Skip to content

Hello California !

Hello California !

Janvier dernier, je reçois CE mail de A., me proposant ce projet un petit peu fou. Accepter de partir en road trip une semaine avec des inconnus dans une destination ou je n’ai encore jamais mis les pieds. Il ne m’en fallait pas plus pour accepter sur le champ ! Je saute de joie sans vraiment y croire encore. Pourtant, il le faudra bien, car quelques jours plus tard (comme une petit coïncidence, le jour de mon anniversaire), le projet est confirmé et se met sur pieds !

Hello California !

California

On the road

La Californie se dessine au grès des mails avec A. et toute la fine équipe de Voyageurs du monde, mais aussi avec ces inconnus (qui n’en seront bientôt plus!), futurs comparses de voyage. ll n’y a pas plus beau cadeau que l’on puisse faire à des passionnés de roadtrip que de leur laisser carte blanche pour cartographier le voyage qui leur ressemble ! On attrape chacun un crayon et on dessine la Californie que l’on imagine dans un coin de notre tête, que l’on aimerait, dans un coin de notre coeur. Oui, la Californie se dessine, se gribouille, se rature, et se redessine à nouveau; et c’est là l’une des forces de Voyageurs du monde, le sur-mesure. On en entend parler à droite à gauche, mais tant qu’on n’y est pas confronté, on y croit pas vraiment. Cela paraît trop beau pour être vrai. Voilà qui est chose faite ! Ils nous proposent un premier dessin, mais on ne s’y retrouve pas; alors on essaye d’y dessiner quelques séquoias par-ci par-là pour que le message passe…Banco ! On a forcé sur le feutre vert et loin de se dérober à leur promesse, ils nous reviennent avec un chouette deuxième dessin, cette fois-ci avec plus de relief. Un joli compromis entre les couleurs chatoyantes de la ville et celles plus douces de la nature.

La carte dessinée, il ne restait plus qu’à faire le sac à dos et partir !On the road

  • Time to take off !


Février dernier, je m’envole pour Los Angeles, en passant par Détroit, pour une semaine de roadtrip entre Los Angeles etLas Vegas, en passant notamment par Sequoia National Park et la mythique Death Valley, en compagnie de Manu & Mathildeet de Jeanne ! Croyez-moi, le voyage aurait pu s’arrêter à cet aller simple, que je n’aurai rien dit. J’ai passé l’entièreté du vol Détroit – L.A le nez collé au hublot à dévorer le paysage comme jamais cela ne m’était arrivé auparavant. J’en ai pris des avions dans ma vie, ô que oui j’en ai fait des trajets et j’ai bien cessé de les compter, mais sans jamais en être rassasiée, sans jamais me lasser. Pourtant, je peux vous l’assurer, ce vol fut visuellement, le plus beau qu’il m’ait été donné de voir. Traverser une partie des USA ainsi, et se rendre compte de la diversité du paysage, passer de la neige, au désert, à la montagne, aux canyons, avec cette lumière de fin de journée en approchant de L.A. C’était juste surréaliste, comme vous pouvez le voir sur les photos ci-dessous. Je n’ai vraiment pas eu de mots. Le voyage commençait fort !

Airplane views

Oui, il commençait fort et nous étions bien loin du compte. La devise de ce roadtrip fut peut-être la « surprise » ! Quelle fut bonne ou moins bonne, on en a eu et vu de toutes les couleurs. Après tout, un voyage parfait n’existe pas, c’est bien connu; et sans une bonne dose d’imprévu et d’adrénaline, on s’ennuierait ! Il y eut des hauts et des bas. Rectification, il y eut beaucoup de hauts pour un (très/gros) bas. Un vol de sac avec passeport, papiers et tout le matos photo, le deuxième jour du voyage…j’ai connu mieux comme début de roadtrip ! Ce sont (malheureusement) des choses qui arrivent, et souvent (sinon ce n’est pas drôle!), lorsque vous êtes loin de chez vous, et encore mieux, en voyage, seul. Cette fois-ci, Manu n’était pas seul, nous étions là, même si terriblement emplis de frustration de ne pouvoir rien faire. Nous n’étions pas seuls, il y avait notre sauveur, Emilien ! Car en voilà une autre, des forces de Voyageurs du monde, le service de conciergerie sur place. Quand bien même, notre cher Emilien n’a rien pu faire sur ce coup là, en dehors de confirmer nos suppositions et de nous indiquer le commissariat le plus proche pour déposer plainte, il est ô combien rassurant de ne pas se sentir seul dans un pays que l’on ne connait pas. C’est idiot, me direz-vous, mais oui, il y a cette petite sécurité, de savoir que l’on trouvera toujours une voix au bout de ce numéro de téléphone quoi qu’il arrive, pour quoi que ce soit. Je peux vous l’assurer, sur ce point, ils sont sincèrement au top; car nous en avons eu des déboires au début de ce roadtrip (et même à la fin pour ma part lorsque je me suis retrouvée coincée à l’aéroport de Philadelphie pour toute la journée puis déroutée vers New-York pour enfin arriver à Montréal en fin de soirée, au lieu du matin à 9h !), Émilien a été plus que sollicité, notamment par Jeanne et ses mésaventures de vols; et à chaque fois ils se sont démenés pour trouver une solution au plus vite et au mieux. Outre leur professionnalisme, je retiendrai avant tout le sang-froid, et le pragmatisme de Manu, qui malgré tout, ne perdit pas son sourire et son humour. Et ce n’est pas rien, dans une telle situation.

Dream Team California !

Une semaine de roadtrip haute en couleurs, en émerveillements, en surprises, en découvertes, entre rires et discussions, questions, jeux et chansons, tout au long de ces 1250 miles. La douceur de Los Angeles, en passant par l’immensité et la grandeur démesurée de Sequoias National Park, la mystérieuse et mythique Death Valley et la surprenante Las Vegas. Une semaine intense, en toute sincérité, entre partage et émotions. Un condensé qui me faire dire aujourd’hui, avec le recul, en regardant et me remémorant tous ces souvenirs et ces moments, que je ne pouvais pas vivre plus chouette voyage qu’avec eux. Je ne peux me sentir que chanceuse et être ô combien reconnaissante envers Voyageurs du monde, de m’avoir fait croiser les chemins respectifs de ces trois voyageurs, car ils ne pouvaient pas mieux tomber. Mais surtout, de nous avoir fait confiance de la sorte, et donner l’opportunité à notre tour le temps d’une semaine, d’être des voyageurs du monde… ♥

On the road to Death Valley

  • Explore more !


Roadtrip memories !

Si vous êtes des lecteurs assidus, vous le savez (sinon bienvenue aux nouveaux ! :) ), il est de tradition sur Paris-Tu-Paris, d’entamer tout Carnet de voyage par un préambule. Alors, à l’image de la Suède ou encore de l’Oregon, pour ce roadtrip californien, je vous laisse sur ces premiers mots, ces premiers souvenirs et ces quelques photos; comme un petit aperçu de ce qui vous attend dans les semaines et les articles à venir ! Du dépaysement entre l’océan pacifique et les reliefs escarpés, en passant par les routes sinueuses et le désert.

Je vous dis à très bientôt pour la première étape de ce voyage…Los Angeles !

Las Vegas

On the road Venice Beach Sequoia National Park Las Vegas Los Angeles

Sequoia National Park 000001170013 Venice beach, Los Angeles

En février dernier je me suis envolée pour un roadtrip d’une semaine avec des inconnus dans une destination ou je n’avais encore jamais mis les pieds.

En février dernier, je suis revenue d’un roadtrip avec un coup de coeur pour la Californie, et trois nouveaux amis ! :) 

16 comments

  • Les Bazos

    mars 17, 2015

    Trop top ! Vivement la suite !

    • Vagabondanse

      mars 17, 2015

      Merci beaucoup Alex’ ! :)

  • Manu

    mars 16, 2015

    Super intro et photos, vivement la suite, surtout pour L.A. ! J’aime vraiment bien le rendu couleur de tes photos. Tu édites la white balance après avoir scanné ou c’est les couleurs originales issues de la pellicule ?

    • Vagabondanse

      mars 16, 2015

      Merci beaucoup Manu :)
      Comme ce n’est pas moi qui développe et scanne les photos, mais le labo ou je les envoie développer, je ne retouche rien du tout en les récupérant. Les couleurs sont propres à la pellicule. La Kodak Portra (notamment, car il y a aussi un peu de Fujocolor 200 dans l’article) est connu pour avoir de jolies teintes douces (d’ou le fait qu’il s’agisse de l’une de mes préférées *_* )

  • Curiosités à NY

    mars 16, 2015

    aaaahhh mais quel preambule !!! Je veux la suite ! (et toutes les photos dans ma dropbox ;)). Elles sont vraiment top. Tu me donnes vraiment de plus en plus envie de me frotter à l’argentique. Des bises et à très vite !

    • Vagabondanse

      mars 16, 2015

      héhé ! Merci beaucoup Jeanne :) Contente qu’il te plaise et te donne envie de voir la suite ! D’autant plus si cela te pousse à te frotter à l’argentique !! IL faut en effet vraiment qu’on se fasse une dropbox pour se partager nos photos :) Des bises et à vendredi pour la suite ;) !

  • Mathilde

    mars 16, 2015

    Hé hé, tu as l’art de nous faire languir ! Ce premier avant-goût prometteur donne envie de voir TOUTES les photos, et d’entendre toutes les histoires de ce voyage.
    J’aime bien la série des photos vues du ciel ! Et puis bien sûr, big up à celle de Manu qui chasse les mouettes ;)
    Bises depuis Boston,

    • Vagabondanse

      mars 16, 2015

      Haha, faire languir c’est bien, mais cela met la pression aussi car il y a désormais des attentes derrière :) En tout cas, je suis contente que ce préambule te plaise :) Pour ne rien te cacher, je suis littéralement fan de celle de Manu ! C’est exactement le rendu que je voulais et avais en tête !
      Des bises sous la neige fraîche montréalaise ;)

  • Anne

    mars 16, 2015

    Ouah la chance!
    Quelles belles images, on veut la suite! Un souffle d’air frais!

    • Vagabondanse

      mars 16, 2015

      Merci Anne ! :) Promis la suite sera tout aussi rafraîchissant et arrive vendredi !

  • Flo's Glitter World

    mars 16, 2015

    J’adore tes récits de voyage! J’ai hâte de lire la suite, et j’ai encore plus hâte de pouvoir retourner faire un roadtrip en Californie!
    Bravo pour ton blog en général, tes magnifiques photos me laissent toujours rêveuse…

    • Vagabondanse

      mars 16, 2015

      Merci beaucoup Floriane, c’est adorable !! Je suis très touchée :) Cela motive plus que jamais à bosser dur et passer un temps fou pour faire de jolie mise en page ! :) La suite arrive vendredi !

  • Rory

    mars 16, 2015

    Oh yes, il augure du bon ce petit article de teasing (même si j’attends Cuba avec encore plus d’impatience !!). Moi aussi j’adore les vues des avions, j’avais adoré survoler les montagnes afghanes lors de mon voyage en Inde et les déserts de la péninsule arabique. Mais alors là les états unis font fort dans la diversité du paysage ! Petite question pratico pratique : tu as pris ces photos de hublots avec ton portable, pas ton canon non? :p

    • Vagabondanse

      mars 16, 2015

      Hahah tu ne me mets pas du tout la pression avec Cuba ma Rory ^^. Mais oui, promis il arrivera juste après la Californie :) Tu me vends du rêve là avec les paysages que tu as du voir en survolant les montagnes Afghanes *_* Ca devait être sacrément fou aussi !
      Pour la réponse à la question pratico-pratique, si si toutes les photos (sauf la petite carré des souvenirs du voyage que j’avais mis sur IG), ont bel et bien été prises avec mon canon ae-1. J’en ai également pris dans l’avion à travers le hublot avec mon téléphone, mais toute celle du montage que tu vois là, sont de l’argentique :)

  • mzelle-fraise

    mars 16, 2015

    Vivement la suite :) ça avait l’air top sur instagram en tout cas ! Et pour ma part, le road trip californien, ça sera pour fin avril ^^entre San Francisco et Las Vegas, et j’adore cette période de préparation !

    • Vagabondanse

      mars 16, 2015

      Comme je te comprends Johanna, j’affectionne tout autant ce moment de préparation !! C’est aussi un peu le début du voyage :) Merci en tout cas, la suite arrive dès vendredi !

Leave a Reply