Skip to content

This is Sweden : Göteborg, voguons au coeur de la richesse de tes îles !

This is Sweden : Göteborg, voguons au coeur de la richesse de tes îles !

Premier réveil en terre suédoise, à Göteborg. Le premier d’une belle et longue série à venir, ca y est la remontée vers la Laponie est belle est bien lancée. Nous avons mis tant de coeur à préparer ce road trip sur le papier, que nous savourons chaque minute de celui-ci. Emmagasinons toutes ces belles rencontres, ces beaux moments; et la récolte ne fera que s’accroître au fil des kilomètres engloutis.

7h30, nous sortons du lit pour rejoindre Pontus dans la cuisine qui nous a préparé le petit déjeuner avec au menu, la découverte du porridge. Des flocons d’avoines qui ont macéré dans de l’eau, et agrémenté ici de kiwi, de lait, de miel et…de noix de cajou ! Je ne suis pas très fan du mélange salé sucré, mais je me laisse tenter; quand bien même ce dernier a du mal à passer (!), au moins j’aurais essayé ! Ce matin, les langues sont plus déliées, le cap de la rencontre de la veille est passé, et on a comme l’impression avec notre cher comparse allemand, d’être à Göteborg depuis au moins une semaine et de connaître notre hôte depuis des lustres. L’ambiance et plus que joviale et on sent qu’on va véritablement passer deux jours mémorables à Göteborg !

Aujourd’hui, chacun part de son côté. Pontus au travail, Florian à l’assaut de la ville, tandis que de notre côté, on décide de profiter du beau temps annoncé pour aller s’immerger au coeur des îles au large de Göteborg. J’avais repéré l’idée et Pontus n’a fait que confirmer mon choix. On saute dans le tram n°3 pour regagner la gare centrale et prendre ensuite le tram n°11 jusqu’au terminus Saltholmen, afin d’aller embarquer à Saltholmen Brygga dans un ferry !

Vous n’avez que l’embarras du choix ! Après vous être acquitté de votre ticket, vous pouvez vous arrêter ou bon vous semble aux vues des différentes escales qu’effectue le ferry. Afin de pouvoir en profiter un maximum, on décide de ne faire escale que sur deux îles et de les arpenter à travers champs et forêts ! La traversée n’est pas bien longue mais assez pour nous laisser dubitatives quant à la météo. Le temps est vraiment couvert et on lutte pour trouver le soleil qui nous était promis ! Fort heureusement, celui-ci parviendra à chasser les cumulus tenaces et nous offrir une belle journée, parfaite pour découvrir ces belles îles au large de Göteborg.

Première escale de la journée, nous accostons à Styrsö Skäret. L’île de Styrsö est assez grande et plutôt que de se contenter d’en faire le tour par la côte, on choisit de la traverser par l’intérieur des terres dans l’idée de rejoindre Styrsö Tången sur le coup des 15h pour à nouveau embarquer et aller découvrir une autre île. Cette mise au verre fait le plus grand bien. Marcher le long de ces petits sentiers de copeaux de bois et ne rencontrer que très peu d’âmes aux alentours. Il n’y a que nous et cette verdure suédoise.

Peu à peu l’image que j’avais de la Suède prend forme sous mes yeux. Je touche du doigt ce que j’avais tant imaginé, tant supposé. Voilà le visage de la Suède que je voulais voir. J’osais espérer en avoir un aperçu au cours de ce road trip, mais je n’osais espérer qu’il arriverait dès Göteborg ! Un sacré cadeau ♥ Nos pas s’enchaînent, engloutissent le trajet qui nous sépare de Styrsö Tången, et le coup de coeur se fait de plus en plus sentir. Nous n’en sommes qu’aux prémices de ce voyage, et on se demande bien ce qui va advenir de la suite, si dès Göteborg, nous sommes autant conquises et nous verrions bien restées là tout le reste du voyage !!

On contourne l’église et son joli cimetière, on remonte Styrsö Tångenväg, jusqu’à croiser quelques parois rocheuses et se lancer à l’ascension de celle-ci afin de trouver un petit coin sympa pour la pause déjeuner. Un joli promontoire avec une vue imprenable sur l’archipel ♥ Bon certes, en plein vent (!), mais avec la vue qu’on a, on prend sur nous et persistons à rester. Pour la petite anecdote des photographies qui suivent, notamment celle du sandwich, il faut savoir que comme tout bon pays Scandinave qui se respecte, la Suède n’est vraiment pas donnée niveau vie au quotidien. Du coup, tout le long du voyage, on a préféré économiser un maximum sur le budget nourriture en nous faisant nos propres salades/sandwichs. Le hic, c’est qu’à force, on tournait souvent autour des même ingrédients. Vous avez là LE sandwich type qui nous a accompagné tout au long de notre road trip, et que du coup, après trois semaines : nous ne pouvions plus voir en peinture !!! Je crois que j’ai mis un certain temps en rentrant en France à remanger du concombre, de la tomate et du jambon !!

L‘après-midi s’entame lorsque nous nous remettons en marche et regagnons la route. Les petites rues et ruelles, plus mignonnes les unes que les autres s’enchaînent et on ne sait que trop ou donner de la tête, tant on tombe en amour devant les lieux ! Le temps se couvre et le vent redouble d’intensité mais qu’importe, on poursuit plus que jamais en direction du port en nous délectant sur notre passage de ces jolies trouvailles architecturales.

Le temps file et nous arrivons malgré tout avec un peu d’avance au port Styrsö Tången. On profite de quelques instants pour se poser en bordure de celui-ci et regarder cette vie bien qu’éparse du fait de la météo, s’affairer. Il n’y a que peu de courageux à prendre la mer tant la houle est présente et ne cesse de faire claquer les coques des bateaux amarrés là. L’air n’est pas bien chaud mais qu’importe, on se sent drôlement bien. Cette excursion loin du coeur de la ville de Göteborg, nous fait vraiment le plus grand bien. Au fond, c’est un trait qui caractérisera notre voyage, cette envie et ce besoin de sortir des sentiers battus et au fond, de fuir les grandes villes pour s’immerger et s’imprégner au mieux de la Suède au coeur de ses terres, de ses poumons ♥

On s’engouffre dans les ruelles alentours, et j’ai comme un sentiment de retour en arrière. Si ce road trip aura su me montrer à quel point la Norvège et la Suède ont beau être voisines, elles n’en sont pas moins bien différentes; sur certains points, comme ici, j’ai trouvé des similitudes qui m’ont fait revivre certaines escales de mon voyage en Norvège. Ces maisons à l’architecture constructive si typique des pays scandinave, ces devantures, cette attention particulière apportée aux rebords de fenêtres…on se croirait presque dans un magasine déco en version grandeur nature !

Le vent se faisant de plus en plus pressant, on décide d’aller se mettre au chaud, dans le seul petit « bar » du port ouvert par cette saison; car à vrai dire la saison n’a pas encore démarré, nous ne sommes que début juin. L’occasion de se poser un petit peu, de faire quelques parties de cartes et de déguster un délicieux chocolat chaud. Oui parce que détrompez vous, la photographie qui suit est on ne peut plus mensongère ! S’il a l’air très appétissant, en contenance, il ne l’était pas du tout !!

15h27 précise nous voilà à nouveau à embarquer sur le ferry direction l’île voisine de Brännö Rödsten. Nous débarquons à Brännö Husvik avec à nouveau, dans l’idée de traverser l’île et d’atteindre Brännö Rödsten, afin de reprendre le ferry pour regagner la terre ferme.

Le temps s’est considérablement levée et le soleil prend une place d’honneur, amenant la vie à s’extirper au dehors. On en vient à croiser les riverains, revenir à vélo ou a motocyclette avec leur grande remorque à l’avant, des courses ou de l’école avec les enfants. L’ambiance est tout de suite bien moins fantomatique et plus conviviale. L’occasion de faire la rencontre d’une boule de poils en sacré manque d’affection ! :)

Cette fois-ci, on ne coupe pas à travers la forêt et suivons les chemins, avec pour objectif d’atteindre le « lotsutkiken », ce point de vue qui est censé donner une vue sur l’archipel depuis les hauteurs et ce à 360°.  Si vous l’aurez compris, du moins je l’espère (!!), les îles de Göteborg, sont un INCONTOURNABLE si vous passez par là, ce promontoire, en est de loin l’un des points central. Nous osions imaginer à quoi nous attendre, mais en fin de compte, les mots nous ont bien vite manqué en arrivant au bout de ce chemin et de ces escaliers en bois…

La force du vent qui nous a submergé en arrivant au sommet, fut à la hauteur de l’impression que nous a fait le lieu. On en croyait pas nos yeux, la vue était littéralement à couper le souffle. A 360°, de quoi nous laisser amplement et pleinement, savourer les alentours et surtout, prendre conscience de l’étalement de cet archipel. A nouveau, nous étions seules au monde, avions ce petit coin de paradis à notre merci. On ne pouvait décemment pas ne pas y rester un moment, même s’il y avait un vent carabiné ! On profita de ce bel instant pour faire une nouvelle pause et laisser les embruns marins et forestiers venir nous embaumer corps et âme. Ce fut presque intemporel, tant le ressenti fut fort et inexplicable. ♥ De loin, l’un des moments marquant de ce road trip en Suède…

Le coeur serré de devoir se résoudre à laisser un aussi bel endroit, on se remet en route pour regagner le port et à nouveau monter dans le ferry qui cette fois-ci nous ramènera au point de départ. La journée touche à sa fin, on profite de ces derniers moments entre terre et mer. On est assez lessivé par cette riche journée, mais ô combien ravie d’avoir était à Göteborg et de ne surtout pas être passé à côté de cet écrin de paradis ♥ Vous n’aurez donc aucune excuse de passer à côté, je vous aurai prévenu… :) Pour ma part, je suis également ravie d’avoir pu immortaliser cette journée avec mon boitier numérique, mais surtout avec mon boitier argentique et l’objectif, que le matin même Pontus me prêta si gentiment. Véritable mordu de photo, nous avons pu longuement échanger à ce sujet; et sans que je m’y attende, alors que nous ne nous connaissions pas il y a moins de 24h, ce matin là, il m’a invité à le suivre dans le salon près de cet immense buffet ou se cachait un véritable trésor photographique et ma laissé choisir l’objectif que je désirais tester. Je n’en revenais pas ! Ce geste de confiance représenta tout autant pour lui, et nous toucha sincèrement respectivement. Le soir venu, en le lui rendant, je ne sus trop que dire et me confondre en remerciement en tachant de lui faire prendre conscience à quel point son geste m’avait émue et me confirmait bien, quelle personne incroyable il était, le coeur sur la main.

De retour sur la terre ferme, nous refaisons le chemin inverse, enchaînons les trams et filons faire deux trois courses avant de regagner le dernier étage de l’appartement de Pontus. Pour marquer le coup de notre dernière soirée tous ensemble, on avait décidé le matin même de cuisiner tous les quatre. Une fois le pas de porte franchit on constate finalement que nous serions cinq, Pat’, un très bon ami de Pontus se joint à nous. Florian avait proposé de manger local, ce qui nous allait parfaitement avec les filles. Du coup, au menu ce serait….du renne ! J’avais eu le plaisir d’en gouter sous forme d’un pavé, lors de mon voyage en Norvège, et avait associé cela à du bœuf, tant sur le coup, nous n’avions pu reconnaître que c’était du renne ! Ce soir, Pontus nous le servit à sa sauce, accompagné de riz/oignons/champignon, et une chose est sure, ce fut un vrai délice ♥

La soirée est lancée, nous dégustons ce met, agrémenté de bières et même…de vin ! Pensant nous faire plaisir, ils avaient acheté deux bouteilles de rouge; malheureusement, ce fut plus de la piquette qu’autre chose; mais ca a eu le mérite de bien nous faire rire avec les filles !! La culture du vin, c’est vraiment bien français !! Les discussions s’enchainent autour de cette belle tablée. L’Europe est réunie le temps d’un diner, les langues se mélangent, on passe de l’anglais, au suédois, au français et à l’allemand, avec aisance et plaisanterie. Un joyeux mélange et brassage ! Petit à petit, des bougies font leur apparition sur la table et on agrémente d’un peu de musique. L’occasion pour chacun de faire découvrir à l’autre quelques classiques de son pays respectif. Des anecdotes, des rires, des sourires…le bonheur simple de s’ouvrir ainsi à de parfaits inconnus le temps d’une soirée, de quelques uniques heures dans une vie; d’échanger tout simplement un bout de vie ♥

Cette dernière photographie est de loin, le souvenir exact que je garde de cet incroyable hôte que fut Pontus ♥ Cet homme passionné, timide de premier abord mais au coeur sur la main, prêt à aider son prochain sans nécessairement attendre quoi que ce soit en retour. Cet homme qui accepta de nous loger chez lui à la dernière minute, en nous confessant qu’il avait accepté parce que nous n’avions aucune expérience et retours sur couchsurfing (ce qui malheureusement nous pénalisa et nous donna de nombreux refus), parce qu’il est conscient que si personne ne nous donnait notre chance, alors nous n’aurions à aucun moment l’occasion de faire nos preuves. Cet homme, qui au lendemain de notre première nuit, constatant la manière dont nous nous étions démerdées pour dormir dans son salon, se démena toute la journée durant pour le soir venu, nous prêter deux petits matelas gonflables et ne plus avoir à dormir à même le sol… ô que oui, une rencontre pareille, ca ne peut être le fruit du hasard. Le voyage en Suède commençait fort, très fort, et nous étions alors encore bien loin du compte concernant la gentillesse et l’hospitalité suédoise…notre bonne étoile allait encore mettre sur notre chemin au cours de ces trois semaines, de véritables anges gardiens… mais il va falloir être patient pour que je vous en conte chaque histoire :)

Je vous retrouve lundi pour cette dernière journée à Göteborg, avec la découverte de la ville en elle même, afin de confirmer un peu plus le coup de coeur; puis il sera déjà l’heure de sauter dans le train direction Örebro !

Bon week end !

Ps : Si vous ne deviez en retenir, qu’une et une seule photographie; laquelle choisiriez vous et surtout, pourquoi ? Donnez moi son numéro et racontez moi !

20 comments

  • Jennifer

    février 28, 2017

    Trop chouette article !!
    Dans deux semaines direction la Suède dont Goteborg, j’ai hâte !
    Quand je vois comme vous avez eu froid début juin, je n’ose imaginer ce que ça sera début mars ! :O

    J’ai une petite question technique : avais-tu planifier tout ton programme avant (choix des îles, comment s’y rendre en métro, etc) ou est-ce très bien expliqué là-bas ?

    Je te remercie par avance pour ta réponse.

    Bonne journée,
    Jennifer

    • Vagabondanse

      février 28, 2017

      Bonjour Jennifer !

      Tu fais bien de noter Goteborg sur ta liste en venant en Suède, car c’est un vrai coup de coeur pour ces îles :)
      Il est vrai que nous n’avions pas eu bien chaud, mais la faute à une météo capricieuse ! Je croise les doigts pour qu’elle soit plus clémente pour vous, mais sinon couvrez vous bien !!
      Très sincèrement, cette virée dans les îles a été totalement improvisée sur recommandations de notre hôte chez qui nous logions. Je les avais repéré vite fait avant le départ mais sans vraiment planifier un programme à la lettre. Mais n’aies crainte, je crois me souvenir que c’est très bien indiqué et au pire, les suédois étant vraiment aimable et serviable, je suis convaincue que tu trouveras sans soucis quelqu’un pour t’aiguiller :)

  • Jules

    février 10, 2014

    Quelle bonne idée vous avez eu de visiter ces îles… C’est vraiment l’un des idées que je me fais de ce pays. J’adore les maisons colorées avec le bardage à la beauté simple, mais tellement accueillante. Si je ne devais retenir qu’une photo… Il y en aurait deux :) La 57 et la 85. La première pour ton côté typique, on sait immédiatement qu’on est en Scandinavie avec les petits pontons, les rochers, les petits abris pour le matériel et les maisons un peu plus loin. Je trouve l’ambiance générale géniale : les couleurs, la lumière du soleil, ce ciel un peu chargé mais pas menaçant… La deuxième car je trouve qu’elle marque bien la fin d’une belle journée de découverte et de promenade, comme un dernier regard sur le petit port avant de passer à autre bon moment. La lumière est encore exceptionnelle. Merci beaucoup pour toutes ces très belles photos, c’est un grand plaisir de parcourir tes articles. Je ne les parcours pas tous d’un coup, ça me gâcherait le plaisir. Je suis très heureux de partir à la découverte de la Suède grâce à tes photos et tes récits.

  • Aravis

    novembre 19, 2013

    Magnifique reportage sur un coin de la Suède que nous n’avons pas encore découvert mais qui nous donne tant envie d’y retourner .
    Merci pour toutes ces photos qui représentent bien la Suède
    Vivement la suite !

    • Vagabondanse

      novembre 24, 2013

      Merci beaucoup à toi pour ces jolis compliments ! :) Je ne peux que vous souhaiter vivement d’y aller et de vous laissez surprendre par cet incroyable petit paradis suédois !!

  • Maou

    novembre 18, 2013

    <3

  • annso

    novembre 17, 2013

    Si je n’en retenais qu’une seule, ce serait sans aucun doute celle de la maison perdue sur sa colline. Le cadrage vertical est inhabituel pour ce genre de sujet mais ça va tellement bien ici !

    • Vagabondanse

      novembre 17, 2013

      Joli choix :) Le cadrage est comme tu le dis, inhabituel, mais totalement voulu ! J’aime ce rendu qui à la fois fait état du paysage, mais ne dis pas tout, car on ne voit pas au loin ce qui se trame.

  • Du côté de chez Ma'

    novembre 16, 2013

    Difficile de n’en choisir qu’une… toutes donnent juste envie d’aller faire un tour dans l’archipel de Göteborg !
    J’y retrouve un peu de ce que j’ai rencontré en Norvège et au Danemark mais j’y vois aussi beaucoup de différences…

    La dernière, peut être… celle qui semble si bien résumer pour vous les moments partagés dans cet appartement !

    Ma’ (http://manuelles.canalblog.com)

    • Vagabondanse

      novembre 17, 2013

      Il est vrai qu’il y a bien des similitudes avec le Danemark et La Norvège, Scandinavie oblige :) Mais chacun garde sa propre identité, ses différences et c’est tout ce qui fait là, leur belle complémentarité !

  • linneagotbeauty

    novembre 16, 2013

    coucou

    gôteborg est une ville cosmopolite , très jeune, dynamique. et ses îles juste un régal . dommage que le temps gâche un peu la découverte , un peu comme en bretagne.
    j’ai vécu trois ans sur goteborg avec mon chéri suèdois, qui lui adore la bretagne.

    • Vagabondanse

      novembre 17, 2013

      Et bien vois tu, la météo ne m’a pas tant dérangé. En mer le temps change vite, et c’est exactement ce qui s’est passé ! On n’a eu de la chance, la pluie ne s’est pas invité; et parfois, quelques cumulus ne font pas de mal :) Surtout photographiquement, c’est mieux qu’un ciel bleu franc.

  • katia

    novembre 15, 2013

    Tu me fais découvrir un visage de la Suède, non enfait tu me fais découvrir la Suède tout court.Dans mon imaginaire, je ne sais pas trop comment je voyais la Suède, mais pas comme ça en tous cas.ça a l’air tellement beau!On a goteborg comme destination à Beauvais, et ça m’attirais moyennement, mais quand je vois tes photos ça me fait changer d’avis.

    • Vagabondanse

      novembre 17, 2013

      Oh mais alors là, tu n’as plus aucune excuse Katia !!! Tu vas devoir rapidement ajouter sur ta liste d’aller faire un saut là-bas !! :)
      Tu me vois sacrément ravie en tout cas de pouvoir te faire changer d’avis sur cet incroyable pays et te montrer toute la richesse qu’il regorge :) !

  • Big Calm

    novembre 15, 2013

    C’est toujours un plaisir de retrouver tes articles, plus on avance vers le Nord et plus je retrouve la Suède que je connais et dont je suis tombée sous le charme. Comme tu le dis si bien : les façades des maisons en bois, les encadrements de fenêtres toujours subtilement décorés, cette nature omniprésente … (même voir la photo des sandwichs avec les petits pains de la marque Pågen (?) m’a fait sourire, c’est dire à quel point je suis attentive aux détails !)

    Et j’ai beaucoup aimé ce petit aparté sur votre hôte, cette tranche de vie plus intime qui nous montre à quel point les rencontres que l’on fait pendant un voyage sont importantes et participent à le rendre encore plus enrichissant …
    Encore une fois, l’exercice de garder une seule photo s’avère très difficile. On peut tricher et en choisir plusieurs :D ? Je dirais dans ce cas la n°9 qui ressemble presque à une peinture. Et la dernière, la n°98, qui parle d’elle même (et parce que, il faut bien le dire, votre hôte ressemblait à l’image que l’on se fait parfois du « viking suédois » !)

    • Vagabondanse

      novembre 17, 2013

      Quel petit plaisir que de voir ton speudo s’afficher dans les commentaires :) Je ne me lasse vraiment pas de ces derniers et t’en remercie de tout coeur ♥ Merci d’être aussi assidue à chaque nouvel article ! C’est tellement plaisant de partager ainsi, surtout quand il est question de remémorer des souvenirs passés.
      Je ne saurais plus te dire avec exactitude s’il s’agit bien de ces pains là, mais il y a de fortes chances !! Quel oeil dis donc !

      J’accorde une dérogation à la règle de LA photo, car avec mes articles à rallonge comme celui-ci, je conçois qu’il soit bien difficile de n’en retenir qu’une seule !! Je ne suis pas sadique à ce point :) Très bon choix en tout cas ! Surtout pour Pontus ♥ Quelle rencontre…!

      • Big Calm

        novembre 19, 2013

        :) Je te retourne le compliment : lire tes articles est mon petit plaisir, héhé ! C’est la 1ère fois que je lis des posts aussi détaillés sur la Suède alors forcément ça me plait et j’aime bien ta manière de raconter les choses (et tes photos, mais ça, je pense qu’on te le dit souvent !) Bon par contre, il faudrait nous faire patienter un peu plus entre 2 récits d’étapes, à ce train là le récit de ton road-trip va (trop) vite se terminer ;D
        Sur ce, je file lire la suite !

        • Vagabondanse

          novembre 24, 2013

          Rien est acquis dans la vie ! On a beau me dire « souvent » que l’on apprécie mes photographies, cela me touche toujours autant à chaque fois, car je mets du coeur à l’ouvrage alors voir son travail récompensé avec d’aussi chaleureux retours… ♥
          Quant au fait d’espacer deux récits, si je le fais, on y est encore au mois de mars :D ahah, et il y a un autre road trip qui se trame en attendant et qui devrait arriver début 2014 sur le blog :) Donc ne t’en fais pas, avec 3 semaines de voyage en Suède, mon récit ne va pas se terminer tout de suite tout de suite et tu vas avoir encore un petit de temps devant toi pour le savourer !

  • Jeremy Janin

    novembre 15, 2013

    Tiens, M. dans une cuisine avec une polaire, je suis plus habitué après Copenhague :’) ahaha !
    Pour les photos, j’aime bien la 48 et la 26 et j’adore la lumière de la 92.
    En tous cas ça avait l’air canoooooon ! Moi aussi je veux rencontrer Pontus !

    • Vagabondanse

      novembre 17, 2013

      Ahahaha, chuuuut personne ne l’a encore vue cette photographie :p
      Tu aurais tellement adoré Pontus, tu te serais tellement bien entendu avec lui !!!

Leave a Reply