Skip to content

Berlin, Ich bin ein Berliner – Part IV, #Culture extérieure.

Berlin, Ich bin ein Berliner – Part IV, #Culture extérieure.

Je vous propose pour ce dernier post sur Berlin, après vous avoir emmené faire quelques musées la dernière fois en « intérieur », de prendre l’air et de rester en extérieur tout en s’instruisant ! :)

Je commencerai d’ailleurs en vous parlant de la première chose que j’ai vu en arrivant à Berlin et que j’avais mis en tête de liste : l’East Side Gallery. Une galerie de fresques incroyables à ciel ouvert, le long de la Mühlenstraße sur plus d’1,3km. Non seulement elle constitue la plus longue galerie de plein air au monde, mais également le plus long tronçon d’un seul tenant du Mur encore debout ! Alors croyez moi, ca vaut le déplacement.

Peinture muralePeintures murales

J‘ai été littéralement fascinée par la richesse des fresques; l’expression singulière de certains artistes, venus du monde entier; la vision de chacun de l’évènement historique. Chaque représentation est singulière, certaines plus dures, et d’autres bluffantes de réalisme. Certes, on prend une grande claque visuelle; mais celle-ci va bien au-delà de la simple peinture sur le mur, lorsqu’on se retrouve face à ces chefs-d’oeuvre.

Je vous laisse jugez…

Save our earthFresque muralefresque murale et soleilPeinturesBaiser fraternel socialiste de Honecker et BrejnevAvec sans nulle doute, l’une des plus célèbre, ici ci-dessus, à droite;  » Le baiser fraternel socialiste de Honecker et Brejnev » .

fresque muralePeinture muralefresque, qui baise qui ?Stay Freefresque Dancing to freedomcurriculum vitaerevolutionfresques muralesjust boys and artSurement l’une de mes préférées, de par la composition involontaire, avec ces deux jeunes garçons qui passaient là, au moment où j’ai déclenché !

la crise passera, le plaisir resteraPeintures muralesAll around the worldStreet artFresques muralesvue extérieur et intérieur, fin du mur

Il n’y avait pas grand chose à dire, en dehors d’utiliser des superlatifs à tout va; juste, foncez-y si vous allez à Berlin, c’est le meilleur conseil que je peux vous donner ;) Avec en plus, une petite marge de temps, afin d’apprécier comme il se doit toutes ces oeuvres.

Je poursuis en vous emmenant une fois n’est pas coutume, sur un haut lieu de Berlin et forcément un incontournable de poids : le Ckeckpoint Charlie.

vue historique

En dehors de l’aspect purement commerciale de la photo avec le bonhomme ou la madame en tenue d’époque avec drapeau à la main, devant le petit cabanon ( -_-‘ je ne suis pas très friande de tout cela en général, cette obsession à devoir faire de l’argent sur le dos d’une cause/souvenir historique. =/ m’enfin. ) ; ce qui est d’autant plus impressionnant, c’est de se trouver à ce carrefour, face aux grandes photographies et de comparer le changement opéré depuis l’époque jusqu’à aujourd’hui, et tenter d’imaginer de voir pareil spectacle, à la place de ces bâtiments du XXème siècle, de toutes ces voitures et ces touristes…

souvenirs du MurMusée du mur

Cela dit, je vous recommande vivement le Mauermuseum Haus am Checkpoint Charlie qui se trouve non loin de là; et qui sachez le, derrière sa petite entrée et sa petite salle visible de l’extérieur, cache en fait un IMMENSE musée sur plusieurs étages ! Prenez du temps pour le faire, car il vaut le coup, vous en apprendrez beaucoup; comme ce qui m’a le plus fasciné pour ma part, toutes ces techniques possibles et inimaginables trouvés par les allemands et autres nationalités afin de traverser le mur sans être recalé au poste frontière pour fuir la RDA. C’est juste dingue ! Par contre, faites le tout de même dans les grandes diagonales, car il y a tellement à lire, que ca peut vite frôler l’overdose, et vous risqueriez d’en avoir souper à un moment ! ;)

Enfin pour terminer, je vous invite vivement à aller faire un tour du coté du  Gedenkstätte und Dokumentationszentrum Berliner Mauer (Mémorial et centre de documentation du Mur de Berlin). Non seulement pour la vue que l’on a sur cette sorte de « No man’s land » qui sépare ces deux murs; mais également pour les expos présentent, et les petits films projetés dans les différentes salles.

vue de l'ancien mur depuis la tourSouvenirs historiques

Pour conclure, deux petits plus à vous donner, positif et négatif. Autre musée à faire, que je n’ai pas fait personnellement; mais qu’avait fait M. & P. lors d’une précédente escapade berlinoise et avaient adoré : DDR Museum (musée de la RDA). Voilà pour le petit plus positif; et en ce qui concerne le négatif, si vous n’avez pas le temps et même si vous l’avez; oubliez et laissez tomber le Jüdisches Museum Berlin (Musée juif de Berlin).Pour l’avoir fait, ce fut plus une perte de temps qu’autre chose. Non seulement vous serez bien vite dérouté par le cortège de sécurité à l’entrée, qui vous donne l’impression de passer les douanes à l’aéroport ( et dont on n’a toujours pas compris l’utilité -_-‘ ); mais ensuite, vous déchanterez bien vite en commençant la visite, par cette succession de couloirs…vides; offert par une architecture plus que moderne qui vous invite (à mon sens) à une approche bien particulière et déroutante du souvenir de la vie de cette communauté juive en Allemagne. (comme par exemple marcher dans une salle exiguë et triangulaire sur une montagne de boulons en métal, afin d’entendre si je ne me trompe pas, le bruit du métal faisant penser à la douleur qu’a vécu ce peuple pendant la seconde guerre mondiale, la déportation…etc.) 
Beaucoup de modernise pour au final un bien grand vide; seule la FIN du musée est intéressante  ce qui rend bien dommage la visite =/ .

En tout cas, c’est sur ce dernier post, riche en couleurs; que s’achève ce petit carnet sur mon escapade Berlinoise; en espérant qu’il vous ait tout autant passionné, que j’ai pris plaisir à vous le concocter. En espérant surtout qu’il vous aura donné envie de vous rendre dans cette incroyable et dynamique ville de l’Allemagne de l’Est ! :)

Pour ma part, je vous dis à très vite, pour de nouvelles aventures, en espérant que vous serez au rdv !

En attendant, vous pouvez toujours découvrir/redécouvrir Berlin ici, ici et ici, ou encore la Norvège par ici !

12 comments

  • (made in)Faro

    juin 8, 2016

    Je pars à Berlin (pour la deuxième fois) demain soir et en parcourant ton joli blog découvert il y a 2 mois, je tombe sur tes 4 articles !
    C’est super car même si j’avais beaucoup crapahuté la dernière fois, tout ce que tu présentes m’est inconnu (à part le mur).

    Bref, j’ai bien pris note de tout ça et j’aurai une pensée pour toi ce week-end :)

    Bisous et merci Samantha !

    Manon

    • Vagabondanse

      juin 9, 2016

      Oh ! Merci beaucoup Manon pour ce joli petit mot :) Je crois bien qu’on ne peut réussir à faire le tour de Berlin, tant cette ville regorge de jolies choses à voir/faire ! Enjoy !! Je rêve tellement d’y retourner :) Hâte d’avoir ton retour sur cette deuxième escapade berlinoise.

  • Kim

    janvier 16, 2016

    Alors, que dire… ? Déjà, tu présentes merveilleusement bien les lieux, avec un aspect personnel fort.
    J’ai eu la chance de visiter le DDR Museum, qui fut super intéressant.
    Ensuite, j’ai pu voir le musée de Chekpoint Charlie, ainsi que Chekpoint Charlie lui-même (la place). C’est incroyable aussi. Et vraiment intéressant.
    J’ai pu visiter le Musée Juif de Berlin, et ne suis pas d’accord avec toi. Certes, il y a beaucoup de modernité, mais je trouve l’espace froid et impersonnel, ce qui renforce la douleur et l’angoisse passé. De plus, j’ai eu la chance d’avoir une guide avec mon groupe (c’était un voyage scolaire), donc on nous a bien détaillé ce qu’il fallait. Mais je comprends ton point de vue.
    En revanche, je n’ai pas pu visiter l’East Side Gallery, et j’en suis terriblement déçu. Je voulais tant la voir ! Promis, je retournerai à Berlin pour la voir, sûr et certains ! ;)

    Kim D.

    • Vagabondanse

      janvier 22, 2016

      Cela fait un moment que j’aimerai beaucoup retourner à Berlin, et ton commentaire me pousse encore plus à me dire qu’il faut que je retourne au Musée Juif pour ne pas rester sur cette mauvaise première impression. Je note de même le DDR Museum, que j’espère pouvoir faire cette fois !

  • Figarot

    octobre 30, 2013

    Bravo pour votre site: il est vraiment très agréable à regarder et vous savez comment prendre les photos pour que l’on ne s’ennuie pas! Encore félicitation et merci!
    P.S: j’adore votre police en attachée ^^

  • NowMadNow

    avril 11, 2013

    Je comprends que l’on n’adhère pas forcément au style du musée juif de Berlin. La salle exiguë que tu décris m’a personnellement énormément touchée. Pour une fois, ce n’étaient pas l’abondance des chiffres qui me permettaient de prendre conscience du génocide mais le fait de marcher sur ces structures métalliques, le bruit qui résonnait dans cet espace étrange et les visages sur lesquels on était obligés de marcher. Cette oeuvre d’art m’a beaucoup interpellée, tout comme l’architecture très travaillée des lieux. Mais c’est à double tranchant, ce qui peut toucher la subjectivité des uns laissera les autres complètement froids voire sceptiques.
    Cela dit, un peu plus de contenu informatif aurait pu être un bon complément. Je crois que les Allemands sont très éduqués à ce sujet, à l’école les cours d’histoire sont vraiment poussés sur ce volet sombre de leur histoire, du coup les chiffres, les dates, ils les connaissent, ce qui expliquent peut-être qu’il y ait moins de contextualisation mais plus un travail sur la prise de conscience personnelle.

    Encore une fois, ton site est une merveille,
    NowMadNow

    • samantha

      avril 12, 2013

      Décidément tu me gattes en compliments et commentaires ! Je te remercie pour ce partage (divergeant) d’opinion. Tu as surement raison concernant l’accent mis sur le travail de prise de conscience personnelle, et ca semblerait naturel; car en effet, ils doivent en entendre parler en long en large et travers à l’école.
      Pour ma part, j’ai toujours été très hermétique à l’art contemporain, et ce avant même que je n’entre en étude d’Histoire de l’Art (et à dire vrai, au bout de la troisième année, ma position n’a guère changée!). J’ai beaucoup de mal à comprendre et accepter (même si je respecte avant tout) ce mélange bien souvent entre ancien et contemporain. Pour exemple, les bras m’en sont tombés lorsque le japonais Murakami à exposé à Versailles. C’est typiquement ce qui me fait bondir, surtout quand il s’agit d’un lieu aussi chargé historiquement.
      Du coup, j’ai été vraiment dérouté pour ce musée juif; d’autant plus lorsqu’à peine, un an auparavant, j’avais fait Auschwitz et m’étais prise l’une des plus grande claque de ma vie (j’en parle par ici d’ailleurs http://paris-tu-paris.fr/2013/01/poland-sur-les-traces-du-souvenir-a-auschwitz/).
      Mais comme tu le dis très justement, « la subjectivité des uns laissera les autres complètement froids voire sceptiques. », il en faut pour tout le monde :)

  • To New-york with...la modernité de la High Line et le quotidien new-yorkais. - #DayVI. - Paris tu ParisParis tu Paris

    novembre 5, 2012

    […] Puis une fois chose faite, grimpez les quelques marches et engouffrez vous sur cette High Line. Ce qui m’a littéralement charmé, en plus du cadre dans lequel elle prend place; c’est le fait qu’on se croirait là dans une sorte de galerie d’art à ciel ouvert. Un peu dans le sens de la East Side Gallery de Berlin… […]

  • Charline

    novembre 28, 2011

    C’est un moment assez dure le mur. Je l’ai également fait. D’ailleurs, ce jour-là j’avais parcouru différents endroits du mur du Nord au Sud à la découverte des différents mémoriaux. Mais en tout cas, tes photo je les trouve belles d’où le « elles me font rêver ». Ce mur a pour moi une energie très forte dans l’envie de se battre et de dépasser la frontière !

  • Charline

    novembre 27, 2011

    Je découvre ton blog. J’adore tes photos de villes ! en tout cas, celles du mur m’ont faire rêver ! :)
    à bientôt

    • samantha

      novembre 27, 2011

      Merci beaucoup Charline pour ce joli compliment ! :)
      Je t’avouerai que c’est de loin ce que j’ai préféré durant cette escapade Berlinoise, se retrouver devant ces pans de murs interminables, ces fresques plus surprenantes les unes que les autres :o; un très bon souvenir visuel; que j’ai tenté de rendre au mieux à travers mes photographie, et ton commentaire me laisse à penser que je m’en suis pas trop mal sortie :)
      Au plaisir !

  • NANOU

    novembre 4, 2011

    belle ballade dans Berlin;ce mur me fait envie..Ben m’en avait
    parlé et j’avais vu quelques photos. Sur il me faudrait y aller un jour…

Leave a Reply