, qui pend). Ca parait tellement improbable !!

2 jours à Bangkok, Yaowarat : Chinatown2 jours à Bangkok, Yaowarat : Chinatown

Croyez-moi, si j’avais pu, j’aurais passé ces 2 jours à Bangkok en me baladant uniquement dans Chinatown, tant ce quartier recèle de recoins, de ruelles, et souvent, de belles surprises cachées, comme avec ces deux photos ci-dessus, prises dans un petit temple au fond d’une cour où nous sommes tombés dessus par hasard à force de zigzaguer dans le quartier. L’ambiance de certains passages couverts m’a parfois rappelé ceux de la vieille ville de Jérusalem. Un dédale grouillant où on ne sait plus où donner de la tête et en perdrait presque son latin ! Vous ne manquerez pas de noter ces nids de câbles électriques formant comme une toile d’araignée géante, où l’on se demande bien comment ils font pour s’y retrouver, outre l’aspect sécurité ! Idem, cela m’a rappelé la Roumanie, notamment à Bucarest, où la mise à nue du système électrique m’avait marqué, puisqu’on est habitué chez nous en France à en avoir une bonne partie sous terre.

2 jours à Bangkok, Yaowarat : Chinatown

  • Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs.

À l’instar de Yaowarat – Chinatown, Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs, serait indéniablement mon deuxième coup de coeur de ces 2 jours à Bangkok ! C’est de loin un autre incontournable de votre visite dans la capitale, et dans ce secteur ci de la ville. Situé à deux pas de Chinatown, en bordure du Chao Phraya, il est le plus grand marché de fleurs fraîches en gros et aux détails de Bangkok et même, de toute la Thaïlande. Là aussi, ce dernier vous promet une nouvelle immersion hors du temps, où vos sens seront une fois de plus sollicités ! Une véritable explosion de couleurs, de senteurs, de vie, où l’on se faufile comme des petites souris à admirer ces mains s’affairer autour de toutes ces différentes fleurs, roses, oeillets d’Inde, orchidées, jasmins… C’est ici que les professionnels s’approvisionnent, mais également, que les particuliers viennent acheter les offrandes qu’ils feront aux temples par la suite bien souvent. Parfois, cela peut aussi être pour acheter un bouquet de fleurs tout bonnement !

2 jours à Bangkok, Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs.

2 jours à Bangkok, Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs. 2 jours à Bangkok, Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs.

2 jours à Bangkok, Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs.

Il y a souvent une telle minutie à les regarder, comme broder ces offrandes de fleurs, mais aussi un tel travail à la chaîne qu’on croirait qu’elle pourrait le faire les yeux fermés tant la mécanique est rodée. Le marché aux fleurs est vraiment immense, en extérieur le long des rues avec toutes ces échoppes et ces stands, mais aussi en intérieur, sous des passages couverts. N’hésitez pas à vous y engouffrer et vous y perdre, il y a une fois encore, de belles surprises à rencontrer et de jolies scènes de vie à observer. Je me souviens notamment de ce passage où les étales de fruits et légumes venaient diversifier ceux de fleurs, et où un match de boxe accaparait plus l’attention de certains que la confection des bouquets ! Par endroit, il y a vraiment ce sentiment de rentrer dans une usine à ciel ouvert. On dit que l’ambiance est encore plus folle la nuit ou encore à l’aube, vers 3h ou 4h du matin quand les grossistes acheminent les fleurs fraichement coupées dans les différentes provinces du pays. Il me faudra revenir pour tester cela à différents moments de la journée, car en ne passant que 2 jours à Bangkok, je m’en serais voulu de ne rester que dans le coin, même si c’était très tentant, tant j’ai l’impression de n’avoir vu qu’un dixième de ce marché aux fleurs !

2 jours à Bangkok, Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs.

2 jours à Bangkok, Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs.

2 jours à Bangkok, Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs.2 jours à Bangkok, Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs. 2 jours à Bangkok, Pak Khlong Talat : le marché aux fleurs.

Les Temples.


Bangkok recèle bon nombre de temples et vous n’aurez que l’embarras du choix ! Il vous faudra néanmoins sélectionner si vous voulez pouvoir profiter de chacun d’eux sans vous presser et surtout optimiser vos visites en fonction de la distance entre chacun d’eux. En 2 jours à Bangkok, nous aurons visité pas moins de 3 – 4 temples, ce qui n’est pas rien en plus des autres visites de quartiers. Avant de vous détailler ces derniers, quelques petites infos à savoir et garder en mémoire, car à l’instar d’une église, d’une synagogue ou encore d’une mosquée, on ne rentre pas dans un temple comme dans un moulin ! Il y a certaines règles à respecter :

  • Tenue vestimentaire réglementée :  la tenue vestimentaire est primordiale. Pour les hommes comme pour les femmes, il faut avoir les jambes couvertes, de même que les épaules.
    • Petite astuce : à Bangkok il fait très chaud et le taux d’humidité dans l’air est très élevé; donc vous aurez tendance à vouloir privilégier des tenues légères pour vos balades dans la ville. Dans ce cas, glissez dans votre sac un petit châle à enrouler sur vos épaules et un pantalon en coton ou en lin léger (ou encore un paréo), à enfiler par-dessus votre short ou votre jupe, au moment où vous désirez visiter un temple. J’ai fait cela durant tout le séjour et c’était parfait !
      • Si vous n’avez pas de tenue prévue sur vous, on pourra à ce motif, vous refuser l’accès au temple. Mais parfois, dans certains temples, on pourra aussi vous prêter de quoi vous vêtir pendant votre visite si jamais vous avez oublié de quoi, et vous rendrez celà à votre sortie.
  • Se déchausser : lorsqu’on pénètre au coeur même de la salle du temple, il faut penser à se déchausser, parfois même dans la cour de ce dernier. Donc pensez à glisser dans votre sac une petite paire de chaussettes, si vous ne voulez pas être pieds nus (si jamais vous portez des sandales la journée).
  • Le silence : c’est une règle de base qui semble évidente, mais qui à tendance à être trop vite oubliée. Le temple est un lieu de recueillement où il convient d’arborer le silence. Il y a souvent une telle ambiance qui se dégage, un instant solennel à prendre; et puis suivant l’heure à laquelle vous visiterez, il est possible que vous tombiez sur une cérémonie (notamment vers 17h).

2 jours à Bangkok, Wat Pho : Temple du Bouddha couché.

  • Wat Pho : Temple du Bouddha couché.

Le tout premier temple visité pendant nos 2 jours à Bangkok, fut le non moins célèbre Wat Pho : Temple du Bouddha couché. Je ne saurais que trop vous le recommander, non seulement pour son fameux et impressionnant Bouddha couché de près de 46m de long (!), mais surtout, de le visiter en fin de journée, à l’orée du coucher de soleil. D’une part, il y aura bien moins de monde, mais surtout, la lumière n’en sera que plus belle, dorée, faisant rayonner toutes ces jolies couleurs qui emplissent Wat Pho. Je ne m’attendais pas un instant à tant de couleurs, tant de minutie dans l’ornementation, l’architecture. Le site est littéralement immense, pas moins de 8 hectares ! On passe d’un temple à un autre, d’une petite salle de prière à une autre, d’une cour à une autre par tout un dédale de passages, de portes, en contournant ci-et-là les arbres et autres Chedi, ces édifices en forme de « conne élancé vers le ciel » commémorant Bouddha et ses enseignements.

À savoir : le prix d’entrée est de 100 Baht.

2 jours à Bangkok, Wat Pho : Temple du Bouddha couché.

2 jours à Bangkok, Wat Pho : Temple du Bouddha couché. 2 jours à Bangkok, Wat Pho : Temple du Bouddha couché. 2 jours à Bangkok, Wat Pho : Temple du Bouddha couché.

Qu’on se le dise, le Bouddha est impressionnant, et l’effet est on ne peut plus accentué par les dimensions du temple, où il semble tout étriqué à l’intérieur. Il y a une certaine promiscuité qui nous permet de nous approcher au plus près de ce dernier, d’admirer pourquoi pas le travail de restauration en cours et surtout, de redoubler d’imagination pour réussir à le prendre en photo d’un bloc, puisque celui-ci est quelque peu dissimulé derrière une colonnade.

2 jours à Bangkok, Wat Pho : Temple du Bouddha couché.

  • Wat Benchamabophit : Temple de marbre.

Situé à l’écart des autres temples, en bordure du Prem Prachakon dans le quartier Dusit et oublié quelque peu des touristes, le Wat Benchamabophit, Temple de marbre, mérite le déplacement. Il n’est pas le plus impressionnant des temples que compte Bangkok (il est d’ailleurs le plus récent de tous !), mais il dégage quelque chose de solennel et d’admiratif avec toute son architecture de marbre, ses petits ponts en fer rouge reliant les jardins et autres bâtiments réservés aux moines, sans oublier son cloître dissimulant une impressionnante série de 53 Bouddha en bronze illustrant ses différentes attitudes. Nous avons eu la chance de la visiter en fin de journée, notamment au moment de la prière de 17h et nous étions quasi seuls avec les moines. Un véritable petit havre de paix ! Ce fut le tout dernier temple que nous avons visité lors de nos 2 jours à Bangkok, et nul doute que nous ne pouvions pas finir sur une plus jolie note. ♡

À savoir : le prix d’entrée est de 20 Baht.

2 jours à Bangkok, Wat Benchamabophit : Temple de marbre

2 jours à Bangkok, Wat Benchamabophit : Temple de marbre

2 jours à Bangkok, Wat Benchamabophit : Temple de marbre

  • Wat Saket : Temple du Mont d’Or.

À l’image de Wat Pho, Wat Saket : Temple du Mont d’Or, est un incontournable à visiter si vous passez 2 jours à Bangkok. Ce, tant pour la beauté du complexe en lui même que surtout, pour la vue à 360° qu’il offre en son sommet sur la ville de Bangkok. Perchée sur une petite colline, vous ne pourrez pas le louper, celui que l’on surnomme aussi la montagne d’or de Bangkok en écho à son Chedi dorée qui surplombe le temple ! Avant de grimper au sommet, arrêtez-vous néanmoins visiter le temple juste à côté, pour admirer notamment le décor de la salle avec ces fresques intérieurs qui sont incroyables et ornent le lieu du sol au plafond !

À savoir : le prix d’entrée est de 20 Baht.

Wat Saket : Temple du Mont d'Or

Wat Saket : Temple du Mont d'Or

Puis, empruntez la volée de marches (344 !) pour gagner le sommet et admirer Bangkok ! Le nombre de marches peut en freiner plus d’un mais croyez moi, cela se fait tout seul ! L’escalier en colimaçon sur le pourtour est progressif, et avant même que vous ne vous en rendiez compte, vous arriverez en haut sans vous préoccupez du nombre de marches ! Profitez de la vue tout au long de l’ascension qui se dévoile à mesure que vous gagnez le sommet et tendez surtout l’oreille, pour entendre le joli chant de ces petites cloches, tinter au sommet.

2 jours à Bangkok, Wat Saket : Temple du Mont d'Or2 jours à Bangkok, Wat Saket : Temple du Mont d'Or

La vue est aussi imprenable que saisissante. Un coup de coeur absolue ! On se rend non seulement compte de l’étendue du temple avec tous les bâtiments que comprend ce dernier, notamment avec les résidences des moines et que l’on aperçoit au premier plan avec leur toit en pente, mais également de l’immensité de la ville de Bangkok. Une forêt de buildings s’élève au loin et contraste par endroit avec la vue de certains quartiers plus populaires. On croirait presque que la ville est à portée de main et paradoxalement infinie, tant on ne peut en voir les limites, tant elle grouille et se répand jusqu’au creux de ce voile de pollution couplée à la forte chaleur, que l’on devine au lointain. Il y a comme un petit jeu à observer la ville à travers ces différentes fenêtres, au gré du tintement des cloches. La petite brise est d’ailleurs bien agréable et permet de respirer un peu plus sous cette chaleur étouffante ambiante.

2 jours à Bangkok, Wat Saket : Temple du Mont d'Or

2 jours à Bangkok, Wat Saket : Temple du Mont d'Or

  • Wat Ratchanatdaram et le Pavillon royale Maha Chetsadabodin.

Vous l’aurez compris, sillonner en 2 jours Bangkok n’est pas une mince affaire ! Il y a matière et plus que de raison même ! Si vous avez là une petite liste non exhaustive des principaux temples à voir, vous pouvez en rajouter deux petits, que nous n’avons pas pu visiter comme il se devait mais à côté desquels nous sommes passés : le Wat Ratchanatdaram et le Pavillon royale Maha Chetsadabodin. Si le second est impressionnant par son pavillon tout doré, le premier l’est encore plus par son architecture et mériterait le coup d’oeil.

2 jours à BAngkok, Wat Ratchanatdaram2 jours à Bangkok, Pavillon royale Maha Chetsadabodin

Et puis, dernier gros incontournable si vous avez le temps (ce qui nous a manqué), le Palais Royal : Phra Borom Maha Ratcha Wang. Mais attention, s’il est surement de loin le plus beaux et le plus important, il est aussi le plus visité de Bangkok (500 Baht l’entrée/personne) ! Prévoyez du temps, car le complexe est immense !

Infos pratiques.


Où loger pour 2 jours à Bangkok ?

S’il y a bien entendu mille et une adresses pour se loger à Bangkok, nous en avons testé deux avec deux budgets différents, que je propose de vous partager : l’hôtel X2 Vibe Bangkok Sukhumvit et l’hôtel Mövenpick Hotel Sukhumvit 15.

  • X2 Vibe Bangkok Sukhumvit

L’hôtel a ouvert ses portes en 2017, ils étaient d’ailleurs en train de peaufiner les derniers détails au moment où nous y étions (Mars 2017). S’il peut avoir l’inconvénient d’être excentré du coeur de Bangkok, il aura l’avantage d’être au calme dans un quartier résidentiel ! Néanmoins, à deux pas du métro BTS et de la station « On Nut », cela reste parfait pour regagner le centre ville et rayonner ensuite pour vos visites. L’hôtel est vraiment sympa, à la fois design et cosy (et on ne peut que plussoyer leur slogan « Stay Chill Enjoy » !), et la petite piscine terrasse est un plus par cette chaleur ambiante ! Avantage non négligeable : le rapport qualité/prix !

2 jours à Bangkok, X2 Vibe Bangkok Sukhumvit

  • Mövenpick Hotel Sukhumvit 15

Situé en plein coeur d’un quartier animé, l’hotel 5* Mövenpick Hotel Sukhumvit 15, est LA belle adresse si vous avez un peu de budget à accorder pour vous loger. L’hôtel est canon en tous points, de la déco des chambres, du hall en passant par la cuisine du restaurant (dont je vous parle juste après) ! Outre sa piscine au dernière étage, le petit coup de coeur vient de sa terrasse attenante avec vue panoramique sur une partie de la ville. C’est sur cette dernière que nous avons passé notre ultime soirée à Bangkok, et je dois dire que c’était un petit peu parfait !

2 jours à BAngkok, Mövenpick Hotel Sukhumvit 15

Où manger à Bangkok ?

En passant 2 jours à Bangkok, nous n’avons pas eu le loisir de tester beaucoup d’adresses, mais j’en retiens néanmoins deux en particulier dont une coup de coeur ! De manière générale, j’ai été agréablement surprise de manger aussi bien et aussi varié durant tout mon séjour en Thaïlande. Certes, les fameux « Pad Thaï » sont légions mais la cuisine thaï ne se résume pas uniquement à ceux-ci ! Nous avons eu tout le loisir pendant notre voyage de gouter à la cuisine locale et traditionnelle, et si je ne pourrais pas vous ressortir tous les noms des plats goutés, je peux vous assurer que je me suis régalée et ai été agréablement surprise à certains moments. Et puis si comme moi, vous avez le palais plutôt sensible, ca sera un bon entrainement ! Mais je vous rassure, les thaï ont l’habitude des petits palais sensibles des européens et dose (voir ne dose pas du tout si vous le demandé) certains plats plus légèrement en épices.

  • Lelawadee Restaurant, Mövenpick Hotel Sukhumvit 15

Je vous le disais plus haut, l’hôtel Mövenpick possède un excellent restaurant « Lelawadee » où nous avons déjeuné le dernier jour de notre voyage. Au menu : soupe Tom Ka Gai, poulet au curry vert, poisson à l’ananas sauce aigre-douce, curry d’agneau, légumes sautés à la sauce soja et riz vapeur; sans oublier en dessert, le traditionnel : riz gluant à la mangue. Ai-je besoin de dire que l’on s’est régalé ?!

  • At-Ta-Rote Thai Eatery & Bar

C’est à n’en pas douter mon adresse coup de coeur ! Non seulement pour le lieu mais aussi et surtout, pour ce qu’il y a dans l’assiette ! Surement aussi, parce que c’est la toute première adresse que nous avons testé lors de notre tout premier jour à Bangkok. L’une des choses que j’ai particulièrement adoré tant pour ce repas que pour tout ceux que nous avons pris durant le séjour, c’est le fait de commander plusieurs plats différents et de les partager tous ensemble, en picorant à droite à gauche. Il n’y a pas plus convivial ! Et puis, cela permet de pouvoir gouter à tout, épicé comme non épicé, plutôt sucré que salé etc, et de pouvoir se faire un avis sur la cuisine thaï. Malheureusement, je serais incapable de vous citer tout ce que nous avons gouté ce jour là, mais nous avons adoré. Je vous recommande +++ cette adresse !

2 jours à Bangkok, At-Ta-Rote Thai Eatery & Bar

2 jours à Bangkok, At-Ta-Rote Thai Eatery & Bar

Où se relaxer à Bangkok ?

Avec tout ce qu’il y a à voir/faire et même gouter, en 2 jours à Bangkok, il est bon aussi de prévoir une petite parenthèse pour prendre soin de soi. De plus, il serait dommage de venir en Thaïlande sans tester le message thaïlandais. Pour se faire, j’ai testé pour vous LA belle et bonne adresse à Bangkok. Le must, c’était de tester le massage juste après être arrivé à Bangkok et après ces 11h de vol. Il n’y a pas mieux pour vous remettre de ces longues heures de vol et vous détendre comme il faut pour apprécier votre séjour ensuite.

  • Oasis Spa

Il faut connaître pour pouvoir trouver l’Oasis Spa, véritable petit écrin de paradis perdu au beau milieu des buildings. Passez le pas de porte et vous semblez soudainement comme coupé du monde, bien loin de l’agitation de la ville. Ce matin là, avant notre séance de massage, nous avons eu la chance de rencontrer l’équipe et surtout d’assister et de participer à un cours de confection de « tampons de Siam » de massage.

2 jours à Bangkok, Oasis Spa

Car en effet, nous avons eu ensuite deux massages (le bonheur!!), un massage classique (avec les mains) et un massage traditionnel avec ce fameux « tampon de Siam » blanc, confectionné à la main et qui renferme des plantes et autres épices aromatiques. Ce dernier est chauffé à la valeur, puis il est passé sur votre corps pour vous masser avec. Croyez-moi, la sensation surprend au début, mais c’est incroyable ensuite ! Le massage au tampon de Siam a une action aussi apaisante que bienfaisante, et du fait de sa composition on peut même parler d’une technique de massage à mi-chemin entre le massage et l’aromathérapie. Ce qui était top, c’était que juste avant la séance de massage, nous avions rempli une petite fiche, indiquant notamment le degré d’intensité du massage que nous préférions (doux, modéré ou fort), et surtout, les zones plus sensibles à éviter ou au contraire, à appuyer. Souffrant souvent de maux et de noeuds au niveau du dos et de la nuque, je peux vous dire que cela m’a fait un bien fou et la jeune fille qui s’est occupée de moi était aussi douce que délicate, prévenante, et avait tout bonnement des mains parfaites ! J’aurais pu encore y passer des heures, tant j’ai trouvé que ces 2h de massage sont passées si vite et ont eu l’effet escompté : me détendre et me dénouer certains noeuds du dos ! Et pour parfaire la tradition et les bienfaits, vous pouvez même une fois le massage au tampon de Siam effectué, versé son contenu dans un bain et vous y plonger dedans.

2 jours à Bangkok, Oasis Spa

Après quoi, rien de mieux qu’un petit thé pour se remettre de ses émotions et se reconnecter doucement à la réalité et la frénésie ambiante extérieure de la ville. Donc n’hésitez pas un seul instant si vous prévoyez 2 jours à Bangkok, d’inclure dans votre programme un passage par l’Oasis Spa. Vous ne le regretterez pas !! De plus, quand on connait les prix en France, très franchement, pour la qualité des massages que nous avons eu, je trouve que c’est plus qu’abordable.

Pour info : Si je me souviens bien, pour la formule que nous avons testé, (soit 2h de massage) il faut compter environ 2700 Baht (soit environ 70€) et si vous préférez ne faire qu’une heure, c’est environ 1200 Baht (soit 30€). Il y a tout un tas de choix de techniques de massages différents et à tout prix, donc vous n’aurez que l’embarras du choix comme on dit !

Bangkok est à n’en pas douter un incontournable de tout voyage en Thaïlande, que l’on soit féru de grande ville ou non, je pense que la capitale mérite de s’y attarder. Nous n’avons passé que 2 jours à Bangkok et ce petit city guide que je vous propose là n’est en rien exhaustif bien entendu et reflète simplement mon expérience. Mais je me dis que ca peut surement vous aider et vous faire une première base dans vos recherches ! Libre à vous de compléter, modifier, ajouter à vos souhaits ensuite :)

N’hésitez surtout pas à partager dans les commentaires vos adresses coup de coeur et autres immanquables, ou tout simplement vos souvenirs de Bangkok si vous y êtes déjà allés ! 


Un grand merci à  l’OT de Thaïlande & à Article Onze pour cette invitation rêvée, ainsi qu’à mes compagnons de voyage (coucou AurélieGérard :) ) sans qui l’aventure n’aurait pas été la même !

15 comments

  • Authentik Vietnam

    septembre 17, 2017

    J’ai visité la Thailande, surtout Bangkok. J’étais très satisfait du pays. C’est un bon souvenir de voyage :)

  • Lucas

    juin 22, 2017

    La Thaïlande est un pays sublime !! Merci pour ces conseils et ces magnifiques photos

    • Vagabondanse

      juin 25, 2017

      Merci Lucas ! Je ne le pensais pas, mais tu as raison la Thaïlande est un pays sublime avec une telle diversité !

  • Amélie

    juin 21, 2017

    Tu fais renaître de sacrés souvenirs… ce que j’aime la Thaïlande, et même Bangkok, si contrastée ! Je vois que les prix ont flambé à la lecture de ton article en comparaison à ma dernière visite (notamment pour les temples…) ! Tes photos sont si belles, et rendent si bien hommage à la capitale thaï :) Je rajouterais juste qu’il ne faut pas quitter Bkk sans avoir goûté à sa street food, et particulièrement dans le quartier de Sukhumvit !

    • Vagabondanse

      juin 25, 2017

      Merci beaucoup Amélie !! Tu as raison de rajouter la street food ! Nous n’avons pas eu l’occasion de la tester, mais je prends note pour la prochaine fois :) Même si entre nous, j’avais quelques réticences. Mais c’est vrai qu’il n’y a qu’à arpenter Bangkok pour s’en rendre compte, la street food est partout, et presque religion je dirais :)

  • Ornella

    juin 21, 2017

    J’ai toujours eu une sorte d’à-priori face à Bangkok, je connais mieux le sud de la Thaïlande dont tout le monde dit tant de mal, mais que j’aime tout de même. Faudrait que j’aille voir du côté de Chang Mai.

    • Vagabondanse

      juin 25, 2017

      C’est drôle que tu dises ca, car justement j’avais beaucoup d’a-priori avant de venir en Thaïlande, notamment vis à vis de l’image que l’on dresse du pays et qui est très réductrice au sud; et j’ai été plus qu’agréablement surprise de découvrir un tout autre visage, et surtout d’avoir un tel coup de coeur pour Bangkok !

  • Partir un jour

    juin 21, 2017

    C’est tout simplement magnifique !
    Je pars quelques mois en Asie en 2018, je pensais faire l’impasse sur la Thaïlande, je crois que je vais le rajouter au programme :-)

    • Vagabondanse

      juin 25, 2017

      Oh et bien je suis plus que ravie de te faire changer d’avis alors et mon article tombe à pic ! Tu aurais vraiment tort de faire l’impasse de la Thaïlande car elle mérite vraiment le coup d’oeil ! Il y a tant à y voir !! Et notamment au nord :) J’aurais l’occasion d’y revenir plus longuement dans les prochains articles, et j’espère fort réussir à finir de te convaincre !

  • Aurore

    juin 21, 2017

    Magnifique article, très belles photos. J’y suis allée en avril 2016, et nous y retournerons au cours d’un voyage de plusieurs mois en Asie du sud est, j’ai très envie de revoir Bangkok, elle est si particulière ! Nous on a du marcher bcp à cause des taxis et tuk tuk qui refusait de nous prendre à des tarifs raisonnables !

    • Vagabondanse

      juin 25, 2017

      Bangkok est vraiment unique oui, tu as raison ! C’est aussi souvent pour cela qu’on dit qu’on peut la détester dès les premiers instants. Tout comme toi, j’ai très envie d’y revenir et d’en explorer encore plus, parce qu’il y a tant à y voir !! Pour les taxis et tuk-tuk, c’est vrai qu’ils peuvent très vite gonfler les prix et vous passer l’envie de les prendre ! D’où mon conseil de ne pas hésiter à négocier avec plusieurs :)

  • Evangeline

    juin 21, 2017

    Ton article est vraiment super. Je vais découvrir Bangkok à la fin de l’année et cela me donne encore plus envie d’y aller ^^.

    • Vagabondanse

      juin 25, 2017

      Merci Evangeline ! Bangkok a été un tel coup de coeur, que si tu es déjà conquise à travers mon article, je suis convaincue que tu seras encore plus amoureuse sur place !! :)

  • samsha

    juin 20, 2017

    C’est superbe! Le marché aux fleurs et les temples font rêver (la nourriture aussi haha) !

    • Vagabondanse

      juin 25, 2017

      Je crois bien que tout fait rêver à Bangkok, haha ! c’est là tout son charme je dirais, une telle diversité :)

Leave a Reply