Skip to content

Poland, Here we are. . .

Poland, Here we are. . .

Souvenez-vous, il y a un peu plus de deux mois, je vous emmenais vous engouffrer sur les routes de ma chère Poland, avec quelques arrêts, notamment à Bydgoszcz. Au grès de chaleureux souvenirs, je vous parlais d’elle; de mon amour pour ce pays. <3

airplane between Paris and Warsaw

Aujourd’hui, après un mois tout pile sans rien publier (mille excuses, mais je suis littéralement submergée par le travail à la fac. Bouh :( ); pourtant ce ne sont pas les sujets qui manquent (!) je vous propose un petit bonus pour me faire pardonner de cette absence. Un deux en un en quelque sorte, vous allez comprendre.

polish citylife

Après vous avoir bien souvent parlé de ma Poland aux travers de mes photographies; j’ai envie aujourd’hui de vous la montrer à travers la vidéo. Une autre manière de la découvrir, une autre forme d’art à expérimenter pour moi. Je n’en suis qu’à mes débuts, puisqu’il ne s’agit que de mon quatrième petit « court-métrage »; souvenez-vous, le tout premier était aussi à la gloire de ma Poland <3, le second, un joli souvenir de vie en famille, et enfin, New-York, il y a peu. Sachez d’ailleurs, au passage, que la prochaine, risque fort d’être sur la Norvège <3 Alors si le carnet de bord sur cet incroyable voyage vous a conquis, restez dans les environs, vous risqueriez d’apprécier fortement ces petites séquences vidéos que je vous proposerai…! Patience.

Polish Forest

Seulement à l’origine, j’avais une tout autre idée en tête avec cette petite vidéo, comme vous pourrez le constater tout au long du début de celle-ci. Vous, chers fidèles lecteurs/lectrices qui me suivaient depuis un moment ou tout juste arrivés, vous savez, ou avez tout du moins fortement compris à quel point le voyage fait partie intégrante de ma personnalité et de ma vie au quotidien. Ce besoin viscéral que j’ai de partir, de sauter dans un avion, je m’y sentirais presque bien plus chez moi. Je n’ai pas le pied marin, mais une chose est sur je suis une fille des airs ! Si bien qu’il m’est littéralement impossible d’imaginer un seul instant ne pas emprunter ce mode de transport pour mes voyages, surtout quand il s’agit d’aller à l’autre bout de la planète. J’ai tellement ca dans le sang (oui, je sais, dis comme ça, c’est très étrange), quand bien même j’ai vécu des expériences atroces en plein vol, que j’ai beaucoup de peine à imaginer et comprendre les blocages de certaines personnes face à ce mode de locomotion. Les peurs et les craintes de certain(e)s, qui me sont plus ou moins proches et à qui je pense en rédigeant cet article, à qui j’ai pensé en faisant la vidéo. Ca me parait si fou, quand je vois à coté de quoi elles/vous passez. L’avion permet de vivre des moments si forts et des expériences visuelles juste hallucinantes….que je me demande comment on peut à ce stade là, laisser la peur surpasser l’émerveillement et l’irreprésentable ?

on the road

Le fond du message de cette vidéo est là, le leitmotiv véritable; à défaut de réussir (bien que si tel est le cas, vous m’en verrez comblée :) ), parvenir au moins à en faire douter plus d’un(e) sur ses certitudes/suppositions/idées hâtives et j’en passe, concernant l’avion. Vous montrer ce que vous ne pouvez voir qu’en phase de décollage/atterrissage, en plein vol a mille lieux du sol terrestre; tenter de vous faire vivre toutes ces sensations pour ceux et celles qui n’ont jamais pris l’avion. Je pense notamment à ce passage au travers des nuages <3 C’est peut être idiot, mais moi, j’en ai à chaque fois des frissons, lorsque ca m’arrive durant un vol.

Alors, vous êtes prêt(e)s pour une petite séance de thérapie ? Attachez vos ceintures et laissez vous porter… :)

P.s : si vous avez eu l’oeil, vous noterez que je vous ai distillé tout au long de ce court article, quelques photos inédites…de quoi vous donner idée de ce qui vous attend dans les prochaines semaines :)

Leave a Reply